Biathlon | IBU Cup : le bilan masculin

BIATHLON - Après le bilan du circuit féminin, nous dressons le bilan de la saison IBU Cup chez les hommes. Une saison marquée notamment par le duel Lucas Fraztscher-Endre Stroemsheim, et les annulations et reports pour cause de manque de neige. 
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – Après le bilan du circuit féminin, nous dressons le bilan de la saison IBU Cup chez les hommes. Une saison marquée notamment par le duel Lucas Fraztscher-Endre Stroemsheim, et les annulations et reports pour cause de manque de neige. 

 

Le gros globe s’est joué pour 1 seul point

Jamais la lutte pour le classement général de l’IBU Cup n’avait été aussi intense. Lucas Fraztscher et Endre Stroemsheim se sont livré en effet une course aux points haletante qui s’est décidée au terme de l’ultime course de la saison… et pour un seul point !

Avec une victoire et deux podiums, Lucas Fratzscher avait débuté le circuit B de manière tonitruante, prenant la tête du classement général. Un peu moins en vue sur la deuxième étape de Ridanna, il est revenu sur les podiums à Obertilliach. Son dauphin au général se nommait alors Fredrik Gjesbakk , qui avait même repris le statut de leader en 2e semaine. Constant aux avants-postes, Endre Stroemsheim a profité de l’étape de Brezno (2 victoires et 1 podium) pour prendre la tête. Avant les 6 dernières courses de l’hiver l’écart entre les deux athlètes n’était que de 2 points !

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Deuxième du général l’hiver dernier, l’Allemand conservera finalement la pôle position, profitant notamment de la 61e place du sprint de Stroemsheim lors des Championnats d’Europe (et donc sa non qualification pour la poursuite…). Après avoir butté sur Anton Babikov l’hiver dernier, Fraztscher devient le 6e Allemand à remporter le circuit B, après Florian Graf (2015 et 2010), Benedikt Doll (2012), Christoph Knie (2009), Norbert Schiller (2007) et Carsten Pump (2005).

Petits globes : la Norvège rafle (presque) tout

Si Lucas Fraztscher remporte également le petit globe du sprint, tous les autres classements sont remportés par les hommes du Roi Harlad V. En effet, Endre Stroemsheim remporte le classement de l’individuel et de la poursuite. Tandis que l’expérimenté Lars Helge Birkeland remporte ceux du super-sprint et de la mass-start.

Et la Norvège ne s’arrête pas là puisqu’elle remporte également les classements du relais mixte et le classement des nations ! C’est d’ailleurs la première fois depuis 10 ans , que la Russie ne soulève aucun trophée en IBU Cup !

Le bilan des Français

Martin Perrillat-Bottonet , 4e : A 22 ans, le Haut-Savoyard est la grosse satisfaction de cet hiver. Régulièrement dans les 10 (dix fois), le biathlète de La Clusaz  a pu s’appuyer sur de bonnes statistiques au tir. Le gaucher n’est sorti que 2 fois des points de tout l’hiver !  Passé à un souffle de sa première victoire sur la piste de Martell début février, il est parfaitement revenu en fin de saison, notamment sur l’étape finale de Minsk avec deux tops 5. Son seul souci ? Etre barré pour des places en coupe du monde par un collectif impressionnant dans le groupe A…

BIATHLON - Martin Perrillat-Bottonet n'est pas passé loin de sa première victoire en IBU Cup. La faute au leader du général Endre Stroemsheim qui s'impose de moins d'une seconde sur le Français. Lucas Fratzscher complète le podium. 

