Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Johannes Boe, Quentin Fillon-Maillet, Martin Fourcade, biathlon, Nove Mesto
08.03.2020, Nove Mesto, Czech Republic (CZE): Johannes Thingnes Boe (NOR) - IBU world cup biathlon, mass men, Nove Mesto (CZE). www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Biathlon | Kontiolahti : la bataille continue en Finlande

BIATHLON – Avant les finales d’Oslo-Holmenkollen, le site finlandais de Kontiolahti accueille la coupe du monde de biathlon. La course au gros globe s’annonce palpitante avec un classement général très serré. L’occasion pour Nordic Magazine de dresser tous les enjeux de la semaine.

 

Le classement général de la coupe du monde a rarement été aussi serré. En effet, le gros globe peut être remporté, d’une part, par les Français Martin Fourcade et Quentin Fillon-Maillet et, d’autre part, par le Norvégien Johannes Thingnes Boe. L’étape de Nove Mesto (République Tchèque) a laissé un goût amer à l’équipe de France suite au problème de fartage rencontré lors de la mass-start. Il faudra la mobilisation de tout le staff pour contenir la fougue de Johannes Thingnes Boe et, surtout, ne pas répéter une erreur de matériel.

 

L’homme en danger : Martin Fourcade

Martin Fourcade prendra le départ du sprint de jeudi avec le dossard jaune. Mais, en retirant les deux plus mauvais résultats de la saison, c’est bien Johannes Thingnes Boe qui est virtuellement leader de la coupe du monde. Sans plus aucune marge d’erreur, le Catalan n’a plus vraiment le choix. Le septuple vainqueur du gros globe devra être à l’offensive s’il ne veut pas voir son grand rival norvégien creuser l’écart avant l’étape d’Oslo-Holmenkollen. L’objectif pour Martin Fourcade sera de se placer devant Boe pour avoir le droit de disputer des finales de gala en Norvège. Mais la tendance est clairement défavorable pour le moment. Cependant, l’orgueil du champion pourrait permettre d’inverser les choses en Finlande.

L'article continue sous la publicité
pub

 

BIATHLON - Même sans public sur la coupe du monde de biathlon à Nove Mesto, les mass-start de dimanche promettent une belle empoignade sportive. Trois Françaises et six Français au départ pour accrocher le podium !

Martin Fourcade (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

L’homme en (très) grande forme : Johannes Thingnes Boe

Qui l’eut cru ? À deux étapes de la fin de l’hiver, Johannes Thingnes Boe est virtuellement leader de la coupe du monde. Car, après son absence due à sa paternité, le Norvégien accusait un gros retard au classement général. Pourtant, après des Mondiaux réussis et deux victoires la semaine dernière à Nove Mesto (République Tchèque), le petit frère de Tarjei aborde la semaine avec le plein de confiance. Clairement, le dernier vainqueur de la coupe du monde est très en forme sur les skis. Néanmoins, il n’est pas impérial sur le pas de tir et le Norvégien est capable de totalement passer à coté en cas de pression.

 

une, mondiaux de biathlon, championnats du monde, Antholz, Antholz 2020, Anterselva, Italie, coupe du monde, équipe de France, Emilien Jacquelin, Anaïs Bescond, Dorothea Wierer, Lukas Hofer, Johannes Bœ, Marte Olsbu Roeiseland,

Johannes Thingnes Boe (NOR) – Modica/NordicFocus

 

L’homme en embuscade : Quentin Fillon-Maillet

Quentin Fillon-Maillet reste toujours en course pour le général. Actuel troisième, le Jurassien compte virtuellement 57 points de retard sur Johannes Thingnes Boe. Mais Fillon-Maillet n’a plus le droit à l’erreur à Kontiolahti. Il devra jouer les victoires sur les deux courses individuelles en Finlande et compter sur des faux-pas de ses adversaires. Mais le Français justifie d’une bonne forme sur les skis. Un doublé sprint-poursuite est du domaine du possible et son salut passera par là. Par contre, la moindre contre-performance serait fatale pour Quentin Fillon-Maillet.

 

L'article continue sous la publicité
pub
BIATHLON  - Ce samedi, les Français Emilien Jacquelin, Martin Fourcade, Quentin Fillon-Maillet et Simon Desthieux ont décroché le titre de champion du monde sur le relais hommes d'Antholz, 19 ans après leurs illustres aînés Julien Robert, Gilles Marguet, Vincent Defrasne et Raphael Poirée. L'occasion de se replonger dans les plus belles images de ce ce relais. 

