Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Gilonne Guigonnat, biathlon, Arber
Gilonne Guigonnat (FRA) - Deubert/IBU

Biathlon

Biathlon | Gilonne Guigonnat : « Je sais ce que j’ai à travailler »

Fraîchement reconduite dans le groupe B de l’équipe de France de biathlon aux côtés de Lou Jeanmonnot, Sophie Chauveau ou Camille Bened, la Haut-Savoyarde Gilonne Guigonnat, 22 ans, avait pourtant connu une saison 2020/2021 qu’elle qualifie de « mitigée ».

Alors qu’elle était cette semaine en stage de reprise du côté de Prémanon (Jura) avec son groupe ainsi que celui des jeunes/juniors, elle revient, pour Nordic Magazine, sur un hiver compliqué… pourtant débuté de la plus belle des manières. Entretien.

  • Quel bilan avait-vous tiré de votre hiver 2020/2021 ?

Il est mitigé… J’avais très bien commencé avec des bonnes courses de préparation en France, puis une sixième place lors du premier sprint d’IBU Cup à Arber. Puis, tout le reste de la saison, cela a été compliqué : au début, le tir allait bien, puis plus trop et je n’ai jamais vraiment réussi à avoir mon meilleur niveau à ski.

Gilonne Guigonnat, biathlon, Les Contamines-Montjoie
Gilonne Guigonnat (FRA) – Dans les yeux d’Elsa
  • Comment expliquez-vous votre hiver en demi-teinte ?

Je ne sais pas trop parce que je m’attendais à ce que cela aille mieux au fil des courses. Le ski est un peu venu mais, quand c’était le cas, le tir était moins bon… C’était mon premier été de préparation lors duquel je n’ai pas eu de pépins en réussissant à m’entraîner sans problème. Peut-être que le corps a un petit peu accusé le coup.

« Je pensais que ça allait bien lancer ma saison […] Finalement, je n’ai jamais réussi à revenir dans le top 20 ! »Gilonne Guigonnat à Nordic Magazine

  • Parlons de votre début de saison : les sélections françaises se sont vraiment bien passées pour vous…

Mentalement, je me sentais vraiment bien, ce qui m’a permis de performer en tir. Sur les skis, j’avais un bon niveau qui me permettait de faire de belles courses. J’étais vraiment bien dans ma tête.

Gilonne Guigonnat, biathlon, Les Contamines-Montjoie
Gilonne Guigonnat (FRA) – Dans les yeux d’Elsa
  • Et donc, lors de la première IBU Cup, un sprint à Arber (Allemagne), vous terminez sixième avec un 10/10, le seul de l’hiver à l’international…

J’étais vraiment contente de ma course, d’autant que je ne me sentais pas extraordinairement bien au niveau physique. Je pensais que cela allait bien lancer ma saison et, dès la deuxième course, je suis tombée, sans me faire mal… Après, comme je l’ai dit, cela a été compliqué. Je n’ai jamais réussi à revenir dans le top 20 !

« Mon gros point faible, c’est le temps passé au pas de tir »Gilonne Guigonnat à Nordic Magazine

  • Vous avez connu des hauts et des bas derrière la carabine cette saison…

Statistiquement, ma saison n’est pas mauvaise [85% de réussite avec 91% au couché, NDLR] mais il y a quand même eu de très mauvais tirs à des moments où j’étais bien en ski. Mon gros point faible, c’est le temps passé au pas de tir. Je suis plutôt lente.

  • Vous allez donc travailler cela en priorité cet été ?

Je dois surtout prendre plus de confiance en moi pour être plus spontanée derrière la carabine et oser faire les choses plus naturellement. Je sais ce que j’ai à travailler.

Gilonne Guigonnat, biathlon, Les Contamines-Montjoie
Gilonne Guigonnat (FRA) – Dans les yeux d’Elsa

Je suis vraiment contente de cette course ! C’était très compliqué sur les skis, mais je suis heureuse d’avoir bien réussi à tirer ce jour-là. Il faisait très chaud, tout le monde était fatigué de l’hiver. Cela remet un peu de positif dans ma saison.


Les cinq dernières infos

L'article continue sous la publicité
pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Un tapis de ski-roues. C'est le nouveau jouet que le biathlète suédois Sebastian Samuelsson s'est récemment offert. Un outil de travail qui devrait lui...

Ski nordique

Ce jeudi, les équipes de France de biathlon et de ski de fond, mis à part le groupe distance masculin, prennent la direction de...

Biathlon

Brillant vainqueur du City Biathlon Wiesbaden (Allemagne) l'année dernière, le Jurassien Quentin Fillon-Maillet ne s'y rendra pas le 15 août prochain pour défendre son...

Biathlon

18:50. Jusque-là, aucune Française n’avait été confirmée au départ de la mass-start de biathlon du Martin Fourcade Nordic Festival. Ce mercredi soir, les organisateurs...

Biathlon

15:06. Ce mercredi midi, Anton Babikov est devenu champion de Russie d’été de la mass-start sur le stade de Demino, situé dans la région...

Biathlon

21:01. Deux jours après les épreuves de super sprint, la première partie des championnats de Russie de biathlon d’été se poursuivaient ce mardi à...

Biathlon

Dès la semaine prochaine, le stade de biathlon Germans Fourcade de Font-Romeu (Pyrénées-Orientales) sera agrandi. Cela permettra à l'infrastructure d'accueillir les meilleures équipes de...

Biathlon

Pour espérer briller en février prochain lors des Jeux olympiques de Pékin 2022, l'Allemand Benedikt Doll travaille son tir, secteur dans lequel il n'a...