Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Jean-Paul Giachino, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Jean-Paul Giachino (FRA) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon | Jean-Paul Giachino fait le bilan de la saison des Bleues pour Nordic Magazine : « J’ai rarement vu une équipe aussi forte »

Pour Nordic Magazine, Jean-Paul Giachino fait le bilan de l’hiver de l’équipe de France féminine de biathlon en revenant sur la performance collective, mais aussi sur les résultats individuels de chacune.


Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Biathlon : l’heure du bilan pour Jean-Paul Giachino

Cet hiver, le Savoyard Jean-Paul Giachino, 60 ans, a vécu une magnifique saison en tant que coach du tir de l’équipe de France féminine de biathlon. Avec le gros globe de cristal et le titre mondial de la poursuite de Julia Simon, quatre filles différentes sur le podium en coupe du monde ou les gains des globes du relais et des nations, il a mené, en binôme avec Cyril Burdet, ses athlètes au sommet de leur sport.

Pour Nordic Magazine, il revient sur cet exercice plus que réussi.

Son bilan global de l’hiver : « Collectivement, j’ai rarement vu cela »

« Le bilan est bon. Collectivement, j’ai rarement vu cela ! J’ai été avec les filles de l’équipe de France de 2007 à 2018 puis je suis revenu en 2020 et c’est vrai que, collectivement, j’ai rarement vu une équipe aussi forte. Cet hiver, on a pu se permettre de gagner en relais sans mettre la leader [Julia Simon, NDLR]. Cela montre bien que le niveau était très homogène. »

« Au final, il y a le globe du relais qui se gagne sur le dernier de la saison et celui des nations, qui ne s’était pas fait depuis 1996. Quand tu prends ces deux globes-là, cela veut dire que tout a fonctionné collectivement tout au long de l’hiver. Quand tu as six filles dans les vingt-et-une premières mondiales, cela veut tout dire ! Elles ont toutes contribué à cette performance collective et fait des choses qu’elles n’avaient jamais faites auparavant. »

L'article continue sous la publicité
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic






Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Lou Jeanmonnot (FRA), Julia Simon (FRA), Sophie Chauveau (FRA), Vincent Vittoz (FRA), Jean-Paul Giachino (FRA), Patrick Favre (ITA) – Manzoni/NordicFocus

« Avant mon retour, les filles ont été baladées d’entraîneur en entraîneur avec peut-être des discours pas compris ou appropriés. On les a perdues dans des considérations, par moments, trop techniques. Le tir du biathlète est technique, mais pas que, il y a autre chose. Quand tu changes de coach et de discours deux fois en deux ans, c’est difficile de créer et de stabiliser quelque chose. »

Julia Simon : « Gagner un général, c’est un peu le Graal »

« Elle était remplaçante aux Jeux olympiques en 2018 en Corée du Sud et j’avais vu que sa faiblesse, c’était sur le tir couché. Si elle est passée du dixième au premier rang mondial cet hiver, c’est surtout grâce à ce tir couché qui a évolué positivement. En l’espace de trois ans, elle a gagné plus de 15 points sur ce tir. Elle a ce tir debout instinctif où il n’y a pas grand-chose à faire, juste à surveiller à la tempérer. Sur le couché, il y a vraiment un apprentissage qui n’était pas bon. Il a fallu repartir et repasser par les fondamentaux. Cela a pris un petit peu de temps, mais je l’avais prévenu que c’était au moins deux ans de travail. »

Julia Simon, Jean-Paul Giachino, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Julia Simon (FRA), Jean-Paul Giachino (FRA) – Manzoni/NordicFocus

« Je me suis dit qu’elle pouvait un petit peu retomber dans ses travers à certains moments. Je m’y attendais, mais cela ne s’est pas produit. Tant mieux ! Là où elle a été balèze (sic) psychologiquement, c’est de prendre le dossard jaune début décembre et de le garder jusqu’au bout. Gagner un général, c’est un peu le Graal, surtout qu’il y a eu le titre mondial avec. En 2026, elle aura un titre olympique à aller chercher ! L’année prochaine, pour elle, les objectifs seront différents. Elle ne peut pas repartir bille en tête sur un autre général. Il lui faudra d’autres objectifs un petit peu plus ciblés, peut-être des championnats du monde ou un globe du sprint. Mais ce n’est pas encore défini, on a le temps d’en discuter ! »

Anaïs Chevalier-Bouchet : « On perd une de nos leaders »

« Globalement, sa saison est bonne. Elle est huitième mondiale. Elle voulait un titre aux Mondiaux, elle n’y est pas arrivée, mais sa saison est bonne avec cinq podiums. Là, elle était au maximum de ses possibilités, que ce soit physiquement et mentalement. Elle ne peut pas faire mieux, mais ce qu’elle a fait tout au long de sa carrière est admirable. On perd une de nos leaders, mais toutes les bonnes choses ont une fin. »

Anaïs Chevalier-Bouchet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Anaïs Chevalier-Bouchet (FRA) – Authamayou/NordicFocus

