Biathlon | Kontiolahti : Wierer peut-elle craquer ?

biathlon, Antholz, Eckhoff, Wierer
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – Le Biathlon Stadium de Kontiolahti accueille la coupe du monde à partir de jeudi. Rien est joué chez les femmes dans la course au globe, même si Dorothea Wierer possède un avantage certain. Nordic Magazine présente les enjeux de cette étape décisive.

 

Il reste cinq courses individuelles pour décerner le gros globe du général chez les femmes. La fin de saison s’annonce palpitante entre l’expérimentée Dorothea Wierer, le retour en force de Tiril Eckhoff et la régularité d’Hanna Oeberg. Clairement, le général va se jouer entre ces trois filles, la concurrence apparaissant distancée pour espérer venir déloger ce trio.

 

La favorite : Dorothea Wierer

Dorothea Wierer domine le classement général de la coupe du monde, surtout après des Mondiaux qui lui ont permis de prendre ses distances. Mais l’étape de Nove Mesto (République Tchèque) n’a pas été fructueuse pour l’Italienne avec deux performances décevantes au regard de son statut de leader. Dorothea Wierer devra faire parler son expérience à Kontiolahti pour revenir jouer les premiers rôles. Si son avance a diminué, la Transalpine compte tout de même plus de 70 points d’avance (mais seulement 34 en retirant les deux plus mauvais résultats). En se remettant à scorer de gros points, elle pourrait conserver son dossard jaune de leader avec une bonne marge avant la finale d’Oslo.

 

Vanessa Hinz (GER), Dorothea Wierer (ITA), Marte Olsbu Roeiseland (NOR) – Modica/NordicFocus

 

La fille qui monte : Tiril Eckhoff

Tel un Johannes Thingnes Boe des grands jours, une Tiril Eckhoff en pleine confiance est capable d’enchaîner les victoires. La Norvégienne est passée totalement à coté des Mondiaux d’Antholz. Cette contre-performance l’avait quasiment condamné dans la course au général. Mais Tiril Eckhoff a remporté la mass-start tchèque, se rapprochant par la même occasion de la leader Dorothea Wierer. La Norvégienne devra rééditer les victoires cette semaine pour espérer venir inquiéter l’Italienne. Cela passera par des tirs parfaits.

 

BIATHLON - Au terme d’un superbe duel, la Norvège a devancé l’Italie lors du relais mixte d’ouverture des mondiaux de biathlon à Antholz. Julia Simon, Justine Braisaz, Martin Fourcade et Quentin Fillon-Maillet sont passés à côté de leur entrée dans ces mondiaux (7e).

Tiril Eckhoff (NOR) – Modica/NordicFocus

 

L’outsider qui ne gagnait pas : Hanna Oeberg

Hanna Oeberg est actuellement troisième au général avec quasiment le même nombre de points que Tiril Eckhoff. Mais la Suédoise n’a toujours pas gagné cette saison et elle doit son classement à sa régularité. Il apparaît donc peu probable de voir Hanna Oeberg enchaîner les succès, seule condition pour elle de remporter le général.

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Hanna Oeberg (SWE) –  Manzoni/NordicFocus

 

Le retour de la semaine : Marte Olsbu Roeiseland

En outre, il faudra compter sur le retour probable de Marte Olsbu Roeiseland, absente à Nove Mesto. Denise Herrmann a remporté le dernier sprint en affichant une belle maîtrise au tir qu’on ne lui connaissait pas. La Norvégienne et l’Allemande pourraient jouer les arbitres dans la lutte pour le gros globe.

Enfin, Kaisa Mäkäräinen, devant son public, voudra très certainement montrer son talent, qui n’est plus à prouver.

 

Poursuivre la belle dynamique

Après des championnats du monde à Antholz ratés, les Françaises sont en quête de rachat. Elles ont parfaitement réagi lors de l’étape de Nove Mesto. Collectivement, l’équipe de France a obtenu une belle seconde place sur le relais. De plus Anaïs Bescond est montée sur le podium sur le sprint en terminant deuxième derrière Denise Herrmann. Enfin, Justine Braisaz est apparue en forme, notamment sur les skis. Délaissée de ses fautes sur le tir, l’actuelle sixième au général pourrait goûter à nouveau aux joies du podium.

Julia Simon connaît des problèmes au tir qui la pénalisent fortement malgré des temps de ski corrects. Et l’étape de Kontiolahti est l’occasion pour elle de venir gommer ses problèmes et confirmer son excellent début de saison.

Une surprise est possible pour Célia Aymonier, qui vit une saison compliquée notamment derrière la carabine. Enfin, Chloé Chevalier a contribué au beau résultat en relais. À elle de confirmer en individuel.

 

BIATHLON -  Malgré un tour de pénalité, les Françaises Julia Simon, Justine Braisaz, une flamboyante Chloé Chevalier et Anaïs Bescond ont terminé le relais de Nove Mesto en argent, juste derrière la Norvège qui réalise le grand chelem cette saison !

Chloé Chevalier (FRA), Julia Simon (FRA), Anais Bescond (FRA), Justine Braisaz (FRA) – Modica/NordicFocus

 

Photos : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.