Biathlon | Hochfilzen : Hanna Oeberg arrive en leader

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, ski de randonnée
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – Hochfilzen accueille la coupe du monde féminine de biathlon. Dans le Tyrol, la lutte au classement général s’annonce rude. Nordic Magazine fait le point sur les enjeux de la semaine.

 

Rarement, une saison de coupe du monde féminine s’est annoncée aussi ouverte avec un grand nombre de favorites déclarées à la succession deDorothea Wierer. Les deux étapes de coupe du monde qui s’annoncent en Autriche devraient permettre de décanter le situation et voir plus clair sur les véritables prétendantes au gros globe du général.

 

Hanna Oeberg, la plus régulière

Au premier rang des favorites, Hanna Oeberg est leader au classement général de la coupe du monde de biathlon. En effet, la Suédoise est devenue une valeur sûre du circuit. La maturité affichée désormais derrière la carabine associée à un des meilleurs temps de ski font de Hanna Oeberg une des concurrentes les plus dangereuses. Cette semaine, elle partira favorite sur le sprint et en cas de bon résultat, prétendante sur la poursuite.

De manière générale, l’équipe de Suède est l’équipe forte de ce début de saison. Car en plus de Hanna Oeberg, Johanna Skottheim, Elvira Oeberg et Mona Brorsson occupent le top 10 du classement général. Elles font toutes figures de véritables outsiders aux podiums en terres autrichiennes.

 

Hanna Oeberg, biathlon, Kontiolahti

Hanna Oeberg (SWE) – Manzoni/NordicFocus

 

Roeiseland à l’affut, Wierer dans le dur

La Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland avait affiché ses ambitions avant l’ouverture de la saison, en voulant jouer le général. Et même si elle n’a pas encore remporté de succès cette année, la Norvégienne est actuellement seconde au général. Sa montée en puissance peut lui permettre d’écraser la concurrence sur le prochain sprint. Elle sera également favorite sur les pistes d’Hochfilzen.

Dorothea Wierer, après un succès sur la première course de la saison, l’individuel de Kontiolahti, a déçu par la suite. Pénalisée par un trop grand nombre de fautes au tir et distancée sur la piste, la Transalpine se doit de réagir dès cette semaine pour ne pas se retrouver déjà distancée au classement général.

 

Tiril Eckhoff, biathlon, Kontiolahti

Tiril Eckhoff (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

De plus, le retour en fanfare de Tiril Eckhoff, vainqueure de la poursuite de Kontiolahti, laisse présager pour la Norvégienne un rapproché parmi les premières places au général. Car après des premières courses ratées, Tiril Eckhoff, avec un tir retrouvé, est capable de mettre tout le monde d’accord sur le sprint de Hochfilzen.

Enfin, il faudra surveiller les performances de l’Allemande Denise Herrmann, toujours rapide sur les skis mais aussi celles de la surprise biélorusse Dzinara Alimbekava, actuelle quatrième au général.

 

Les Françaises doivent faire mieux

À l’instar de leurs collègues masculins de l’équipe de France, les Françaises comptabilisent un seul podium individuel après deux étapes de coupe du monde.

En effet, Anaïs Chevalier-Bouchet est parvenue à prendre une belle seconde place lors du sprint de Kontiolahti. L’aînée des sœurs Chevalier effectue un bon retour à la compétition après un hiver d’absence lié à sa maternité. Elle reste la satisfaction de l’équipe et peut continuer sur la même dynamique lors du sprint cette semaine.

Car les autres tricolores ont déçu. À commencer par Julia Simon qui passe complétement à coté de son sujet, pénalisée par un trop grand nombre de fautes au tir. La petite lueur d’espoir entrevue lors de la belle remontée de la poursuite de Kontiolahti devra être confirmer sur les courses de la semaine.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, ski de randonnée

Anais Bescond (FRA), Anais Chevalier-Bouchet (FRA), Chloe Chevalier (FRA), Justine Braisaz-Bouchet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Même constat pour Justine Braisaz-Bouchetqui malgré une belle remontée effectuée sur la première poursuite de la saison, aura pour ambition de montrer un autre visage sur le sprint. Et avec ses qualités de skieuse et avec un tir retrouvé, tout reste possible.

Anaïs Bescond, Chloé Chevalieret Caroline Colomboréalisent un début de saison en demi-teinte. Mais toutes les trois, délestées de la pression du résultat peuvent se révéler pour venir jouer les surprises au cours de la semaine autrichienne.

Des relais sont également au programme cette semaine. Les Françaises sont parvenues à prendre une belle seconde place lors des premiers relais la semaine dernière. Elles affectionnent cet exercice ; elles seront favorites au même titre que les Suédoises, les Norvégiennes et les Allemandes.

 

Rappel : la sélection française

  • Anaïs Bescond – ARMÉES Morbier Bellefontaine (Massif Jurassien)
  • Justine Braisaz – DOUANES Les Saisies (Savoie)
  • Chloé Chevalier – Les 7 Laux (Sports de Neige du Dauphiné)
  • Anaïs Chevalier – DOUANES Les 7 Laux (Sports de Neige du Dauphiné)
  • Julia Simon – DOUANES Les Saisies (Savoie)
  • Caroline Colombo – Mouthe (Massif Jurassien)

 

A lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.