Quentin Fillon Maillet (FRA) – Modica/NordicFocus

 

Les arbitres : Emilien Jacquelin, Tarjei Boe ou Benedikt Doll

Les courses de Kontiolathi seront passionnantes à suivre avec l’explication du trio de tête. La quête du gros globe pourrait cependant être arbitrer par des seconds couteaux assoiffés de victoires en coupe du monde. C’est le cas du Français Emilien Jacquelin. Le Villardien reste sur une belle seconde place sur la mass-start de Nove Mesto. Après un titre de champion du monde sur la poursuite, Emilien Jacquelin est capable de venir réitérer l’exploit, d’autant qu’il porte le maillot rouge de leader de la spécialité.

 

BIATHLON - L’erreur de fartage de l’équipe de France de ski de fond a coûté cher à Martin Fourcade et Quentin Fillon-Maillet dans la course au gros globe. Un cas frustrant mais rarissime.

Emilien Jacquelin (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Tarjei Boe, actuel quatrième au général, continue d’enchaîner les bons résultats depuis le début de la saison sans pour autant goûter à la victoire. L’aîné des frères Boe est tout à fait capable d’y parvenir en Finlande cette semaine.

Le reste de la concurrence apparaît davantage en retrait pour croire à la victoire et la fatigue se fait sentir pour tout le monde. Pour autant, un coup d’éclat est tout à fait possible pour le Norvégien Johannes Dale, les Allemands Benedikt Doll et Arnd Peiffer qui apparaissent les plus frais au moment d’aborder les épreuves de Kontiolahti.

 

L'article continue sous la publicité
pub

Les autres Français à suivre

L’équipe de France profite actuellement d’une immense et inédite densité. Cinq des six protagonistes sont montés sur des podiums. Seul Antonin Guigonnat n’a pas eu la joie de monter sur le podium suite à un début de saison compliqué. Mais il lui reste cinq courses individuelles pour y parvenir. De plus, le Savoyard arrive avec une grosse motivation pour mettre à profit les opportunités qui s’offrent à lui.

Simon Desthieux est en retrait depuis le début de l’année 2020. Un sursaut de sa part est cependant tout à fait possible. Tout comme pour Fabien Claude, qui court après un nouveau podium après celui obtenu à Pokljuka (Slovénie).

 

BIATHLON - Johannes Boe a de nouveau brillé sur la coupe du monde de biathlon, signant sa 11e victoire de l’hiver à l’occasion de la poursuite d’Antholz devant la patrouille française d’Antonin Guigonnat, Quentin Fillon-Maillet, Simon Desthieux et Martin Fourcade.

Antonin Guigonnat (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Photos : Nordic Focus. 

L'article continue sous la publicité
pub
1 Commentaire(s)

1 Commentaire(s)

  1. mireille

    09/03/2020 à 20 h 01 min

    JTB est très régulier et la pression, il connaît. L’expression « capable de totalement passer à côté en cas de pression » paraît donc bien excessive (d’autant que toute l’équipe « court » pour lui).
    mais on voit l’idée, oui des petites contre-performances (genre 3è ou 4è place) sont possibles, ce qui laisse une toute petite place à MF (et QFM).

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski nordique

9:54. Dix-neuf ans après les Jeux olympiques d’hiver, le stade de ski nordique de Pregaleto (Italie) accueillera de nouveau une grande compétition internationale en...

Biathlon

La coupe du monde de biathlon ne passera finalement pas par Minsk-Raubichi (Biélorussie) l'hiver prochain : c'est Kontiolahti (Finlande) qui récupère cette étape.

Biathlon

Fiodor Svoboda a signé un contrat d'une année renouvelable. Il réunira ses troupes le 24 mai à Otepää.

Biathlon

Depuis le mois de février 2020, la Pyrénéenne Myrtille Bègue, 24 ans, est retraitée des pas de tir de biathlon. Pour Nordic Magazine, elle...

Saut à ski

Gregor Schlierenzauer a écrit plusieurs des plus belles pages du saut à ski. Mais l'Autriche ne l'a pas retenu pour son équipe nationale. Quel...

Biathlon

L'Union russe de biathlon vient d'officialiser la composition de ses groupes nationaux formés en vue de l'hiver olympique.

Biathlon

C'est en juin et juillet que les biathètes russes seront vaccinés. Mais Evgeniy Garanichev a déjà reçu une dose de Spoutnik V.

Biathlon

L'Union tchèque de biathlon vient de dévoiler la composition de ses groupes nationaux pour la saison prochaine. Marketa Davidova et Michal Krcmar en seront...