Biathlon | IBU Cup : le bilan des Bleues (1/2)

BIATHLON - Le circuit IBU Cup s'est terminé sur l'annulation du relais mixte prévu à Obertilliach. On retrouvera le circuit B de la coupe du monde en janvier prochain. Après 3 étapes, il est l'heure d'un premier bilan du circuit féminin de biathlon. 
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

BIATHLON – Le circuit IBU Cup s’est terminé sur l’annulation du relais mixte prévu à Obertilliach. On retrouvera le circuit B de la coupe du monde en janvier prochain. Après trois étapes, il est l’heure d’un premier bilan du circuit féminin de biathlon. 

 

Camille Bened : 13e du classement général

La benjamine de l’équipe Camille Bened réalise un début de saison très satisfaisant. Après une première course ratée à Sjusjoen (36e avec 6 fautes sur le sprint), elle enchaîne avec 4 courses où elle approche ou rentre dans le top 10.

Même lorsqu’elle sort plus de balles qu’à l’accoutumée (comme sur la Mass start 60 de Ridanna), elle s’accroche sur la piste pour rester dans les points. Une régularité qui la place au 13e rang du classement général. A 19 ans, elle est la seule de sa génération présente dans le top 30 mondial du circuit B !

 

Lou Jeanmonnot : 18e du classement général

Pas en vue à Sjusjoen sur la première étape (3 courses hors du top 30), on a retrouvé une Lou Jeanmonnot plus combative à Ridanna. Elle débute d’ailleurs cette étape italienne sur le podium du Super Sprint. Elle a ensuite eu du mal à tenir le rythme des meilleurs à Obertilliach, tout en faisant des courses très accomplies sur le pas de tir. 25e du classement général l’hiver dernier sans avoir disputé toutes les étapes, la Jurassienne est actuellement 18e .

 

Gilonne Guigonat : 32e du classement général

Alignée en Junior Cup l’hiver dernier, Gilonne Guigonnat n’est sortie qu’une fois des points promis aux 40 premières sur les 8 courses individuelles qu’elle a disputées. Hormis un gros passage à vide sur la Mass start 60 de Ridanna, la Haut-Savoyarde est rentrée une fois dans le top 20 (16e de l’individuel court d’Obertilliach). Elle aurait même pu améliorer ce bilan avec de meilleures statistiques au tir. Mais face à la densité du circuit B, avec de nombreuses athlètes expérimentées et habituées de la coupe du monde, il y a souvent eu une pénalité de trop pour la Chablaisienne.

Myrtille Bègue : 33e du classement général

Quinzième du général la saison dernière, la Pyrénéenne attaquait cette saison 2019/2020 avec l’envie de découvrir la coupe du monde, comme elle nous le confiait en novembre (lire son interview ici). Si sa vitesse à ski n’est pas trop en défaut en ce début d’hiver, ce sont ces performances au pas de tir qui l’ont empêchée de viser plus haut. 14e et meilleure Bleue sur le sprint de Ridanna, la biathlète de Font Romeu n’a pas encore sortie de courses pleines face aux cibles.

La Russie encore en force

Comme chaque année sur le circuit B, le collectif Russe ne trouve pas d’égal. Avec Irina Starykh, Ekaterina Glazyrina et Anastasiia Porshneva installées aux trois premières places du classement général, la Russie domine sans conteste cette coupe du monde B.

Derrière les 3 Russes, on retrouve la jeune Norvégienne Karolin Erdal (née en 1997, comme Myrtille Bègue). Vainqueur du premier sprint de la saison à Sjusjoen, la biathlète de Lillehammer devance une autre Russe : Polina Shevnina (née en 1998).

Dans le top 10 du général, la Suède place Johanna Skottheim (vainqueur des sprints de Ridanna et Obertilliach) et la vice-champione olympique de relais Anna Magnusson.

 

Télécharger (PDF, 390KB)

 

Sans surprise, la Russie est en tête du classement par nation, devant l’Ukraine d’Anastasiia Merkushyna (3 podiums). L’Allemagne occupe le 3e rang grâce notamment à Maren Hammerschmidt (1 podium et 2 tops 5) .

Pour la Suède 4e, très en vue sur les podiums avec Skottheim et Magnusson, il lui manque une 3e athlète pour marquer les points nécessaires.

La France, avec sans conteste la plus jeune équipe du circuit, occupe la 6e place derrière la Norvège.

 

 

Le circuit IBU Cup sera de retour en Slovaquie sur le site de Brezno-Osrblie qui avait accueilli les Championnats du monde junior l’an passé. Pas de course en confrontation au programme puisque les biathlètes du circuit B se retrouveront pour un  individuel et un sprint.

 

 

Photos : IBU / Nordic Focus / Camille Bened

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.