Biathlon | Grand-Bornand : les enjeux chez les dames

BIATHLON _ La coupe du monde a rendez-vous dès jeudi au Grand-Bornand. Dans la station des Aravis, tous les passionnés de la discipline vont se masser autour du stade Sylvie-Becaert. L’occasion pour Nordic Magazine de dresser les enjeux de cette dernière étape de l’année chez les dames.

 

La coupe du monde de biathlon bat son plein. Et l’apogée de ce début de saison se déroule en France où des milliers de spectateurs vont venir confirmer la ferveur grandissante de ce sport dans l’Hexagone.

Les biathlètes français seront tout particulièrement attendus pour confirmer les bonnes performances du début de saison.

 

La patronne, Dorothea Wierer

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Dorothea Wierer (ITA) –  Nico Manzoni/NordicFocus.

 

Dorothea Wierer réalise un bon début de saison. Elle confirme son statut de favorite à sa propre succession dans la course au classement général.  Car, avec deux victoires sur les deux premiers sprints, l’Italienne occupe la tête du général.

Par conséquent, elle sera une nouvelle fois favorite pour confirmer son statut de patronne du circuit.

 

Attention aux Norvégiennes et aux Suédoises

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Ingrid Landmark Tandrevold (NOR) –  Manzoni/NordicFocus.

Derrière Dorothea Wierer, Norvégiennes et Suédoises montent en puissance. A commencer par Ingrid Landmark Tandrevold, qui occupe la seconde place au général grâce à deux podiums à Hochfilzen.

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Hanna Oeberg (SWE) –  Manzoni/NordicFocus.

La Suèdoise Hanna Oeberg, sera particulièrement à suivre en tant que principale outsider. En effet, troisième au général, elle se rapproche de sa première victoire de la saison.

Tiril Eckhoff, gagnante de la dernière poursuite,  si elle tire bien, sera aux avant-postes.

Linn Personn, de son côté, continue de progresser. Pourquoi pas la consécration pour la jeune Suédoise?

Outre les Norvégiennes et les Suédoises, une réaction est attendue de certaines biathlètes, en retrait depuis le début de saison.

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Lisa Vittozzi (ITA) –  Manzoni/NordicFocus.

Lisa Vittozzi est la déception des deux premières étapes. En effet, en délicatesse avec son tir, la Transalpine se doit de réagir pour ne pas être trop distancée au général.

Les Allemandes Franziska Preuss, Denise Herrmann et la Finlandaise Kaisa Makarainen peuvent à tout moment venir se mêler à la course aux podiums.

On notera le forfait de dernière minute de Marte Olsbu Roieseland, absente cette année au Grand-Bornand

 

Les Françaises en outsiders

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Julia Simon (FRA), Justine Braisaz (FRA) –  Nico Manzoni/NordicFocus. .

En 2017, Justine Braisaz était apparue aux yeux du public français sur cette même piste du Grand-Bornand. Elle avait remporté sa première victoire en coupe du monde lors de la mass-start. Actuelle sixième au général avec une victoire sur l’individuel d’Östersund, la biathlète des Saisies voudra réitérer l’exploit. Elle apparait comme la meilleur chance de bien figurer au même titre que Julia Simon qui, si elle stabilise son tir sera très dangeureuse.

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Anaïs Bescond (FRA) –  Manzoni/NordicFocus.

Anaïs Bescond arrive au Grand-Bornand avec deux top 10 obtenus à Hochfilzen. De plus, son expérience peut lui permettre de se rapprocher un peu plus des podiums.

Célia Aymonier doit désormais franchir le palier qui lui reste pour parvenir au sommet. Le soutien du public français peut l’aider à y parvenir. Enfin, Caroline Colombo et Chloé Chevalier devront se servir de la ferveur populaire pour performer au mieux et signer leur meilleure performance en carrière. Pourquoi pas un Top 10 pour elles?

 

> A lire aussi : Biathlon | Grand-Bornand : les enjeux chez les hommes de l’étape de coupe du monde

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.