Justine Braisaz : « J’avais vraiment la trouille »

BIATHLON – Meilleure Française du jour, Justine Braisaz a dominé sa peur pour signer une belle course.

 

Justine Braisaz, la meilleure française du jour, est apparue devant les nombreux micros tendus avec un franc sourire après un sprint très rassurant (8e place). Après des sorties manquées à Hochfilzen la semaine dernière et face à un public déjà très nombreux et chauffé à blanc, la benjamine de l’équipe dresse un bilan satisfaisant de sa course : « J’étais très anxieuse aujourd’hui, j’avais peur de me laisser distraire par le bruit, et je m’étais protégé les oreilles pour rester dans ma bulle sur le tir, mais ça n’a pas suffit, on entend vraiment les spectateurs, il y a du monde partout sur la piste on se sent portées ».

 

Un sprint réussi mais que la Savoyarde avait abordé avec anxieté : « J’avais vraiment la trouille, j’étais sous tension même aux réglages, et je sais à quel point ces crispations peuvent amener des erreurs. C’était difficile de lâcher les balles , je prends mon temps sur le pas de tir ».
Malgré tout, la biathlète des Saisies avait envie de bien faire aujourd’hui et repart satisfaite, elle sera placée sur la poursuite samedi : « On a envie de jouer devant, il y a des petites choses à corriger mais je suis contente, c’était important de bien lancer les choses, je me suis fait plaisir sur la piste !»

 

 

 

 

Photo : Thomas Sport Communication

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.