Biathlon | Kontiolahti : le relais mixte en live

biathlon, ski de fond, saut à ski, saut, Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympiques, Jo d’hiver, Montagne, Nordic mag, une,

BIATHLON – Après le succès des Français Guigonnat / Chevalier sur le relais mixte simple, Marie Dorin-Habert, Anais Bescond, Simon Desthieux et Quentin Fillon-Maillet ont pris la 5e place. L’Italie vainqueur.

 

Voici le live de cette épreuve.

 

18h01 : Quentin Fillon-Maillet conclut le relais français en 5e position derrière la Russie qui fait un retour remarqué après son absence aux Jeux olympiques.

18h : Médaillés de bronze à Pyeongchang, les Italiens s’assurent une belle victoire à Kontiolahti devant l’Ukraine et la Norvège.

une, coupe du monde, biathlon, Lukas Hofer

Lukas Hofer (ITA) et l’Italie signent une belle victoire.

17h58 : C’est sur la piste, Lukas Hofer allume la première mèche. Tsekov est légèrement distancé dans le mur précédant le stade.

17h54 : Dans la neige et le vent balayant le pas de tir, tous les quatre piochent sauf le Russe qui a pris plus de temps pour faire tourner les palettes. Pidruchniy sort avec une poignée de secondes d’avance.

De son côté, Quentin Fillon-Maillet signe un beau tir et conforte la 5e place d’autant que Doll part sur l’anneau de pénalité et que Samuelsson pioche encore plusieurs fois…

17h50 : Les leaders s’observent sur la piste avant la dernière explication décisive pour ce relais mixte.

17h47 : Les quatre de devant n’ouvrent aucune porte et signent le 5/5… Samuelsson pioche mais rencontre un problème pour remettre sa balle. Quentin Fillon-Maillet ressort avec l’Allemand Benedikt Doll en 4e et 5e position. Mais le podium semble cette fois-ci hors de portée.

17h44 : Au premier intermédiaire, le biathlète du Grandvaux compte 50 sec de débours. Le quatuor de tête compte désormais 33 sec d’avance sur la quatrième nation.

17h41 : Dominik Windisch finit fort et lance Lukas Hofer en tête qui part pied au plancher. Tarjei Boe, Maxim Tsekov, Pidruchnyi s’élancent à ses trousses, tout comme le Suédois Sebastian Samuelsson. Quentin Fillon-Maillet prend le départ avec 47 sec de retard sur l’Italien.

 

Simon Desthieux maintient la pression

17h39 : Sur la piste, Jesper Nelin distance le Français. Alors que devant, L’Abee-Lund emmène le trio de tête.

17h38 : Déclaration d’Anaïs Bescond au micro de L’Equipe : « Sur mon tir en confrontation directe avec une tireuse rapide, il y a avait beaucoup de bruit autour du moi, et je me suis laissée déconcentrée au lieu de rester sur ce que je faisais. Je suis vraiment déçue, même si la piste me plait bien. Derrière la carabine, il en fallait plus mentalement.»

17h35 : Seul en tête, Malyshko engage son tir debout mais pioche trois fois pour abattre la dernière cible. Pryma, L’Abee-Lund et Windisch en profitent pour le dépasser. En 5e et 6e position, on retrouve les Suédois épatants en Corée du Sud et les Français qui comptent alors 46 sec de retard.

17h31 : Simon Desthieux emmène un groupe de quatre coureurs qui dépasse la minute de retard.

17h29 : Le Russe Malyshko prend les commandes après le tir couché. Pryma le suit à 8 sec alors que le Norvégien recule à 13 sec. Le biathlète d’Hauteville, grâce à un tir parfait, recolle au Top 5 provisoire.

17h27 : Le Norvégien Henrik L’Abee-Lund prend les commandes devant Pryma, Bartko, Malyshko et Windisch. A l’intermédiaire 1,8 km, Simon Desthieux a perdu 3 sec sur la tête.

17h22 : La France pointe en 6e place à 50 sec quand Simon Desthieux entre en piste.

 

Anaïs Bescond piégée sur son debout

17h21 : Au deuxième passage de relais, alors que les hommes s’élancent, le groupe de tête est composé de la Slovaquie, la Russie et l’Ukraine. La Norvège est à 3 sec et l’Italie à 7 sec.

17h17 : A la sortie du pas de tir, ce sont 57 sec de retard qu’il faut rattraper pour rejoindre la leader. L’Italie a limité la casse.

17h15 : Piégées par les conditions, Anaïs Bescond part faire deux tours de pénalité, l’Italienne un… La Russe Virolainen en profite pour prendre les commandes de la course devant la Slovaquie et l’Ukraine.

 

17h13 : Réaction de Marie Dorin-Habert au micro de l’Equipe : « J’ai fait un tir debout un peu plus rapide qu’hier, mais ce n’est pas passé. Mais j’avais de bons skis et j’ai pu compenser ces manques sur le tapis. »

17h12 : Le tandem franco-italien mène la danse.

17h08 : Place au premier tir des deuxièmes relayeuses avec de nouveau du vent à Kontiolahti. La triple médaillée olympique pioche une fois et se retrouve chassée par l’Italienne Vittozzi. Eckhoff en profite aussi pour se replacer en 5e position.

17h06 : Bescond, Fialkova, Virolainen et Pisareva composent le quatuor de tête chassée par Vittozzi qui fait course commune avec Eckhoff.

Un bon premier relais de Marie Dorin-Habert

17h03 : Grâce au bon travail de sa grande amie, Anaïs Bescond s’élance avec la Slovaquie devant la Russie, le Bélarus, la Japon, l’Italie, l’Ukraine, la Norvège, la Pologne et le Kazakhstan. Toutes ces nations se tiennent en 20 sec. Alors que les conditions météo se détériorent.

biathlon, ski de fond, saut à ski, saut, Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympiques, Jo d’hiver, Montagne, Nordic mag, une,

Marie Dorin Habert (FRA) a parfaitement lancé les Français.

17h : Rapide, la biathlète des Sept Laux file sur la piste et rejoint le groupe de tête.

16h57 : L’Ukrainienne Merkushyna ressort seule en tête après un tir debout venté… La tricolore utilise deux pioches pour blanchir les cinq cibles. L’Allemande visite l’anneau une fois, tout comme l’Américaine pourtant arrivée en tête sur le tapis.

16h55 : A mi-parcours de ses 6 km, Marie Dorin-Habert passe en tête devant l’Américaine Egan. L’Allemande Franzeska Hildebrand revient sur la tête de course avec Skardino, la Bélarusse championne olympique avec le relais dames.

16h50 : Place au premier tir couché avec le plein pour Marie Dorin-Habert qui ressort dans les skis de la Kazakh Raikova. USA, Corée et Ukraine complètent le top 5. Wierer pioche trois fois et sort avec 21 sec de débours.

16h46 : L’Italienne Dorothea Wierer passe en tête au premier intermédiaire.

16h44Dorin-Habert, Anais Bescond, Simon Desthieux et Quentin Fillon-Maillet composent l’équipe de France, championne olympique de la spécialité à Pyeongchang. Le principe est simple : deux courses de 6 km pour les deux premières dames, deux courses de 7,5 km pour les hommes.

16h38 : Bienvenue pour ce live du relais mixte de la coupe du monde de biathlon à Kontiolahti. Départ de la course à 16h45.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.