Biathlon : Johannes Boe et Marte Olsbu sèchent le stage italien

biathlon, Johannes Thingnes Boe, Marte Olsbu Roeiseland, Östersund
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – Pendant trois semaines, les biathlètes norvégiens vont se rendre en Italie, au col de Lavazè, pour s’entraîner en altitude. Seulement, Johannes Thingnes Boe et Marte Olsbu Roeiseland, les deux têtes d’affiche du royaume, ont décidé de rester à la maison. 

 

Biathlon : pas d’Italie pour Johannes Thingnes Boe et Marte Olsbu Roeiseland

Comme l’avait fait de manière tout à fait privée Vetle Sjaastad Christiansen il y a quelques semaines, l’équipe nationale norvégienne organise, jusqu’au 23 octobre, un long stage de trois semaines au col de Lavazè, en Italie. À plus de 1 800 mètres d’altitude, les Scandinaves, qui ont annulé leur venue à Bessans (Savoie) cet automne, vont pouvoir prendre leurs marques en vue des Jeux olympiques de Pékin 2022.

 

Johannes Thingnes Boe, biathlon, Wiesbaden

Johannes Thingnes Boe (NOR) – Reichert/NordicFocus

 

Mais ce camp d’entraînement se fera sans les stars Johannes Thingnes Boe et Marte Olsbu Roeiseland. Le premier, papa depuis le début de l’année civile, a décidé de rester se reposer à la maison : « Nous serons beaucoup en déplacement dans les six prochains mois avec, en prime, une période de quarantaine. C’est pourquoi j’ai décidé d’avoir une vie civile normale avant que la saison ne démarre pleinement à partir de novembre », explique-t-il à VG. « Je peux profiter de l’entraînement quand je me sens bien à la maison avec ma famille, avoue-t-il. Je vais donc m’entraîner seul et, si je suis autorisé à le faire, je rejoindrai l’équipe de Mesterbakeren quand ils se rassembleront à Holmenkollen », complète le double vainqueur sortant du gros globe de cristal.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

Marte Olsbu Roeiseland, biathlon, Antholz

Marte Olsbu Roeiseland (NOR) – Modica/NordicFocus

 

Marte Olsbu Roeiseland, elle, est actuellement sur le flanc, touchée à la hanche. La quintuple championne du monde d’Antholz ne peut pas encore supporter les grosses charges de travail et restera donc en Norvège où elle ira s’entraîner avec les équipes de développement réunies à Gautefall.

« Nous voulons que tous nos athlètes soient présents lors des rassemblements où ils peuvent profiter d’un meilleur suivi et s’entraîner  face aux meilleurs mais, en même temps, nous prévoyons jusqu’à trois stages en altitude l’année prochaine, dont ils auront d’autres possibilités », relativise Per-Arne Botnan, le manager de l’équipe nationale de biathlon.

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.