Biathlon | Hochfilzen : Emilien Jacquelin raconte sa fin de mass-start

Emilien Jacquelin, biathlon, Hochfilzen
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – Ce dimanche midi, en fin de mass-start, le Dauphinois Emilien Jacquelin jouait le bronze dans le dernier tour avec Tarjei Boe et Benedikt Doll. Malheureusement, une chute l’a empêché de défendre ses chances au sprint. Il s’en explique pour Nordic Magazine.

 

Biathlon : Cette chute « fait partie du jeu », explique Emilien Jacquelin

Une chute et patatras ! Avec un tir à 18/20, Emilien Jacquelin, qui avait fait l’effort dans le deuxième tour pour recoller au groupe de tête, jouait pourtant la médaille de bronze avec Tarjei Boe et Benedikt Doll, une erreur de moins au compteur. Avant le dernier tunnel menant à la ligne d’arrivée, le champion du monde de la poursuite est allé goûter la neige, réduisant ses chances de podium à néant. Pour remettre dans le contexte, Jacquelin voulait passer à la droite du Norvégien, pour prendre la trajectoire idéale.

 

Hochfilzen, biathlon

Johannes Thingnes Boe (NOR), Johannes Dale (NOR), Emilien Jacquelin (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

« Pour moi, il y avait la place mais Tarjei, après avoir vu la poursuite féminine hier, m’a dit qu’il ne voulait laisser personne passer à sa droite à cet endroit, explique Jacquelin à Nordic Magazine. Je viens clairement frotter mais, quand je tombe, je pense sincèrement que le ski de Tarjei était entre mes deux skis et, sur les images, on voit que mon ski gauche part encore plus sur la gauche au lieu d’avoir une trajectoire rectiligne. Ça montre bien qu’il y a eu quelque chose », démontre-t-il. « Je comprends qu’Emilien soit frustré, c’est normal, j’aurais fait pareil à sa place », avouait le Scandinave au micro de La Chaîne L’Équipe.

 

Martin Ponsiluoma (SWE), Arnd Peiffer (GER), Tarjei Boe (NOR), Benedikt Doll (GER), Emilien Jacquelin (FRA), Sturla Holm Laegreid (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

« J’accepte cette chute »

Sur les images diffusées sitôt après la course, il était compliqué de comprendre ce qu’il s’était passé. « C’est dur de savoir si c’est de ma faute ou de la sienne, confirme l’Isérois. Ça fait partie du jeu, je suis le premier à jouer en étant dur sur les skis. Je ne pense pas être un méchant garçon mais sur les mass-starts et les poursuites il n’y a pas de cadeaux à faire. J’accepte donc cette chute. » Sur d’autres images révélées plus tard, on comprend finalement que c’est le Français qui a pris son ski dans la chaussure de Tarjei Boe.

 

 

En commettant une erreur de moins sur le pas de tir, Emilien Jacquelin n’aurait d’ailleurs pas eu à batailler pour accrocher le podium. « C’est vrai que j’aurais eu la fraîcheur qu’il m’a manqué dans ce dernier tour, garantit le Dauphinois. Je n’avais pas les jambes pour revenir sur la tête et jouer la gagne. J’ai donc directement pensé au sprint. » Qu’il n’a jamais pu disputer.

 

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.