Biathlon | IBU Cup : les Bleu(e)s pour Arber

une, ski de fond, biathlon, Enora Latuillière,
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – Absente de l’étape de Duszniki Zdroj , l’équipe de France B est de retour en IBU Cup sur l’étape allemande d’Arber.  

 

Chloé Chevalier , Enora Latuillière de retour

En méforme en décembre, Chloé Chevalier est de retour dans le groupe France pour cette 5e étape. Vainqueur en Coupe de France le week-end dernier au Col de Porte, et à nouveau aux avants-postes sur le week-end de Prémanon, la double Championne d’Europe tentera de retrouver son rang.

Myrtille Bègue et Enora Latuillière, de retour de coupe du monde, complètent la sélection. Une sélection dans laquelle on note l’absence de Lou Jeanmonnot-Laurent, qui sera alignée sur les championnats du monde junior en Slovaquie la semaine suivante.

  • Myrtille Bègue (Pyrénées Est – SC Font Romeu)
  • Chloé Chevalier (Dauphiné – CO Sept Laux)
  • Enora Latuillière (Mont-Blanc – C.S Chamonix)

Et Aristide Bègue aussi

Brillant lors de la première étape du circuit, Aristide Bègue a ensuite été aligné en coupe du monde sur les étapes d’Hochfilzen et Nove Mesto . Le Pyrénéen vainqueur en coupe de France ce week-end à Prémanon, tentera de faire aussi bien qu’en début d’hiver. Il sera accompagné par Fabien Claude, Martin Perrillat-Bottonet et Hugo Rivail. Comme chez les filles, Emilien Claude est ménagé en vue des Mondiaux juniors.

  • Aristide Bègue (Pyrénées Est – SC Font Romeu)
  • Fabien Claude (Massif Vosgien – SN Bass/Rupt)
  • Martin Perrillat-Bottonet (Mont-Blanc – CS La Clusaz)
  • Hugo Rivail (Savoie – CS Les Menuires)

Une nouveauté dans le programme de la 5e étape

Cette cinquième étape du circuit IBU Cup, véritable circuit B de la coupe du monde de biathlon, s’ouvrira avec une nouveauté. En effet, l’étape allemande débutera par des “individuel court” avec 15 km pour les hommes et 12,5 pour les dames avec 4 passages au tir (C-D-C-D). Mais à la différence du format traditionnel, la pénalité pour chaque cible manquée passe de 1 minute à 45 secondes. Un test grandeur nature pour l’IBU qui lui permettra de pouvoir proposer ce format en cas de conditions météorologiques défavorables.

source : Nordic Magazine et IBU

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.