Emilien Claude, 15e : Pour un athlète de la catégorie Juniors, la saison est très satisfaisante. Le Vosgien a parfois lutté sur les tapis, mais il a pu compter sur des courses références. Il débute d’ailleurs sa saison par un bon top 15 sur la première course de Sjusjoen, et ne sortira qu’une fois des points. 4e du super-sprint de Minsk, il décroche son premier podium en IBU Cup quelques jours plus tard sur le même site en prenant la 3e place de l’avant-dernière course de la saison. Avec 24 courses au compteur à l’international (Championats d’Europe et du monde juniors compris), le biathlète de Bass S/Rupt a encore montré une abnégation et une belle force de caractère même dans les pires instants de sa vie personnelle.

BIATHLON - Quelle journée pour le groupe IBU CUP ! Après le podium de Caroline Colombo,  c'est Emilien Claude qui monte sur la boîte. Le Vosgien termine 3e derrière le duo norvégien Bakken-Birkeland. Martin Perrillat-Bottonet prend une belle 5e place ! 

2020, Minsk-Raubichi, Belarus (BLR):
Emilien Claude (FRA) – © Manzoni/NordicFocus.

Aristide Bègue, 38e : A 25 ans le Pyrénéen devait se servir de sa saison sur le circuit B pour retrouver du rythme et l’envie du haut-niveau. Après des Summer Tour ratés, il n’avait pas été sélectionné pour l’étape d’ouverture de Sjusjoen. Il revenait à Ridanna et Obertilliach en ne sortant pas du top 15 en 6 courses disputées. Satisfait de ce retour (lire son interview ici), il revenait sur les podiums avec la 2e place du super-sprint de Brezno en compagnie de Lou Jeanmonnot. Puis terminera sa saison internationale par une anonyme 76e place sur le sprint Biélorusse.

Hugo Rivail, 59e : Après une belle première saison sur le circuit B l’hiver dernier, cette saison devait permettre au Savoyard de franchir un cap supplémentaire. Malheureusement, le biathlète des Menuires a couru après sa forme tout l’hiver. Ses meilleures performances restent une 11e place sur le sprint de Sjusjoen et une 17e sur l’individuel court de Brezno. Hors de forme, il a mis un terme à sa saison prématurément pour passer des examens et avoir des réponses.

Martin Bourgeois-République, 73e : Champion du monde junior l’hiver dernier, le Jurassien abordait cet hiver avec l’ambition de réaliser une saison complète sur le circuit B. Plutôt encourageant à Sjusjoen, le biathlète du SC Abbaye a lutté ensuite tout l’hiver pour retrouver une forme plus en adéquation avec son talent et son potentiel. 15e sur l’individuel court d’Obertilliach, il redescend sur le circuit Junior et se consolera avec la médaille de bronze avec ses copains du relais sur les mondiaux de Lenzerheide. Il termine son hiver sur les Championnats d’Europe d’Hochfilzen.

Sébastien Mahon, 132e : Tout juste revenu de blessure, Sébastien Mahon ne s’imaginait pas accéder au circuit B  si tôt. Mais de très belles performances sur les Summer Tour, lui ouvriront finalement les portes de l’IBU Cup. Quatrième de l’individuel des Mondiaux Juniors à Lenzerheide, le biathlète d’Arçon est ensuite revenu sur l’étape de Martell, puis sur les Championnats d’Europe de Minsk.

Morgan Lamure, 147e : Après des prestations intéressantes sur la Coupe de France des Saisies, Morgan avait pris part à l’ouverture du circuit à Sjusjoen et Ridanna. Mais le biathlète de Courchevel n’a jamais pu confirmer et a du se contenter du circuit national

Non retenus pour les Mondiaux d’Antholz, Antonin Guigonnat a fait une “pige” sur l’étape de Martell, en compagnie de Fabien Claude qui n’y a disputé que le sprint.

Enfin, brillant en Junior Cup, Ambroise Meunier a pris part à l’étape de Martell : ses premiers départs en IBU Cup. Tout comme les Jurassiens Pierre Monney, (qui n’est pas passé loin de marquer ses premiers points à Brezno) et Oscar Lombardot.

 

 

photos : NordicFocus , IBU et NordicMagazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.