Biathlon | Julia Simon : « Envie d’en découdre »

Julia Simon, biathlon, Kontiolahti
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – Depuis sa victoire acquise à Kontiolahti (Finlande) en mars, aucune course de biathlon n’a eu lieu. C’est donc dans cette peau que Julia Simon va retrouver la coupe du monde ce samedi à l’occasion de l’individuel d’ouverture. « Tout est à refaire », prévient-elle.

 

Biathlon : « J’arrive à Kontiolahti avec de la sérénité »

Souvenez-vous le 14 mars 2020. Si cette journée était la dernière des légendes Martin Fourcade et Kaisa Mäkäräinen en tant que biathlètes, c’est aussi ce jour-là que Julia Simon a levé les bras, drapeau bleu-blanc-rouge dans les mains en coupant la ligne d’arrivée d’une poursuite maîtrisée. « En arrivant ici, je n’ai du tout repensé à ma victoire de l’hiver dernier, confie-t-elle à la FFSTV. Je suis passée à cette nouvelle saison avec de nouvelles choses à prouver, à mettre en place. C’est un éternel recommencement. Tout est à refaire. »

La skieuse des Saisies revient également, enthousiaste, sur sa préparation : « Elle s’est bien passée, je suis plutôt confiante. C’est cool d’arriver à Kontiolahti après un bon bloc de travail effectué à Bessans. J’arrive avec de la sérénité et une petite pointe d’envie… Je compte les heures ! C’est cool parce que c’est vrai qu’on n’a pas fait les courses de Sjusjøen cette année, du coup on arrive avec encore plus l’envie d’en découdre et de voir à quel niveau on se situe par rapport à la concurrence. »

 

Julia Simon, Kontiolahti, biathlon

Julia Simon (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Après un gros travail effectué sur son tir cet été, avec les précieux conseils de Jean-Paul Giachino, elle a dominé la course urbaine de Wiesbaden (Allemagne). De quoi lui donner un joli capital confiance à l’entame de cet hiver, qui s’ouvre par un individuel… lors duquel le passage derrière les cibles est déterminant. « Je dois avoir confiance en ce que j’ai mis en place cet été dans ce secteur, explique Julia Simon. Confiance en Paulo aussi. C’est essentiel pour moi. »

 

À lire aussi :

 

Photos : FFSTV et Nordic Focus.

pub

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.