Biathlon | Julia Simon : « Je suis dans une bonne dynamique »

BIATHLON - Pour son premier début de saison en coupe du monde de biathlon, la biathlète des Saisies Julia Simon réalise une très belle entame avec son premier podium collectif notamment et une 14e place mondiale.

BIATHLON – Pour son premier début de saison en coupe du monde de biathlon, la biathlète des Saisies Julia Simon réalise une très belle entame avec son premier podium collectif notamment et une 14e place mondiale.

 

  • Julia Simon, vous êtes montée sur votre premier podium en coupe du monde de biathlon à l’occasion du relais dames de Hochfilzen. Comment avez-vous vécu ce moment de partage ?

C’était une très belle course, j’avais à cœur de bien faire et je suis satisfaite de ma prestation. Ce sont des bons moments de partage qui récompensent toute une équipe, les techniciens, les coachs… C’est une grande fierté de faire partie de cette équipe.

BIATHLON - L’équipe de France emmenée par Anaïs Chevalier, Julia Simon, Célia Aymonier et Anaïs Bescond a terminé troisième du relais de la coupe du monde à Hochfilzen, derrière l'Italie, vainqueur, et la Suède.

Anais Chevalier (FRA), Julia Simon (FRA), Celia Aymonier (FRA), Anais Bescond (FRA) à Hochfilzen (AUT). ©Manzoni/NordicFocus.

 

  • Au fait, les copines du relais vous ont chambré pour payer votre coup avec ce premier podium. Alors… ? 

On a forcément bu un coup le soir à l’hôtel pour remercier toute l’équipe du super travail qu’ils mettent en place !

 

Je suis vraiment satisfaite de mon début de saison

 

  • Si on vous avait dit que vous seriez numéro 8 mondiale après les deux premières étapes de l’hiver puis 14e après Nove Mesto, vous l’auriez cru ?

Non pas vraiment, il y a un mois j’étais en Suisse pour courir les sélections et gagner ma place. Aujourd’hui je suis vraiment satisfaite de mon début de saison même si il y a un peu de frustration sur cette dernière étape de Nove Mesto. Il reste encore beaucoup d’étapes, l’objectif sera de gagner en régularité sur le pas de tir et de gérer au mieux la troisième semaine de coupe du monde.

 

  • Plus sérieusement, comment analysez-vous ce très beau début de saison ?

Je suis satisfaite du travail mis en place cet été. Je pense avoir progressé en régularité sur le pas de tir et avoir des meilleurs temps de ski. Je suis dans une bonne dynamique, il faut donc que je continue comme ça !

BIATHLON - Auteur d’une course parfaite, Justine Braisaz est allée chercher son premier podium de la saison derrière Kaisa Makaraïnen et Dorothea Wierer. Julia Simon exceptionnelle 4e du jour !

Julia Simon partage, à Pokljuka, sa première cérémonie des fleurs avec sa collègue des Saisies Justine Braisaz © Manzoni/NordicFocus. 

 

  • Vous êtes aujourd’hui numéro deux de l’équipe de France de biathlon derrière Anaïs Chevalier alors même que vous avez dû passer par les sélections pour décrocher votre ticket pour Pokljuka. Est-ce l’illustration de la densité du groupe dames ?

Oui nous avons un groupe très performant. On est toutes capables de faire de belles choses. Je pense que notre groupe a vraiment bien travaillé cet été et que nous avons de belles choses à aller chercher sur les prochaines courses.

 

Une relation de confiance avec les coachs

 

  • Vous étiez avec Fred Jean et Vincent Porret lors de vos années IBU cup. Quels rôles ont-il joué dans votre éclosion au plus haut-niveau et comment vous sentez-vous dans ce groupe ?

Ils m’accompagnent depuis quelques années, il y a donc une relation de confiance. J’aime la vision du tir que peut avoir Vincent, je pense qu’elle me convient bien. Fred me connaît aussi très bien, c’est important pour adapter au mieux la programmation. On a donc une très belle équipe !

 

BIATHLON - Disputée ce dimanche à Arçon, la poursuite du championnat de France de biathlon d’été a été remportée par Anaïs Bescond devant Justine Braisaz et Enora Latuillière. Lou Jeanmonnot et Camille Bened se sont illustrées. Julia Simon

Julia Simon cet automne lors du Samse Biathlon summer tour à Arçon.

  • Est-ce compliqué de garder la tête froide avec ce beau début de saison ?

C’est sûr que mon début de saison a été au delà de ce que j’avais imaginé mais au vu de mes derniers passages au tir il faut continuer à travailler. La saison est encore longue.

 

  • Comme l’ensemble des filles, vous êtes rapide sur les skis mais irrégulière face aux cibles. Qu’allez-vous travailler pendant la trêve des fêtes pour revenir au top en Allemagne début janvier ?

Je vais faire un break au niveau du tir. Je suis fatiguée dans la tête, j’ai du mal à rester bien concentrée. Donc quelques jours de repos en tir pour retrouver de la fraîcheur et de l’envie derrière la carabine.

Photo : Nordic Focus photo agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.