Biathlon | Kontiolahti : Johannes Thingnes Boe favori de la semaine

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, Ruka
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – La coupe du monde se poursuit cette semaine encore en Finlande sur le site de Kontiolahti, théâtre de la seconde étape. Nordic Magazine se penche sur les enjeux et les forces en présence.

 

 

Johannes Thingnes Boe, l’homme à battre

Johannes Thingnes Boe, biathlon, Kontiolahti

Johannes Thingnes Boe (NOR) – Nordic Focus

Sans forcément avoir des certitudes, le Norvégien Johannes Thingnes Boe a obtenu des réponses sur son état de forme actuel lors de la première étape de coupe du monde de biathlon. En effet, avec une seconde place sur l’individuel et une victoire sur le sprint, le Norvégien occupe d’ores et déjà la première place du classement général.

En outre, avec des temps de ski qui le placent largement en avance sur ses adversaires, le cadet des frères Boe aborde les courses de la semaine avec une marge qui peut lui permettre de faire des fautes au tir. Et sauf catastrophe derrière la carabine, il est fort à parier que Johannes Thingnes Boe jouera la victoire sur le sprint. L’incertitude demeure sur la poursuite, la première course à confrontations directes.

 

Les scandinaves, très en forme

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Sebastian Samuelsson (SWE) – IBU world cup biathlon, sprint men, Oberhof (GER). www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus.

 

Les deux premières courses individuelles de la saison ont permis de révéler la grande forme des Scandinaves. En effet, Norvégiens et Suédois sont les plus rapides sur les skis, leur permettant de se positionner dans les premières places des classements.

Les Suédois apparaissent très en forme. Leur leader Sebastian Samuelssonest second au général avec un podium obtenu sur le sprint. Son compatriote Martin Ponsiluoma a terminé troisième du sprint. Cette équipe championne olympique en titre de relais pourrait être la principale menace de Johannes Thingnes Boe en ce début de saison.

pub

Mais la révélation de la première étape de coupe du monde est venue des rangs Norvégiens. En effet, le très jeune Sturla Holm Lægreida triomphé sur l’individuel devant son leader. Au-delà de ses aptitudes sur les skis, le Norvégien est apparu très solide au tir. Sa principale difficulté sera de confirmer et d’assumer sa nouvelle notoriété. Ses prochaines sorties seront scrutées avec une grande attention.

Enfin, Tarjei Boe sera à suivre également, même si les résultats des premières courses ne sont certainement pas à la hauteur de ses espérances, lui qu’on annonçait très en forme. Le Russe Alexander Loginov fera partie des outsiders sur le sprint. En cas de bonne performance, le Russe pourrait enchaîner sur une belle poursuite.

 

Les anciens font de la résistance

Ski de fond, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Erik Lesser (GER) – IBU world championships biathlon, single mixed relay, Oestersund (SWE). www.nordicfocus.com. © Tumashov/NordicFocus.

 

La première étape de la coupe du monde a eu la particularité de constater la bonne tenue de certains anciens ou revenants.

En effet Erik Lesser, Jakov Fak, Ondrej Moravec et Arnd Peiffer ont réalisé de belles performances lors des courses d’ouverture. Ces trentenaires ont fait parler leur expérience pour venir se positionner en prétendants directs aux premières places. Il ne serait pas étonnant de voir ces athlètes expérimentés venir se mêler à la lutte aux podiums cette semaine encore.

 

Les Français vont-ils monter en puissance?

Emilien Jacquelin, biathlon, Kontiolahti

Emilien Jacquelin (FRA) – Nordic Focus

 

Sans passer véritablement à côté de leurs courses, les Français sont apparus frustrés après la première étape de coupe du monde de biathlon. Mais, sans pour autant obtenir de podiums, les tricolores n’ont pas démérité. Vincent Vittoz confiait, à juste titre, qu’un bilan sera fait à la fin de la période.

Car Quentin Fillon-Maillet comptabilise une place de quatrième et une place de sixième lors des deux premières courses de la saison. Ces résultats sont sans doute en deçà de ses attentes, mais ils ne font pas non plus une première semaine de compétition ratée. Le leader de l’équipe de France espère monter en puissance cette semaine et se rapprocher des temps de ski des meilleurs. Son tir est apparu par contre solide.

De son côté, Emilien Jacquelin a réalisé des courses correctes la semaine dernière. Le Villardien a davantage pêché sur son tir. En effet, il est apparu le plus rapide de l’équipe de France sur le sprint. S’il gomme ses erreurs, Emilien Jacquelin devrait jouer rapidement la victoire.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Antonin Guigonnat (FRA) – IBU world cup biathlon, pursuit men, Kontiolahti (FIN). www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus.

 

La première semaine de Simon Desthieux a été moyenne. En retard sur les skis, le Vosgien a commis des fautes sur ses tirs. Cette deuxième étape devrait permettre à l’Aindinois de se repositionner durablement dans les hauteurs des classements.

De plus, Antonin Guigonnat peut se satisfaire de ses deux premières courses. Avec un top 10 lors de l’individuel, le Savoyard a retrouvé des sensations, et plus encore une confiance qui lui permet de croire en ses capacités. Son objectif est de poursuivre cette progression.

Pour sa part, Fabien Claude, pénalisé par un trop grand nombre de fautes au tir, est passé à côté des premières courses. Une réaction est attendue dès cette semaine.

Enfin, Martin Perrillat-Botonnet, dernier arrivé dans l’équipe ne fera pas partie de l’équipe.

Le programme proposera pour la première fois la tenue des relais. Norvégiens, Suédois, Allemands seront favoris d’une course où les Français devront construire une équipe nouvelle suite à la retraite de Martin Fourcade.

 

La sélection Française pour Kontiolahti

  • Fabien Claude – ARMEES Basse sur le Rupt (Massif des Vosges)
  • Simon Desthieux – ARMÉES Lompnes (Lyonnais et pays de l’Ain)
  • Quentin Fillon-Maillet – DOUANES Grandvaux (Massif Jurassien)
  • Antonin Guigonnat – ARMÉES Morzine – Avoriaz (Mont-Blanc)
  • Emilien Jacquelin – DOUANES Villard de Lans (Sports de Neige du Dauphiné)

 

A lire aussi :

 

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.