Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Emilien Jacquelin, biathlon, Kontiolahti
Emilien Jacquelin (FRA) - Nordic Focus

Biathlon

Biathlon | Kontiolahti : l’équipe de France hors du top 10

Depuis plus de deux ans, la France n’était pas sortie du top 10 de la coupe du monde de biathlon. C’est chose faite ce jeudi après le sprint de Kontiolahti (Finlande). Cependant, les Bleus ont essayé de retirer de bonnes choses de cette course. 

Biathlon : « Il faut savoir prendre son mal en patience », explique Emilien Jacquelin

984 jours que l’équipe de France masculine de biathlon n’avait pas connu ça. Aucun des biathlètes hexagonaux n’est entré dans le top 10 du sprint de Kontiolahti (Finlande) : une première en coupe du monde depuis le 25 mars 2018 et la mass start de clôture de l’hiver disputée à Tyumen (Russie). Mais c’était tout de même une journée festive, celle du septième gros globe de Martin Fourcade.

Ce jeudi, il n’y avait pas une fête comme celle-ci pour oublier la contre-performance collective. La prestation de Fabien Claude, onzième à 9/10, sort cependant du lot. « Je suis content du résultat. La place est correcte. Je monte petit à petit en forme, au niveau du tir, ça commence à se mettre en place, se félicite-t-il. Mais j’ai quand même des regrets parce qu’il y avait la place pour aller chercher encore un meilleur résultat voire même un podium juste en finissant le boulot et en mettant cette dernière balle en me reprenant. »

Fabien Claude, biathlon, Kontiolahti

Fabien Claude (FRA) – Nordic Focus

Simon Desthieux, parti avec le premier dossard le jour de son 29e anniversaire, prend quant à lui la douzième place, juste derrière son jeune compatriote. « J’aurais aimé faire un très beau cadeau mais je suis content d’évoluer, de continuer d’avancer dans la forme et de retrouver de meilleures sensations », explique l’Aindinois à la sortie de sa course.

Derrière, par contre, c’est plutôt la soupe à la grimace. Antonin Guigonnat, malgré un 10/10, se retrouve 21e : « J’étais dans le rouge physiquement, décrit-il au micro de La Chaîne L’Équipe. Je me suis accroché sur les dix balles au tir, c’est ma grande satisfaction du jour. J’ai tout donné mais mon niveau actuel n’est pas meilleur que celui de ceux qui sont devant. » Le plus surprenant, ce sont les performances de Quentin Fillon-Maillet, 30e, et d’Emilien Jacquelin, 39e.

Emilien Jacquelin, biathlon, Kontiolahti

Emilien Jacquelin (FRA) – Nordic Focus

Les deux biathlètes ont signé un mauvais 7/10 derrière leur carabine. « C’était difficile, avoue l’Isérois. J’ai eu du mal à être tonique sur les skis. Ce n’était pas très plaisant et j’ai manqué de sensations sur mon tir debout, ça fait mal. » Quentin Fillon-Maillet trouve tout de même du positif dans sa course avec un bon temps de ski : « Ça en manque encore un petit peu mais c’est mieux », indique le Jurassien qui explique s’être fait déstabiliser par Tarjei Boe au moment du tir debout. « Je me suis fait prendre au jeu en tirant en même temps que lui… C’est vraiment une faute bête », regrette le champion du monde du relais.

« Il faut savoir prendre son mal en patience et tourner la page, poursuit Emilien Jacquelin complété par Fabien Claude, le regard tourné vers la poursuite de samedi : « C’est très serré, tout va être rebattu samedi, On a hâte d’y être. » Tout pourrait effectivement se passer, comme une remontée fantastique du Dauphinois, vainqueur sortant du petit globe de la spécialité.

À lire aussi :

Photos : Nordic Focus.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Biathlon

Dans un entretien accordé à Nordic Magazine, Siegfried Mazet, l'entraîneur tricolore du tir norvégien, revient sur la saison historique réalisée par ses biathlètes. Le...

Biathlon

Le biathlète jurassien Martin Bourgeois-République, 21 ans, sort d'un hiver international, ramassé entre les mois de janvier et de mars, marqué par une inquiétante...

Biathlon

16:18. C’est un coup dur auquel doit faire face le biathlon suisse. Markus Segessenmann, chef de la relève, entraîneur, entraîneur national puis directeur du...

Biathlon

La Suède vient de dévoiler la composition de son équipe nationale pour l'hiver 2021/2022. L'ancienne fondeuse Stina Nilsson y figure.

Ski nordique

Le massif des Vosges est satisfait du parcours de ses athlètes durant l'hiver qui vient de se terminer. A l'international, il a brillé grâce...

Biathlon

14:02. Ce mercredi soir, dans un post publié sur son compte Instagram, la biathlète Jurassienne Anaïs Bescond, 34 ans le mois prochain, a révélé...

Ski de fond

À seulement 20 ans, William Poromaa est l'un des fondeurs les plus prometteurs du circuit mondial. Nordic Magazine est parti à la rencontre du...

Biathlon

16:41. Les dirigeants de l’équipe des États-Unis de biathlon ont dévoilé, ce mercredi, la liste des athlètes retenus dans les groupes nationaux pour l’hiver...