Biathlon | Kontiolahti : la contre-performance des Norvégiennes

Karoline Knotten, biathlon, Kontiolahti
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – L’équipe féminin de Norvège a terminé huitième du premier relais de cette saison 2020/2021. Une contre-performance s’expliquant notamment par un premier tour cauchemardesque de Karoline Knotten.

 

Biathlon : la dégringolade norvégienne après huit victoires de suite

Ce samedi, les Norvégiennes faisaient office d’outsiders lors du premier relais de l’hiver. Malgré huit victoires de suite sur le circuit mondial, les protégées de Patrick Oberegger ne se présentaient pas en favorites en raison de la grande forme affichée par les Suédoises des sœurs Oeberg. Avec Tiril Eckhoff, Ingrid Landmark Tandrevold et Marte Olsbu Roeiseland derrière Karoline Knotten, l’équipe scandinave pouvait tout de même nourrir de solides espoirs de médaille.

Sauf que la première relayeuse a chuté. Mal partie lors du premier tour, elle a tenté de remonter des places dans le peloton. Le problème, c’est qu’en tentant de gagner des positions, Knotten est tombée sur le dos, enneigeant sa carabine, heureusement pas abîmée par l’impact. Mais sur ses deux tirs, la biathlète de 25 ans a vécu un cauchemar : « Tout s’est mal passé, vraiment tout… Je m’excuse auprès de tout le monde », se lamentait la Norvégienne en zone mixte au micro de la NRK. Avant d’ajouter, en larmes, pour TV2 un cinglant : « Je dirai que c’était l’une de mes pires expériences dans un stade de biathlon. »

 

Tiril Eckhoff, biathlon, Kontiolahti

Tiril Eckhoff (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

Elle laissait alors le relais en 19e position à 2 min 39 de la tête de la course. Si à Oberhof (Allemagne) en début d’année, sa chute n’avait pas empêché la Norvège de finalement l’emporter, ce ne fut pas le cas ce samedi. C’est que Tiril Eckhoff, sur la lancée de son début d’hiver manqué, tournait à trois reprises sur son debout. « Nous ne pouvons que la soutenir, nous gagnons et perdons ensemble », expliquait-elle une fois son parcours terminé.

Finalement, après les passages de Tandrevold et d’Olsbu Roeiseland, la Norvège terminait à la huitième place, à plus de trois minutes des Suédoises. Leur pire performance depuis le relais d’Hochfilzen (Autriche) de décembre 2016 lorsqu’elles avaient pris la treizième place. Le quatuor pourra se refaire la cerise dès samedi prochain… à Hochfilzen.

 

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.