Biathlon | Kontiolahti : à partir de samedi, Wierer remet sa couronne en jeu

BIATHLON - La Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland a décroché le premier titre mondial individuel de sa carrière en s’imposant sur le sprint dames rendu compliqué par le vent et l’altitude d’Antholz. Les Françaises ont galèré face aux cibles… mais se sont rassurées sur la piste.
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – Le Biathlon Stadium de Kontiolahti accueille l’ouverture de la coupe du monde féminine. Les prétendantes au classement général sont nombreuses et la lutte au gros globe s’annonce très ouverte. Nordic Magazine dresse un tour d’horizon des forces en présence.

 

Dorothea Wierer, la passe de trois pour la reine du biathlon?

Dorothea Wierer remet sa couronne en jeu. Victorieuse des deux derniers gros globes du général, la Transalpine partira avec le statut de favorite pour décrocher un troisième sacre consécutif. Sa régularité et son expérience vont lui permettre de prétendre à la passe de trois et faire face à une concurrence de plus en plus pressente.

Concurrence qui pourrait venir de sa propre équipe en la personne deLisa Vittozzi. En effet, la jeune Italienne voudra se racheter de sa saison dernière où beaucoup d’espoirs reposaient sur ses épaules. Mais si la confiance est de retour, nul doute que Lisa Vittozzi fera à nouveau parler d’elle sur le circuit biathlon. Début de réponse sur les courses du week-end.

 

BIATHLON - Après les messieurs, place au bilan de la coupe du monde dames de biathlon avec trois athlètes qui ont survolé les débats : Dorothea Wierer, Tiril Eckhoff et la reine des mondiaux, Marte Olsbu Roeiseland. Julia Simon termine numéro 9 mondiale et meilleure tricolore.

Dorothea Wierer (ITA) – Manzoni/NordicFocus

 

Les prétendantes sont nombreuses

Car, derrière Dorothea Wierer, nombreuses sont celles qui postulent au général. En effet, dauphine de Wierer, Tiril Eckhoffa démontré ses nouvelles aptitudes au tir qui lui ont permis de remporter plusieurs courses la saison dernière. Si la Norvégienne devient plus constante sur l’ensemble de la saison, elle sera sans aucun doute aux avant-postes. À conditions de trouver des réponses à ses problèmes respiratoires ressentis dans l’air humide à Sjusjøen.

Sa compatriote Marte Olsbu Roieseland sera particulièrement à suivre cette saison. Car, grâce à ses temps de ski supérieurs à ses rivales, la Norvégienne est capable de remporter des courses avec une belle marge d’avance. Et sa grande forme actuelle peut lui permettre une belle entame de saison.

pub

De plus, Denise Herrmannest parvenue à être plus régulière la saison dernière, parvenant à terminer troisième au général. Et si elle confirme cette régularité, l’Allemande, une des plus rapides du circuit, sera favorite pour les premières courses en Finlande, notamment sur le sprint qu’elle affectionne.

Enfin, la Suédoise Hanna Öberg, au pied du podium du général, sera l’une des favorites lors de l’individuel de samedi. Et une bonne entame cette saison peut lui donner le plein de confiance pour espérer se mêler au classement général.

 

BIATHLON - La numéro un mondiale Tiril Eckhoff a signé une troisième victoire en trois courses à Ruhpolding en remportant, au terme d’une très belle prestation, la poursuite avec un 19/20 ! La Norvégienne conforte son maillot jaune. De leur côté, les bleues, mise à part Chloé Chevalier, ont galèré face aux cibles.

Tiril Eckhoff (NOR) – Tumashov/NordicFocus

 

Les Françaises auront leurs cartes à jouer

L’équipe de France n’a pas à rougir. En effet, les Françaises s’élancent avec plein d’ambitions légitimes. Julia SimonetJustine Braisaz, victorieuses en coupe du monde, partiront parmi les principales outsiders dès cette semaine. Elles demeurent les meilleurs atouts pour se mêler à la lutte au général.

Concernant Anaïs Bescond, l’expérience qui la caractérise pourrait encore une fois lui permettre des coups d’éclat cette saison.

 

BIATHLON – Ce jeudi sur l’individuel dames de la coupe du monde à Östersund, seule l’Ukrainienne Yulia Dzhima a privé les Françaises Justine Braisaz, vainqueur, et Julia Simon, troisième, d’un fameux doublé.

Julia Simon (FRA), Justine Braisaz (FRA) – Nico Manzoni/NordicFocus

 

Enfin, le retour d’Anaïs Chevalier, absente la saison dernière pour cause de maternité, sera à observer. Elle voudra de suite prouver qu’un retour victorieux est dans ses cordes. En outre, elle sera épaulée de sa sœur Chloé Chevalier, auteure d’une belle fin de saison dernière. L’année de la consécration pour les sœurs tricolores du biathlon ?

La dernière représentante estCaroline Colomboqui s’installe et prend ses marques au sein de cette équipe de France. À elle de profiter de l’émulation qui règne dans le groupe de Frédéric Jean pour progresse

 

BIATHLON - La Norvégienne Marte Olsbu Roiseland a remporté le sprint de Salt Lake sur le difficile site de Soldier Hollow devant Kaisa Makaraïnen et Franziska Hildebrand. Belle 11e place de Célia Aymonier.

Anais Chevalier (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Rappel : la sélection française pour Kontiolahti

  • Anaïs Bescond – ARMÉES Morbier Bellefontaine (Massif Jurassien)
  • Justine Braisaz – DOUANES Les Saisies (Savoie)
  • Chloé Chevalier – Les 7 Laux (Sports de Neige du Dauphiné)
  • Anaïs Chevalier – DOUANES Les 7 Laux (Sports de Neige du Dauphiné)
  • Julia Simon – DOUANES Les Saisies (Savoie)
  • Caroline Colombo – Mouthe (Massif Jurassien)

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.