Biathlon | IBU Cup : les globes pour Slivko et Babikov

BIATHLON – A Martell (Italie), le circuit IBU Cup a achevé sa saison par deux victoires françaises. Les Russes Victoria Slivko et Anton Babikov s’adjugent le classement général. 

 

Slivko et Babikov raflent (presque) tout

Leaders depuis l’étape de Lenzerheide, Victoria Slivko et Anton Babikov se sont assuré le classement général de l’IBU Cup. Trois fois vainqueur cette saison, la Russe de 24 ans était encore sur le podium de cette dernière étape italienne (3e sur le sprint). Elle devance l’Allemande Nadine Horchler et la Suédoise Ingela Andersson qui avait été la première leader de cette saison en s’imposant sur le sprint d’ouverture d’Idre.

Télécharger (PDF, 398KB)

Dans le classement masculin, Anton Babikov succède au palmarès de l’IBU Cup au Norvégien Vetle S. Christiansen. Il devance l’Allemand Lukas Fraztscher et Aristide Bègue, dernier vainqueur de la saison sur la Mass Start 60. Très solide sur ses 5 dernières courses internationales ponctuées par 1 victoire et 3 tops 10, le biathlète de Font-Romeu aura réalisé une très belle saison sur le circuit B de la coupe du monde. Des résultats qui lui permettront de retrouver le circuit coupe du monde à Oslo.

Télécharger (PDF, 402KB)

Et, hormis les classements de l’individuel remportés par l’Ukrainienne Yulia Zhuravok et l’Autrichien Sven Grossegger, Victoria Slivko et Anton Babikov remportent également les globes du sprint et de la poursuite.

 

Coupe des Nations : la Russie bien sûr

Sans surprise, la Russie remporte les deux classements des nations hommes et dames de cette saison 2019. Le classement féminin n’a d’ailleurs pas échappé à la Russie depuis 9 ans ! Dépossédés de leur bien chez les hommes l’hiver dernier, la Russie a repris le leadership cette année.

La France, 7e du classement féminin ne récupère donc pas de quota supplémentaire promis aux 5e premières nations. Côté masculin, les Bleus , après avoir pris une belle 3e place la saison dernière, terminent 4e. Assez loin tout de même du trio de tête Russie / Norvège / Allemagne. Un résultat somme toute logique tant l’équipe de France a fait le pari de la jeunesse avec Hugo Rivail, Martin Perrillat-Bottonet et surtout Emilien Claude (encore junior) qui ont enfilés leurs premiers dossards à ce niveau.

Et la Russie complète sa collection de cristal en remportant également le globe du relais mixte. Un globe que la France avait remporté la saison dernière.

source : IBU

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.