Biathlon | Kontiolahti : un relais à oublier pour les Français

Emilien Jacquelin, biathlon, Kontiolahti
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – Ce dimanche, l’équipe de France masculine de biathlon a manqué son premier relais de l’hiver. Mal lancée par Emilien Jacquelin, elle n’est jamais parvenue à redresser la barre et termine huitième. Loin de la Norvège, lauréate devant l’Allemagne et la Suède.

 

Biathlon : l’entame ratée d’Emilien Jacquelin

Les Français ont vécu un petit cauchemar ce dimanche à Kontiolahti (Finlande). Favoris du premier relais de l’hiver au même titre que les Norvégiens, Suédois et Allemands, les champions du monde en titre ne sont pas parvenus à se hisser sur le podium. S’ils ont pu jouer la breloque, cela n’a duré que trois tours. Le temps d’un bon départ signé Emilien Jacquelin, sorti dans les premiers du tir couché et rapide sur les skis avant le debout.

 

Simon Desthieux, biathlon, Kontiolahti

Simon Desthieux (FRA) – Nordic Focus

 

Mais c’est précisément cette seconde salve du Dauphinois qui fut fatale à l’équipe de France en ce jour de l’indépendance finlandaise. Trois pioches et trois tours de pénalité sont prématurément venus mettre fin aux espoirs hexagonaux. « Je suis désolé pour l’équipe, le staff, les coachs et tous ceux qui nous regardent, expliquait Jacquelin en zone mixte quelques minutes après la fin de son calvaire. Ça fait mal mais je vais essayer d’en tirer quelque chose. »

 

 

Simon Desthieux, qui lui a succédé sur la piste à une grosse minute de la tête, n’a jamais pu remettre l’équipe dans le match, pas plus que Fabien Claude, le héros de la veille, et Quentin Fillon-Maillet qui terminait en huitième position la besace complète de trois tours de pénalité et de onze balles de pioches utilisées. « Chaque athlète à des choses à se reprocher », tranche Loïs Habert, ancien biathlète consultant pour Eurosport, pour expliquer le pire résultat de l’équipe de France depuis janvier 2017.

 

 

La Norvège en numéro une mondiale

Pour l’Aindinois Desthieux, « ce sont des moments pas évidents. Cela montre qu’en biathlon, il faut savoir rester modeste ». Tout est effectivement possible dans ce sport. Mais, à la fin, ce sont les Norvégiens, solides de bout en bout avec Sturla Holm Lægreid, Vetle Sjaastad Christiansen et les frères Boe, trois des quatre premiers vainqueurs de l’hiver, qui s’imposent. Malgré un bri de canne pour Johannes Thingnes Boe. La Suède de Sebastian Samuelsson, encore impressionnant pour conclure, et l’Allemagne complètent le podium. Que la France voudra retrouver dès dimanche prochain à Hochfilzen (Autriche).

pub

 

Johannes Thingnes Boe, Tarjei Boe, biathlon, Kontiolahti, Sturla Holm Laegreid, Vetle Sjaastad Christiansen

Sturla Holm Laegreid (NOR), Vetle Sjaastad Christiansen (NOR), Tarjei Boe (NOR), Johannes Thingnes Boe (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

Les résultats complets du relais masculin de Kontiolahti (Finlande)

Télécharger (PDF, 489KB)

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.