Biathlon : Hugo Rivail à l’interview

BIATHLON - A quelques jours des premières courses de la saison IBU Cup, nous poursuivons notre série d'entretien avec la relève du biathlon. Aujourd'hui c'est Hugo Rivail qui nous confie son bilan de l'été et ses ambitions pour cet l'hiver. 

BIATHLON – Dans le top 10 du classement général de l’IBU Cup, le Savoyard revient sur son début de saison réussi qui a même dépassé ses attentes. Mais le biathlète des Menuires ne veut pas s’arrêter là et en veux encore plus. 

 

Un début de saison très prometteur

Sorti des groupes du Comité de Savoie dans la catégorie Jeune, la carrière d’Hugo Rivail aurait pu s’arrêter là. Mais le biathlète des Menuires, soutenu par son club et son entourage, n’a pas baissé les bras. Cinq ans plus tard le voici bien installé dans l’équipe de France B et a très bien entamé sa première saison IBU Cup. Après 3 étapes, le voici dixième du classement général de la Coupe du monde B de biathlon. Il revient pour nous sur son début de saison, ses attentes et ses objectifs.

  • Revenons d’abord sur votre préparation estivale. Comment s’est-elle déroulée ? 

Ma préparation estivale s’est plutôt bien passée et a été efficace malgré la charge de travail, sans blessure, contrairement aux deux années précédentes. Ensuite la première étape du Summer Tour d’Arçon a été un peu compliquée sur les skis, j’ai eu besoin de récupérer à cette période. Le deuxième s’est bien mieux passé, ce qui m’a permis de décrocher mon ticket pour la première IBU Cup à Idre, les courses de sélections de mi-novembre ayant été annulées par manque de neige.

Mon 2eme Summer Tour c'est bien passé pour moi, pas très loin des gros poissons. S'est de bonne augure pour la suite.😏#AccrochéVousLesMartin Maintenant on attend la neige ⛷📸 :@trailandpictures 😉

Publiée par Hugo Rivail sur Lundi 22 octobre 2018

A l’issue de ces deux week-ends de compétition, j’ai pu me rendre compte que j’avais encore beaucoup de travail à fournir, notamment au niveau du tir.

  • Le duo Julien Robert / Jean-Paul Giachino a pris en main le groupe suite à la nomination de Frédéric Jean et Vincent Porret sur le groupe coupe du monde dames. Comment avez-vous vécu ce changement d’encadrement ? 

J’ai abordé ce changement assez sereinement et l’adaptation a été assez rapide. Dans la continuité du travail qui a été fait précédemment, je me suis mis à l’écoute des nouveaux discours et conseils pour progresser.

  • En intégrant la catégorie senior, vous avez aussi découvert le circuit IBU Cup. Véritable circuit B de la coupe du monde, vous avez enfilé vos premiers dossards à Idre (Suède). Avec quel bilan ?

En Suède, je me sentais bien sur les skis mais j’ai pêché au tir, surtout au debout ! Dans le même temps j’ai dû gérer mon stress plus important que d’habitude. En effet, la gestion des premières courses est particulière, on ne sait pas trop où on en est surtout dans cette catégorie et sur un circuit tout nouveau pour moi. C’est vraiment en voyant arriver Simon Fourcade dans la chambre que j’ai pris conscience d’être « dans la cour des grands ! » Je suis reparti d’Idre un peu frustré mais à la fois rassuré sur mes capacités et en voyant la 3eme place de Martin Perrillat-Bottonet lors de la poursuite je me suis dit que tout était possible.

  • Puis vous avez clairement haussé votre niveau lors de la deuxième étape à Ridanna avec 3 tops 10 en 3 courses ! Avez-vous vous-même été surpris de ces belles performances ?

Je m’étais préparé pour acquérir un maximum d’expérience et je ne m’attendais pas du tout à de tels résultats pour ma première année Senior. Le coup de pression le matin du relais mixte quand Fabien Claude m’a dit qu’il ne pouvait pas courir y est pour beaucoup [Hugo Rivail l’a remplacé au pied levé dans le relais mixte qui allait terminer 4e, ndlr] . Je me suis employé pour corriger les erreurs faites à Idre et j’ai eu la satisfaction de faire des courses pleines et de jouer devant. Une belle opportunité pour moi.

Avec le 10/10, Hugo Rivail termine 5e du sprint de Ridanna et participe à sa première cérémonie des fleurs en compagnie de Fabien Claude 4e.

  • Vous êtes actuellement 10e du classement général de l’IBU Cup. Cela a-t-il une importance pour vous ?  

Je regarde le classement général de loin, il ne fait pas parti de mes objectifs cette saison. Je préfère me concentrer sur chaque course, les unes après les autres. Parce que je sais que le rythme est soutenu en IBU Cup et que la saison est longue.

Je suis un compétiteur, j’en veux toujours plus

  • Est-ce que ces très bons résultats du début de saison vous font revoir vos objectifs à la hausse ?

Je dirais même que mes objectifs ont été revus à la hausse deux fois déjà ! La première à Idre en voyant ce que j’étais capable de faire avec un tir moyen, et la deuxième après Ridanna une fois la mire réglée. Je suis un compétiteur et en termes de résultats j’en veux toujours plus. J’espère avoir encore l’occasion de pouvoir les réévaluer par la suite.

  • Quel est votre programme durant cette “trève” de Noël et pour début 2019 ? 

Au programme beaucoup de repos pour recharger les batteries et pouvoir revenir en forme pour la suite. Je vais surtout profiter de toute ma famille car certains habitent loin et je ne les vois qu’une fois par an. Je vais ensuite me remettre en jambe sur les coupes de France début janvier et enchaîner pour une nouvelle session d’IBU Cup qui recommencera en Pologne à Duszniki Zdroj les 12 et 13 janvier.

Le palmarès d’Hugo Rivail

Saison 2018 / 2019 :

  • 3 tops 10 en IBU Cup
  • actuellement 10e du classement général IBU Cup

Saison 2017 / 2018 :

  • Médaillé de Bronze, Championnats du Monde Junior, Relais Hommes
  • 9e du classement général IBU Junior Cup
  • Vice-Champion de France U21, Mass Start
  • Vice-Champion de France U21, sprint court
  • 3e Championnats de France, relais simple mixte

Saison 2016 / 2017 :

  • 9e du sprint des Championnats du Monde Juniors
  • 2 tops 10, Championnats d’Europe Juniors
  • 9e du classement général IBU Junior Cup

 

Photos : Facebook Hugo Rivail et Club des Sports Les Menuires

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.