Biathlon | Johannes Boe : son état d’esprit avant le sprint d’Hochfilzen

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – Ce jeudi, Johannes Thingnes Boe portera le dossard jaune au départ du sprint d’Hochfilzen. Le Norvégien sait qu’il débute un week-end difficile où il lui faudra résister aux assauts de ses adversaires bien décidés à en découdre avant la trêve de Noël.

 

Biathlon : « Le public me manque »

La coupe du monde de biathlon reprend ce jeudi avec le sprint masculin. Comme la semaine dernière, la course se déroulera à Hochfilzen, en Autriche. « Je pense que le week-end sera très difficile », a confié le dossard jaune, le Norvégien Johannes Thingnes Boe, à nos confrères russes de Match TV.

Depuis le début de la saison, le Scandinave n’a gagné qu’une seule épreuve (le 29 novembre dernier, le sprint de Kontiolahti). Rien de grave, il n’est jamais descendu en dessous d’une quatrième place.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Johannes Thingnes Boe (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

Il n’empêche, Johannes Thingnes Boe n’est pas satisfait. Et il entend « à Noël beaucoup s’entraîner pour être en forme à Oberhof », où la caravane se retrouvera après les fêtes.

Il ne veut pas se défausser, mais l’absence de public a joué ces dernières semaines où les compétitions ont lieu à huis clos. « Quand il y a des milliers de spectateurs dans les gradins, l’adrénaline est bien plus élevée. Cela m’aide et les spectateurs me manquent », assure le champion olympique.

pub

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Aleksander Fjeld Andersen (NOR), Johannes Thingnes Boe (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

Au début de l’hiver, tout le monde s’interrogeait pour savoir qui serait son grand rival en l’absence de Martin Fourcade. Aujourd’hui, pour Johannes Thingnes Boe, il s’appelle Sebastien Samuelsson. C’est que le Suédois est à cinquante points au classement général.

Le Norvégien doit aussi composer avec ses coéquipiers. Trois d’entre eux – Johannes Dale, Sturla Holm Lægreid et Tarjei Boe – sont déjà montés sur la plus haute marche du podium à sa place. Sans oublier les Français, dont le Jurassien Quentin Fillon-Mailletqui a touché le ciel samedi dernier.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Johannes Thingnes Boe (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

Le lendemain, Johannes Thingnes Boe n’a pas aimé comment il a joué sa partition sur le relais. Il compte bien corriger sa copie. « Johannes est en colère maintenant, déclarait son grand frère Tarjei lors de la conférence de presse de dimanche dernier. Je ne voudrais pas être sur son chemin lors de la prochaine course. » Nul doute, effectivement, que le double vainqueur du gros globe de cristal sera revanchard dès ce jeudi lors du sprint ouvrant la seconde semaine tyrolienne.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, vol à ski

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.