Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

biathlon, coupe du monde, Kontiolahti
29.11.2020, Kontiolahti, Finland (FIN): Johanna Skottheim (SWE), Hanna Oeberg (SWE), Mona Brorsson (SWE), (l-r) - IBU world cup biathlon, sprint women, Kontiolahti (FIN). www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Biathlon

Biathlon | Kontiolahti : Hanna Oeberg au-dessus du lot

La Suédoise Hanna Oeberg domine le sprint de Kontiolahti (Finlande). Auteure d’un 10/10 et d’une performance époustouflante sur les skis, la championne olympique de l’individuel, gagne pour la première fois dans la spécialité.

Biathlon : la précision suédoise récompensée, la Scandinavie en folie

Au lendemain d’un individuel terminé à la septième place après deux erreurs hâtives, la Suédoise Hanna Oeberg, performante lors des courses de présaison disputées à Idre Fjäll, a offert un véritable récital ce dimanche après-midi sur les pistes de Kontiolahti (Finlande).

À l’image de ses compatriotes Sebastian Samuelsson et Martin Ponsiluoma chez les hommes, elle avait une vitesse de déplacement incroyablement élevée. La plus âgée des deux sœurs Oeberg a, pour couronner le tout, réalisé le 10/10 parfait derrière la carabine. De quoi lui assurer, largement, une première victoire en coupe du monde dans la spécialité. Elle devient du même coup leader du classement général, une première pour le royaume depuis 2011. 3 554 jours après Helena Ekholm. Une éternité.

 

Marte Olsbu Roeiseland, biathlon, Kontiolahti

Marte Olsbu Roeiseland (NOR) – Nordic Focus

 

« J’ai été très inspirée par notre très bonne équipe de Suède tout au long du week-end. J’ai pris les devants dès le début de la course, je me sentais bien sur les skis », réagissait la vainqueure à peine ses skis enlevés et sa carabine remisée.

L'article continue sous la publicité
pub

 

 

Derrière elle ? Du rouge et bleu pour la Norvège avec Marte Olsbu Roeiseland (10/10) et Karoline Knotten (10/10) à, respectivement, 24 et 38 secondes pour former le podium. Le top 5, complété par Johanna Skottheim (10/10) et Mona Brorsson (9/10), est même 100% scandinave. C’est dire la supériorité des deux collectifs en ce début d’hiver disputé à basse altitude. Des conditions parfaites pour le duo Suède/Norvège qui s’y entraîne depuis de longues semaines.

L'article continue sous la publicité
pub

 

Hanna Oeberg, biathlon, Kontiolahti

Hanna Oeberg (SWE) – Manzoni/NordicFocus

 

Chloé Chevalier dans le top 10, sa sœur et Braisaz également dans le coup

Après le double top 10 de la veille, l’équipe de France féminine y a de nouveau placé une athlète lors de ce premier sprint de l’hiver. L’Iséroise Chloé Chevalier, parfaite sur le pas de tir, vient effectivement accrocher le huitième chrono de l’après-midi à douze secondes de la quatrième : « J’avais à cœur de faire les choses comme il le fallait aujourd’hui. Ça fait une huitième place, donc je suis satisfaite d’autant que je sais que je peux encore améliorer des choses pour la suite », se réjouissait-elle au micro de La Chaîne L’Équipe.

« Elle égale son meilleur résultat en coupe du monde, c’est super », félicitait sa sœur Anaïs, battue pour la première fois par sa benjamine, en zone mixte.

 

Anaïs Chevalier, biathlon, Kontiolahti

Anaïs Chevalier (FRA) – Nordic Focus

 

D’ailleurs, cette dernière termine douzième (8/10) grâce, notamment, à une très bonne glisse. Une performance loin de satisfaire l’ambitieuse maman, revenue pour jouer les victoires. « Il m’en manque sur le tir, explique-t-elle. Je me sentais vraiment bien sur les skis, je me suis vraiment fait plaisir mais je ne peux pas me satisfaire de ces deux balles sorties. » Justine Braisaz, à 9/10 et avec le neuvième temps de ski, prend la onzième place juste devant son équipière.

L'article continue sous la publicité
pub

Les autres biathlètes Françaises n’ont réussi à dompter le pas de tir finlandais : Caroline Colombo (8/10) termine 42e, Anaïs Bescond (8/10) 44e et Julia Simon (8/10) 58e. La vainqueure de la poursuite de Kontiolahti en mars dernier avoue vivre une entame d’hiver compliquée : « Je ne suis pas fière. J’ai l’impression de complètement rater mon début de saison. Je ne peux m’en prendre qu’à moi… Je n’existe pas, je ne suis pas venue pour faire ça. »

 

Anaïs Bescond, Kontiolahti, biathlon

Anaïs Bescond (FRA) – Nordic Focus

 

La semaine à venir, avec deux jours de travail sur le stade mardi et mercredi, sera d’une importance non feinte pour la biathlète des Saisies, en difficulté sur le pas de tir. « Je n’arrive pas à prendre le temps derrière la carabine… Je sais que je dois travailler là-dessus », termine-t-elle.

 

 

Les résultats complets du sprint féminin de Kontiolahti (Finlande)

À lire aussi :

Photos : Nordic Focus.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Biathlon

L'hiver 2020/2021 de la Jurassienne Caroline Colombo n'a pas été de tout repos. Marquée par un gros passage à vide en milieu de saison,...

Biathlon

Le Savoyard Eric Perrot, pas encore 20 ans, revient, pour Nordic Magazine, sur sa première course en coupe du monde disputée le mois dernier...

Biathlon

Quel Suédois a touché le jackpot cet hiver grâce à ses permanences et son palmarès ? Ce sont plutôt les biathlètes et les skieurs...

Ski de fond

Avec Johannes Hoesflot Klæbo, Erik Valnes est l'un des meilleurs sprinteurs du monde. Mais comme la star norvégienne, il ne veut pas être cantonner...

Biathlon

Après les accusations de dopage de l'ancien biathlète russe Dmitry Vasiliev envers Sturla Holm Lægreid et les Norvégiens, Siegfried Mazet lui a répondu avec...

Biathlon

Biathlon : Fabien Claude, tel Janus Cet hiver, le Vosgien Fabien Claude, 26 ans, s’est transformé en Janus. Tel le dieu romain à deux...

Biathlon

Le biathlète Tarjei Boe, interrogé par VG, explique que, pour évoluer, le ski de fond aurait tout intérêt à regarder ce que fait le...

Ski nordique

16:15. Suite à un vote s’étant tenu du 18 au 31 mars dernier, Maurice Manificat et Anaïs Bescond, deux des piliers de l’équipe de...