Biathlon | Johannes Thingnes Boe : le bilan après Noël

Ski de fond, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – Johannes Thingnes Boe, numéro mondial : c’est la surprise du début de saison. Même son entraîneur ne l’imaginait pas porter le dossard jaune à Noël.

 

Avant le début de saison, les experts comme l’entraîneur de Johannes Thingnes Boe, Egil Kristiansen, ne l’imaginaient pas prendre le maillot jaune de leader de la coupe du monde de biathlon face à Martin Fourcade. Mais alors que la pause de Noël est arrivée, après deux étapes, tous ont dû revoir leurs propos. « J’ai honte de ce que j’ai dit, admet Egil Kristiansen. Mais en même temps, je suis fier d’en avoir honte parce qu’il fait un très beau début de saison. »

 

Une avance de 116 points

Si l’ancien entraîneur du fond féminin pariait contre son athlète et était pessimiste à la fin de l’automne, il a désormais changé d’avis alors que le cadet des Boe a déjà empoché 428 points, 116 de plus que son poursuivant direct Loginov, 162 de différence avec le premier Français Simon Desthieux et 165 avec Martin Fourcade et Antonin Guigonnat.

Ski de fond, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Johannes Thingnes Boe (NOR) –  Manzoni/NordicFocus. 

« Nous n’attendions pas autant de lui avec son mariage, sa lune de miel et quelques virus qui l’avaient privé de plusieurs semaines d’entraînement, continue Kristiansen dans un entretien avec nos confrères de la NRK. Je crois que ça en dit long sur le genre d’athlète qu’est Johannes. Tout le monde n’en est pas capable. »

« Si je bats Martin Fourcade dans son âge d’or et au sommet de sa forme, ce sera ma plus grande victoire », déclare le Norvégien dans le nouveau numéro de Nordic Magazine.

 

Bjoerndalen optimiste

Mais le coach norvégien sait qu’il reste encore de nombreuses coupe du monde après Noël et Johannes Thingnes Bø ne devra rien lâcher s’il veut aller chercher le gros globe. « Je crois que ses chances sont bien plus grandes maintenant, il sait comment travailler dans la bonne direction », assure Kristiansen.
Un avis partagé par la légende du biathlon Ole Einar Bjoerndalen. « Une fois que l’on a pris le pas, qu’on a commencé à gagner de la sorte, c’est plus facile de reproduire ce qui fonctionne, explique-t-il à TV2. Il est aussi plus expérimenté tout en étant peut-être dans la meilleure forme de sa vie, ce qu’il fait est incroyable. »
Ne reste pour Johannes Thingnes Boe qu’à confirmer cette tendance sur les compétitions après la pause de Noël, à commencer par Oberhof dès le 7 janvier.

Photo : Nordic Focus Photo Agency

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.