Biathlon | IBU Cup : Sébastien Mahon « là pour progresser »

BIATHLON - Baptiste Roux a créé la surprise en s’imposant lors du sprint de la coupe de France de biathlon à La Seigne ce samedi.
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – A moins d’une semaine des premières courses IBU Cup, Sébastien Mahon s’est confié à Nordic Magazine. Le Jurassien, qui découvrira le circuit B de la coupe du monde de biathlon à Sjusjoen, revient sur sa préparation et sur ses objectifs de l’hiver. 

 

« Un bon coup de poker »

  • Sébastien Mahon, parlez-nous de votre préparation…
Ma préparation cet été s’est très bien passée sur le plan physique, avec Simon (Fourcade, le nouvel entraîneur des bleuets) nous avons réussi à mettre en place tout ce que nous voulions et j’ai donc réussi à rester sur la programmation prévue depuis le début de l’année.
Mentalement c’était un peu plus difficile par moments car je suis resté tout l’été dans le flou sans savoir si nous allions pouvoir régler avant l’hiver mes problèmes au niveau des mollets… mais globalement je ne retiens que du bon de cette préparation ! 
  • Au sein du groupe Junior, vous avez justement vu l’arrivée de Simon Fourcade comme entraîneur. Quel entraîneur est-il ? 
Le groupe Junior, c’est un groupe que je commence à connaître car j’avais déjà fait deux hivers dans ce groupe, mais cette année l’encadrement a un peu changé avec la venue de Simon.  Personnellement,  je trouve que c’est une chance de travailler avec lui car il est plein d’envie et se donne à fond et c’est un super type !
Il nous fait souvent part de son expérience d’athlète, ce qui est un plus. Nous n’avons pas changé fondamentalement la préparation comparé aux années dernières, mais on a un peu plus travaillé en musculation en l’adaptant plus au ski .
  • Opéré début septembre du syndrôme des loges,  vous dû avez zapper la première étape du Summer Tour de Prémanon, avant de revenir brillamment remporter la poursuite à Arçon. Quel bilan tirez-vous de ces courses ? 
Oui j’étais absent lors de la première étape de Prémanon. J’étais déçu de ne pas pouvoir courir mais suite aux interventions sur les mollets il était trop tôt pour mettre le dossard !
Ensuite Arçon est arrivé un mois après et j’en tire un super bilan. Un bilan qui était inattendu pour moi ! Je n’avais pas fait de chrono depuis. La forme globale était la mais je ne savais pas si j’avais retrouvé mes jambes ! Donc c’était un bon coup de poker.

“J’ai songé à arrêter cet été”

  • Vous n’avez pu retenir vos larmes en remportant la poursuite, chez vous, à Arçon. Parlez-nous de ce moment, l’émotion était trop forte ? 
Oui je n’ai pas pu me retenir car trop de pensées me sont venues : un dernier hiver loin de mes espérances, une blessure qui jusqu’à maintenant m’empêchait de m’exprimer. Durant l’été, j’ai même songé arrêter si ce problème n’était pas réglé. Donc avec cette victoire à la maison en plus ! Ça ma fait repensé à tout ça!
  • Vous allez donc découvrir le circuit IBU Cup, dès la première étape de Sjusjoen. Vous partirez avec quels objectifs ? 

Le palmarès de Sébastien Mahon

  • 15e du classement général IBU Junior Cup 2019 (1 victoire en relais, 4 tops 10 individuels)
  • Double médaillé de bronze Championnats de France (Poursuite U19 en 2018 et Relais Simple Mixte en 2019)
  • 3e du Samse National Tour U19 en 2018
SKI DE FOND - Simon Fourcade et Chloé Chevalier sont sacrés champions de France de biathlon sur le relais mixte simple.

Sébastien Mahon médaillé de bronze du relais simple mixte à Méribel avec Célia Aymonier

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.