BIATHLON : Julia Simon: “j’ai beaucoup appris cet hiver”

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – Après une saison 2017 / 2018 riche en enseignements, Nordic Magazine a rencontré Julia Simon lors du Blink Festival. La championne de France de la Mass-Start revient sur une saison marquée par ce premier titre national sénior et par la découverte des Jeux Olympiques en qualité de remplaçante. Elle évoque aussi sa future saison 2018/2019…

 

  • A l’aube d’une nouvelle saison, quel regard portez-vous sur votre saison 2017-2018 ?

Elle est maintenant derrière moi mais je pense avoir beaucoup appris durant cet hiver. J’ai eu la chance de vivre une belle expérience lors des JO de PyeongChang. Je suis satisfaite même s’il reste de nombreux points à améliorer pour l’hiver prochain.

 

  • Sélectionnée pour vos premiers Jeux Olympiques en tant que remplaçante, comment avez-vous vécu cette quinzaine olympique ?

J’ai essayé de m’imprégner au maximum de l’ambiance, j’ai assisté à beaucoup de courses de fond et biathlon. J’ai vécu de bons moments mais sur la fin de l’événement l’envie de mettre le dossard se faisait vraiment sentir.

 

  • Vous terminez l’hiver par un superbe titre sur la Mass Start, votre premier titre “chez les grandes”, quelle image gardez-vous de cette course ?

C’était un très bel évènement avec une superbe ambiance ! L’image que je retiens est le moment de partage avec les jeunes Savoyardes qui étaient là pour nous encourager. Alors merci les filles d’avoir été là !

BIATHLON - Julia Simon a remporté le titre de championne de France de la mass-start à Prémanon, devant sa copine de club Justine Braisaz et Anaïs Bescond. Myrtille Bègue titrée en U21 devant Gilonne Guigonnat et Lou Jeanmonnot.

 

  • Est-ce que ces résultats vous amènent plus de confiance en vos qualités et vos capacités, ou est-ce que le doute ne fait pas vraiment parti de votre vocabulaire ?

Les résultats amènent un peu de confiance mais chaque course est différente donc oui, le doute est toujours présent.

  • Après avoir repris l’entraînement, on vous a revu avec vos premiers dossards lors du Blink Festival, sur les courses de biathlon mais également sur la difficile montée du Lysebotn, quel bilan faîtes-vous de cette première ?

Je suis très contente d’avoir pris le départ de ces courses. C’était l’occasion de faire des courses et notamment du tir en confrontation. Maintenant je sais à quoi ressemblent ces courses et j’espère être au départ l’an prochain. La montée du Lysebotn est dure mais prendre le départ aux côtés des stars norvégiennes c’est quand même sympa !

  • Ce fût aussi l’occasion d’étrenner votre nouvelle crosse ?

Oui, j’ai changé ma crosse parce que j’avais besoin de nouveauté pour me relancer pleinement dans une nouvelle saison. Après 6 ans avec ma crosse Sanseigne il était temps de faire évoluer les choses et de faire des réglages plus personnels.

  • La première étape du Summer Tour sera vite à l’ordre du jour (15 et 16 septembre à Arçon) , avant d’entamer la dernière ligne droite avant l’hiver. Que ressentez-vous lors de ces événements estivaux, est-ce l’occasion pour vous de faire un point sur votre préparation, de tirer des conclusions, ou est-ce juste une étape à passer dans la préparation ?

Les Summer Tour permettent de valider notre préparation. Mon objectif est de réussir à mettre en place mon tir, pour le côté physique je verrai le moment venu. Sur la préparation, je m’entraîne actuellement avec le groupe A, l‘entraînement se passe bien, nous avons une bonne équipe ! Je n’ai rien changé de particulier, je suis juste passée par quelques séances de réathlétisation pour renforcer mes chevilles.

  • Quel sera votre programme d’ici là ?

Je pars en stage à Premanon du 17 au 29 Août, puis je serai notamment au départ des courses du Aix Ski, à Aix-les Bains le 1er septembre. 

  • Votre saison 2018/2019 sera réussie si…

J’arrive à mettre en place mes objectifs techniques…Avant de parler de résultat je veux vraiment réussir à mettre en place ce que je travaille avec mes coachs, les sélections et les résultats viendront ensuite. Ce n’est pas facile de parler d’objectifs de résultats en cette période de l’année…

 

source : Nordic Magazine et Thomas Sport Communication

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.