Biathlon | Hochfilzen : le nouveau coup de force de la Norvège

Ingrid Landmark Tandrevold, Tiril Eckhoff, Marte Olsbu Roeiseland, Hochfilzen, biathlon
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – L’équipe féminine de Norvège truste le podium du sprint d’Hochfilzen (Autriche). Tiril Eckhoff, impressionnante sur les skis, devance Ingrid Landmark Tandrevold et Marte Olsbu Roeiseland. Il en manque encore au tir pour les Françaises, hors du top 10.

 

Biathlon : quand les Norvégiennes imitent les Norvégiens

Comme un air de déjà-vu à Hochfilzen (Autriche). Vingt-quatre heures après l’historique quadruplé de Sturla Holm Lægreid, Johannes Dale, Johannes Thingnes Boe et Vetle Sjaastad Christiansen lors du sprint masculin, les Norvégiennes s’offrent un triplé sur le même format. Tiril Eckhoff, en remportant son septième sprint en coupe du monde égalant une certaine Tora Berger, s’offre un grand bonheur devant Ingrid Landmark Tandrevold, sa grande copine du club de Fossum, ce qui promet un prochain épisode croustillant de Kant Ut, leur podcast commun.

En troisième position, on retrouve une Marte Olsbu Roeiseland ayant fait honneur à son dossard jaune de leader du général, qu’elle portait pour la toute première fois de sa vie. « Ce sont des choses qui restent et resteront exceptionnelles », résume sobrement Siegfried Mazet en zone mixte.

 

Hochfilzen, biathlon

Ingrid Landmark Tandrevold (NOR), Tiril Eckhoff (NOR), Marte Olsbu Roeiseland (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

Avec un tir à 9/10, comme la vainqueure alors que Tandrevold n’a rien loupé, la numéro une mondiale a cependant dû s’employer pour accrocher le podium. L’Allemande Franziska Preuss est quatrième à cinq dixièmes, Elvira Oeberg cinquième à moins de deux secondes et Hanna Oeberg sixième à cinq secondes. Ces petits écarts promettent une poursuite de folie ce samedi dans le Tyrol.

 

 

Une première depuis 2002, les Bleues bloquées à 8/10

Si les Norvégiennes trustent le podium en coupe du monde pour la troisième fois après le sprint d’Oslo 1988 et la poursuite d’Antholz 2002, les Françaises ne sont pas parvenues à accrocher le top 10. La faute, une nouvelle fois, à un tir défaillant. « Sur un sprint, le 9/10 est le salaire minimum, le 8/10 n’est pas suffisant pour aller chopper le top 5, explique le DTN Stéphane Bouthiaux au micro de La Chaîne L’Equipe. Mais on est tout près avec les filles, il faut juste avoir le déclic ! »

pub

Avec deux erreurs, donc, Anaïs Chevalier termine douzième (+ 53 sec 2), Justine Braisaz quatorzième (+ 1 min 2 sec 0) et Chloé Chevalier, qui a joué le podium avec son dossard 100, vingtième (+ 1 min 14 sec 5). Plus bas dans le classement, on retrouve Anaïs Bescond (8/10) au 32e rang, Caroline Colombo (8/10) au 36e et Julia Simon (7/10), retombée dans ses travers au tir debout, au 49e.

 

 

Les résultats complets du sprint féminin d’Hochfilzen (Autriche)

Télécharger (PDF, 489KB)

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.