Biathlon | Kontiolahti : Johannes Boe met une main sur le globe mais…

BIATHLON - Imprenable sur le sprint de Kontiolahti, le Norvégien Johannes Boe a mis une main sur le gros globe de cristal aux dépends d’un excellent Martin Fourcade, 2e devant Emilien Jacquelin. La conquête du général se jouera finalement samedi, lors de la poursuite...
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – Imprenable sur le sprint de Kontiolahti, le Norvégien Johannes Boe a mis une main sur le gros globe de cristal aux dépends d’un excellent Martin Fourcade, 2e devant Emilien Jacquelin. La conquête du général se jouera finalement samedi, lors de la poursuite…

 

Johannes Boe imprenable…

Ce sprint de Kontiolahti comptait double dans la course au globe de cristal après l’annulation de la finale de la coupe du monde de biathlon à Oslo, ce jeudi… C’est dire si la pression était grande sur les épaules des trois leaders du général dans le portillon de départ.

 

BIATHLON - Imprenable sur le sprint de Kontiolahti, le Norvégien Johannes Boe a mis une main sur le gros globe de cristal aux dépends d’un excellent Martin Fourcade, 2e devant Emilien Jacquelin. La conquête du général se jouera finalement samedi, lors de la poursuite...

 

Mais ce jeudi, un homme était au-dessus du lot, comme sur l’ensemble de la saison d’ailleurs : parfait au tir, meilleur temps de ski, Johannes Thingnes Boe était tout simplement imprenable. Vainqueur de ce 10 kilomètres, le Norvégien a mis une main sur le gros globe qui se jouera finalement… sur la poursuite de samedi ! 19 points séparent ce soir les deux meilleurs athlètes de la saison.

« J’ai pensé au globe aujourd’hui, soufflait-il au micro de L’Equipe… Je pense que Martin aussi y a pensé. J’ai plutôt fait un tir couché décevant puis je me suis concentré sur la suite. Je suis content d’avoir fait le 10/10 parce que j’ai ressenti beaucoup de pression. Je me sens toujours comme ça quand je prends le départ d’un sprint, vous dépensez beaucoup d’énergie pour aller chercher le 10/10 sur cette course. »

 

…mais Martin Fourcade se « battra jusqu’au bout »

Pourtant, son nouveau dauphin au général s’est battu comme un lion sur la difficile piste finlandaise. Excellent sur le pas de tir, Martin Fourcade a parfaitement géré sa course pour terminer deuxième à 21 secondes du Scandinave. « C’est le jeu du sport, j’ai donné 100 % de ce que j’avais à donner sur le pas de tir comme sur la piste. J’aurais aimé lui reprendre des points avec cette configuration de fin de saison. Mais je dois juste dire bravo Johannes… », avouait, bon joueur, le Catalan sur La Chaîne L’Equipe.

 

BIATHLON - Imprenable sur le sprint de Kontiolahti, le Norvégien Johannes Boe a mis une main sur le gros globe de cristal aux dépends d’un excellent Martin Fourcade, 2e devant Emilien Jacquelin. Fabuleux tir groupé des bleus...

 

Mais il n’a pas dit son dernier mot : « Je vais me battre jusqu’au bout [lors de la poursuite de ce samedi, ndlr.]. Dire que Johannes Boe est intrinsèquement plus fort cette saison, c’est regarder une liste de résultat avec objectivité et lucidité. Maintenant, je suis content de prendre le petit globe du sprint qui me tenait à cœur. Je n’ai rien à regretter et ne peux pas être déçu. »

Ce petit globe et cette fabuleuse bagarre à venir n’est d’ailleurs pas la seule bonne nouvelle du jour côté tricolore puisque l’équipe de France a signé un nouveau doublé !

 

Jacquelin tourné vers le globe de la poursuite

Troisième du jour après lui aussi un tir parfait, Emilien Jacquelin a confirmé sa magnifique deuxième place sur la mass-start de Nove Mesto. Et surtout, il s’est parfaitement placé dans la course au globe de la poursuite, ce samedi, qu’il abordera avec la tunique rouge de leader. « J’ai toujours en tête le petit globe de la poursuite, c’est très bien d’avoir réalisé cette première étape avec cette troisième place sur le sprint », notait le biathlète de Villard-de-Lans sur L’Equipe. Il s’élancera dans les skis de Fourcade… et devant une meute tricolore.

 

BIATHLON - Imprenable sur le sprint de Kontiolahti, le Norvégien Johannes Boe a mis une main sur le gros globe de cristal aux dépends d’un excellent Martin Fourcade, 2e devant Emilien Jacquelin. La conquête du général se jouera finalement samedi, lors de la poursuite...

 

Quentin Fillon-Maillet, 7e du jour malgré un 10/10 et Simon Desthieux 8e, sans oublier Fabien Claude 11e et Antonin Guigonnat 15e seront dans la minute pour jouer la dernière course individuelle de l’hiver. Le Jurassien défendra mordicus sa place sur le podium de la coupe du monde pour la deuxième année consécutive.

Mais ce soir, le biathlète de Saint-Laurent-en-Grandvaux est déçu : « Je suis vraiment déçu car j’ai du mal à comprendre ma course. Les sensations étaient bonnes pourtant… ça impacte beaucoup de choses pour le classement général, j’attends mieux qu’une 7e place. Johannes fait une course parfaite et mérite de gagner. »

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.