« A son retour de grossesse, elle était un peu tranquille et épanouie. C’est certainement la maturité. »

Chloé Chevalier : « Elle a tendance à être dans le trop bien faire »

« Elle arrive sur le tard à faire son premier podium à 27 ans à Antholz. A Oslo, elle n’est pas loin d’en faire un autre et elle termine l’hiver seizième, en évolution. Son blocage n’est pas technique ou physique, il est psychologique. Elle a tendance à être dans le trop bien faire, à en rajouter et ne pas suffisamment oser. C’est frustrant pour le coach que je suis. Malgré tout, elle a énormément évolué là-dessus, c’est beaucoup mieux. Il en manque encore un petit peu, mais elle a fait cet hiver des choses jamais réalisées jusque-là. »

Chloé Chevalier, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Chloé Chevalier (FRA) -Reichert/NordicFocus

Lou Jeanmonnot : « Elle met à chaque fois le relais sur orbite »

« C’est une belle surprise ! Elle a bien évolué physiquement et techniquement grâce au travail de Cyril [Burdet]. Au tir, il n’y a pas grand-chose à faire, il faut juste la faire évoluer sur le temps passé sur le tapis, surtout sur le couché. C’est là où il y a a gratter pour elle. On a en première relayeuse quelqu’un qui ne passe quasiment jamais à côté. Elle met à chaque fois le relais sur orbite. C’est super parce que, sur un relais, il faut être devant d’entrée ! »

Lou Jeanmonnot, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Lou Jeanmonnot (FRA) – Manzoni/NordicFocus

Sophie Chauveau : « Il y a vraiment à gratter et à faire évoluer au tir debout »

« Comme Lou [Jeanmonnot], c’est une belle surprise de la saison dans le groupe filles ! Pour l’instant, elle a un niveau de tir debout faible. Il y a vraiment à gratter et à faire évoluer là-dessus, mais il n’y a pas de raison. Cela prendra le temps qu’il faut, mais je pense qu’au bout d’une année, elle commencera à trouver la régularité, et cela pourra être stabilisé en deux ans. Cela va demander du travail et de la répétition. »

Sophie Chauveau, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Sophie Chauveau (FRA) – Manzoni/NordicFocus

« Pendant la semaine du Grand-Bornand, où elle a explosé, elle était sur un nuage. Elle ne savait pas trop ce qui lui arrivait. C’était étonnant. Je ne m’attendais pas du tout à cela ! En faisant entre vingt et trentième de manière régulière, cela aurait fait une belle entrée en coupe du monde et, là, elle est venue jouer devant. C’était la première fois qu’elle faisait une saison complète en coupe du monde. Il faut l’encaisser et l’assimiler parce que c’est beaucoup de courses, de la pression et du stress. »

Caroline Colombo : « Comme toute athlète, elle est impatiente »

« Même si elle fait une cérémonie des fleurs à Kontiolahti sur l’ouverture, cela a été un petit peu plus difficile. Comme toute athlète, elle est impatiente et le fait d’avoir fait top 6 la première semaine, elle a eu envie de revivre cela. C’est bien d’être ambitieux, mais ce n’est pas en ayant envie d’aller claquer des podiums qu’on y arrive. Plus on a envie et moins on y arrive parce qu’on force les choses et on court après un résultat. Cela ne marche pas. Après, elle termine vingtième mondiale ! Il lui en manque au niveau du tir où elle est, comme Sophie [Chauveau], à 80 %. Il leur manque au minimum 5 points pour avoir des stats acceptables en coupe du monde. C’est super parce qu’elles ne sont pas au bout de leur progression. »

Caroline Colombo, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Caroline Colombo (FRA) – Reichert/NordicFocus

A lire aussi


Les cinq dernières infos

L'article continue sous la publicité
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic






Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

A LIRE AUSSI

Biathlon

Le mardi 25 juin, Quentin Fillon-Maillet, Fabrice Guy ou encore Anaïs Bescond vont porter la flamme olympique.

Biathlon

12:30. À bientôt un mois du début des Jeux de Paris, de nombreux sportifs se passent la mythique torche de jour en jour dans...

Biathlon

10:24. En mars 2023, à l’occasion de la mass-start de clôture d’Oslo-Holmenkollen (Norvège), Mari Eder faisait ses adieux à la coupe du monde de...

Ski de fond

09:24. Du 26 février au 9 mars 2025, c’est à Trondheim, en Norvège, qu’auront lieu les championnats du monde de ski de fond. Un...

Biathlon

Amy Baserga a connu une saison de biathlon compliquée lors de l'hiver dernier. La biathlète suisse a serré les dents face à une blessure...

Ski de fond

Désormais coach de ski de fond au sein du comité du Mont-Blanc, Coralie Bentz a décidé de mettre un terme définitif à sa carrière...

Ski nordique

Les athlètes du ski nordique autrichien conservent leur présidente. Roswitha Stadlober a été réélue jusqu'en 2027.

Biathlon

Lukas Hofer continue sa préparation pour la prochaine saison de biathlon. L'italien de 34 ans espère poursuivre sur sa bonne forme.