Biathlon | Krasnoyarsk : Challamel et Cottet-Puinel et bronze

Marine Chalamel et Félix Contet Puinel
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – Marine Challamel et Félix Cottet-Puinel ont décroché, à Krasnoïarsk, en Russie, la médaille de bronze sur l’épreuve du relais mixte simple. 

Tandis que les yeux de la planète biathlon scrutent le moindre geste à Östersund où ont débuté les championnats du monde, les Universiades, compétition internationale organisée par la Fédération internationale du sport universitaire, se déroulent à Krasnoïarsk, en Russie, jusqu’au 12 mars.

Sous un beau soleil, les biathlètes avaient rendez-vous ce matin au Biathlon Academy Multifunctional Complex pour le relais mixte simple. L’encadrement de l’équipe de France avait décidé d’aligner  Marine Challamel et Félix Cottet-Puinel. Un choix payant puisque le duo tricolore y a remporté une médaille de bronze.

Une nouvelle fois, c’est la Russie qui est couronnée. Valeriia Vasnetsova et Aleksandr Dediukhin se sont imposés pour seulement 6,5 secondes, devant le duo tchèque composé de Natalie Jurcova et David Tolar.

 

Le film de la course

Partie avec le dossard 8 sur les épaules, la Française Marine Challamel s’est particulièrement distinguée sur le premier tir couché en ressortant en tête. Toutefois, au moment de retourner sur le pas de tir pour son premier debout, la Dauphinoise a été en grande en difficulté et est allée tourner à deux reprises sur l’anneau de pénalité. Malgré ses 300 mètres supplémentaires, elle a réussi à donner le témoin à Félix Cottet-Puinel en quatrième position.

Ce dernier a réalisé un premier relais de très haut niveau. En effet, grâce à un 10/10 et une importante vitesse sur les skis, il est parvenu à lancer sa coéquipière pour son deuxième tour à seulement six dixièmes de la tête. Il a récupéré pas moins de 40 secondes à la Russie.

Malheureusement, lors du deuxième tour de la Française, les espoirs de victoire se sont envolés. Au moment d’attaquer son dernier passage, Félix Cottet-Puinel  accusait un retard de plus d’une minute sur la tête de course.

Malgré un handicap de quasiment 30 secondes sur la troisième place, le Français s’est fait la peau sur le skis et derrière la carabine pour chiper la troisième place à la Pologne.

 

Photo : Twitter FFSU

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.