Biathlon : fin de saison pour Simon Fourcade

Aujourd’hui, Simon Fourcade a annoncé via les réseaux sociaux qu’il ne courrait plus en coupe du monde cet hiver. Il sera de retour aux Mondiaux militaires puis aux France à Prémanon. Verbatim.

 

« Voici deux semaines que je ne fais plus rien de bon »

 

« Fini. Après une dernière tentative ce matin et en concertation avec les entraîneurs suite à mon abandon, je me résigne à mettre un terme à ma saison en coupe du monde.  Depuis maintenant deux semaines, malgré la motivation, le corps ne suit plus et je subis laborieusement course après course…

 

Ne pas s’accorder de repos au risque d’être fatigué plus tôt que prévu  : c’est un choix que j’ai dû faire.

Après m’être entraîné, sans compter, pendant toute la période de préparation, j’aurais souhaité que cette saison prenne une autre tournure. En effet, dès les premières coupes du monde de décembre, j’ai couru après les résultats, ce qui m’a mit dans une position délicate vis à vis de la sélection olympique.
Lors de la trêve de Noël, pendant que l’ensemble des athlètes était au repos, je n’ai pas eu d’autre choix que de retourner au charbon afin d’être plus performant en Janvier et ne pas passer à coté de l’aventure Olympique.
Ne pas s’accorder de repos au risque d’être fatigué plus tôt que prévu : c’est un choix que j’ai dû faire car il s’imposait et je ne le regrette pas car une éclaircie est apparue fin janvier et m’a permis de décrocher mon ticket pour Sotchi.

 

 J’ai passé la semaine suivante dans mon lit à cause d’une trachéite.

Je suis forcément déçu de mes Jeux olympiques car on s’attend toujours à faire mieux mais cette quinzaine fut à l’image de ma saison. Obtenir une médaille aurait été une belle surprise et non le reflet de mon niveau actuel. Cependant, ma satisfaction réside dans le fait que je n’ai pas subi ces Jeux et la première semaine fut même plutôt correcte. Un sprint moyen suivi d’une grosse remontée sur la poursuite et un 20 km où il ne manque pas grand chose pour décrocher “une belle surprise”.
Le coup de fatigue est arrivé lors de la seconde semaine. Rien n’arrive par hasard et le fait de tomber malade encore moins. Suite à mon forfait lors du relais, j’ai passé la semaine suivante dans mon lit à cause d’une trachéite. Encore une semaine de repos manquée qui, ce coup ci, m’aura été fatale pour la suite.

 

Je serai de retour sur les planches du 24 au 28 mars lors les championnats du monde militaires.

Voici deux semaines que je ne fais plus rien de bon et même à très faible intensité lors des entrainements, c’est très compliqué.
Je mets donc fin au calvaire et je préfères rentrer afin d’essayer de terminer sur un point positif car si les coupes du monde sont terminées, les courses, elles, ne le sont pas.
Si mon état de forme et les résultats des tests médicaux réalisés me le permettent, je serai de retour sur les planches du 24 au 28 mars lors les championnats du monde militaires qui seront directement suivis par les championnats de France à Prémanon qui seront sans doute, comme chaque événement nordique dans le Jura, une grande fête pour célébrer l’ensemble des médaillés Olympiques. A ne pas manquer donc… »

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.