Biathlon : impérial Martin Fourcade, qui gagne un troisième titre

2012-03-04_5d823dceee89f74.jpg_image_scaler_800x557.jpg

Dimanche après-midi, Martin Fourcade a remporté la mass-start des championnats du monde de biathlon. C’est son troisième titre mondial.

Martin Fourcade prend d’emblée la tête. Son frère Simon et Alexis Bœuf se positionne aux avant-postes. Trois Français sont donc placés devant, alors qu’il pleut sur Ruhpolding où se déroulent les championnats de monde de biathlon.

Avec le dossard jaune de leader de la coupe du monde, le Catalan se présente premier au pas de tir. Tir couché, aucun tour de pénalité, contrairement à Simon et à Alexis. Martin Fourcade est alors suivi par une patrouille suédoise : Björn Ferry, Fredrik Lindström… Mais c’est l’Allemand Andreas Birnbacher qui sort les marrons du feu. Il a une rage immense de gagner devant son public. Il veut maintenant imposer son rythme. 

Deuxième tir : Andy est passé devant Martin, qui doit accomplir un tour. Simon et Alexis font le plein : 5/5. Neuf biathlètes ont réussi un 10/10.

Retour sur la course menée par Birnbacher qui a énormément d’ambition. Il la veut cette médaille d’or.

Les frères Fourcade cherchent à opérer une jonction, alors que les écarts sont serrés. Martin réussit avant la montée menant au 3e tir. Tir debout. Douze concurrents arrivent ensemble. Nouvelle pénalité pour le Français, relégués à 23 secondes.

Andreas Birnbacher a déjà gagné deux mass-starts. Il espère en ajouter une troisième à son palmarès. Pour le dernier tir, il entre seul dans le stade. Qui se tait. Qui retient son souffle. S’il fait 5/5, Andy sera champion du monde. Mais voilà, il commet une erreur. Martin, lui, tente le tout pour le tout. Il tire vite. 5/5, tout comme Björn Ferry. Les deux hommes s’élancent alors vers l’arrivée, dans un duel final. Seuls et face à face.

Le Suédois, 20/20, doit subir la rage du tricolore qui durçit la cadence, porté par son orgueil. Il ne lâche rien, s’économise en restant derrière. Avec son maillot rouge, il n’a pas dit son dernier mot. Il tient. En vain. Il ne réussira pas à reprendre le Pyrénéen.

Impérial Martin Fourcade qui, au final, l’emporte. Ferry est second, Lindström 3e. Simon finit 5e et Alexis 15e.

La réaction de Martin : « Après le sprint et la poursuite… la mass start!  C’est sous une pluie battante et pour clôturer des mondiaux fantastiques que je remporte mon quatrième titre mondial, le 3 ème sur ces championnats pour rejoindre au panthéon du biathlon Messieurs Poirée et Bjorndalen. C’est un sentiment incroyable de réaliser ce triplé, je reste cependant concentré car le gros globe est en vue. Il se jouera à Khanty Mansiysk (Rus) le week end prochain mais la bataille reste apre avec le Norvégien Emil Svendsen. »

 

Photo : Copyright: IBU/Ernst Wukits