Biathlon | IBU Cup : les enjeux de l’étape d’Arber

BIATHLON – En Allemagne, l’équipe de France B est de retour sur le circuit IBU Cup. Présentation des enjeux et des principaux adversaires des Bleu(e)s sur cette 5e étape. 

 

Suédoises et Russes se partagent le haut du classement

Dans le classement féminin, les 7 premières places du classement général sont actuellement occupées par deux nations ! En effet, la Suède d’Andersson, Skottheim et Hoegberg et la Russie de Morozova, Gerbulova et consorts, ne laissent que des miettes aux autres nations. Seules l’Ukrainienne Bielkina et l’Allemande Hettich réussissent à s’inviter dans le top 10 !

Bakken zappe l’étape et risque sa place de leader

Leader du classement général, Sivert Guttorm Bakken impressionne par sa régularité. Le jeune Norvégien de 20 ans n’a en effet pas quitté le top 12 lors des 10 dernières courses. Double champion olympique jeune en 2016 chez lui à Lillehammer, il est monté sur chaque marche du podium cette saison : 3e du sprint à Ridanna, 2e de l’individuel d’Obertilliach puis vainqueur du sprint !

Sivert G. Bakken (NOR) vainqueur pour la première fois en IBU Cup à ObertilliachMais le jeune Norvégien a fait le choix l’impasse et risque bien de perdre son statut de leader. Derrière lui, le presque trentenaire Sergey Korastylev et son compatriote Anton Babikov auront en effet l’occasion d’en profiter.

Simon Fourcade (aligné à Ruhpolding) devrait logiquement perdre son 4e rang au général. Côté tricolore, on retrouve ensuite Hugo Rivail (13e), Martin Perrillat-Bottonet (14e), Aristide Bègue (16e) et Fabien Claude (21e).

La France en recul au classement des nations

Absents de l’étape 4 à Dusniki Zdroj, les Français reculent logiquement dans les classements des nations. Des classements pourtant très importants puisqu’ils conditionnent les quotas pour la saison suivante. Côté féminin, la France 6e l’hiver dernier avait déjà perdu un quota en passant de 6 à 5 coureurs autorisés au départ. Actuellement 10e, l’équipe féminine perdrait ainsi une nouvelle place pour la saison prochaine si le classement s’arrêtait aujourd’hui.

Côté masculin, l’absence de points marqués en Pologne la semaine dernière fait également reculer les Bleus à la 7e place. Troisième l’hiver dernier, l’équipe de France pointe actuellement quelques points derrière la Suède.

source : IBU 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.