Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Rollerski, Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique
Instagram Tatiana Bregeda

Biathlon : la sœur de Loginov témoigne

BIATHLON – Tatiana Bregeda raconte comment elle a appris la disqualification de son frère pour dopage et elle réagit aux récents événements en Italie lors des Mondiaux d’Antholz.

 

Biathlon : Tatiana Bregeda, la petite sœur de Loginov

« J’ai pensé que Sasha [Alexander Loginov] mettrait fin à sa carrière cette année. » Cette confidence, c’est la sœur du chef de file du biathlon russe, Tatiana Bregeda, qui l’a faite à nos confrères de Match TV.

Si le champion du monde en titre du sprint a un jour chaussé les skis, carabine dans le dos, c’est grâce à elle. À l’image d’Ole Einar Bjoerndalen inspiré de l’exemple de son frère Doug, de Martin Fourcade avec Simon ou encore de Johannes Thingnes Boe de Tarjei. Sauf qu’ici, Tatiana Bregeda n’est pas l’aînée. Elle a un an et demi de moins.

« Nous sommes nés et avons vécu à Saratov », raconte-t-elle. Elle parle de ses parents – « de la classe ouvrière ordinaire » –, de son enfance, de son fils autiste… mais aussi des mésaventures d’Alexander Loginov.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

Ainsi, elle raconte comment elle a appris sa suspension de deux ans pour dopage. Des traces d’EPO avaient été retrouvées lors d’un contrôle antidopage effectué en novembre 2013. « J’ai appris la disqualification de Sasha par ma mère au téléphone. Mon mari et moi étions en Finlande. Je venais de savoir que j’étais enceinte. Elle m’a dit :  »Tan, Sasha a un test de dopage positif. » C’était une terrible nouvelle. Nous étions tous bouleversés et en colère. Le monde s’écroulait autour de nous », témoigne Tatiana Bregeda. Elle ajoute : « Sasha n’a apporté aucune explication La seule chose qu’il a dit, c’est :  »Si c’était vrai, je le dirais. » »

Jusqu’à son retour controversé en coupe du monde, le biathlète s’est entraîné, sans se plaindre auprès des siens. « J’étais sûre qu’il reviendrait », assure la jeune femme qui avoue n’avoir jamais assisté à une de ses courses. Elle ne le regarde pas non plus à la télévision. « Pour moi, ce serait une torture », explique-t-elle. Elle préfère le replay… devant lequel elle se pose uniquement quand son frère se distingue.

 

Loginov : une maison, une femme et un bébé

BIATHLON - Au terme d’un sprint titanesque, le Russe Alexander Loginov a décroché le titre de champion du monde à Antholz devant les Français Quentin Fillon-Maillet (argent) et Martin Fourcade (bronze) auteurs d’un fabuleux historique.

Quentin Fillon Maillet (FRA), Alexander Loginov (RUS), Martin Fourcade (FRA) – Modica/NordicFocus

 

Il en a été ainsi lorsqu’à Antholz, il a décroché la médaille d’or aux dépens du Français Quentin Fillon-Maillet. Toutes les critiques qui ont été faites après sa victoire ne lui ont pas échappé. Elle dit en avoir l’habitude et désormais rester calme. Elle a aussi suivi la descente de police dans la chambre du Russe et de son entraîneur. « C’est la seconde fois que cela arrive, je n’ai donc pas été plus surprise que cela. Bien sûr, j’étais bouleversée, mais on avait l’impression que c’était une scène de cinéma, que tout n’était pas réel. »

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Dans ces conditions, elle a donc envisagé la retraite du champion. Premièrement, parce que sa carapace n’est pas faite que d’acier, assure-t-elle. Deuxièmement, parce qu’Alexander Loginov a désormais une épouse, un bébé et une maison. Bref, sa vie n’est pas faite que de biathlon « Bien sûr, Sasha a un potentiel fou. C’est visible à l’œil nu. Beaucoup de gens aiment à imaginer ce qu’il aurait pu accomplir sans cette disqualification. Mais les choses ne se sont pas passées ainsi. On ne peut rien y changer. Sasha n’a pas encore terminé sa carrière, alors je veux juste croire qu’il va encore progresser », conclut-elle.

 

Photos : Nordic Focus et Instagram Tatiana Bregeda.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Fin de parcours pour le Norvégien Haavard Gutuboe Bogetveit, 30 ans et deuxième du classement général de l'IBU Cup de biathlon l'hiver dernier.

Biathlon

A 25 ans, Hugo Rivail, biathlète des Menuires (Savoie), a décidé de mettre un terme à sa carrière. Il s'en explique au micro de...

Biathlon

Âgée de 22 ans et championne olympique de la jeunesse en 2016, la biathlète ukrainienne Khrystyna Dmytrenko a décidé de prendre les armes pour...

Biathlon

Les dirigeants russes ont approuvé, ce lundi, les groupes d'entraînement de biathlon pour la saison à venir.

Biathlon

Ce lundi, l'Allemand Ricco Gross a été nommé entraîneur en chef du biathlon slovène. C'est donc lui, en duo avec Bostjan Klavzar, qui coachera...

Biathlon

Ce lundi matin, lors d'une conférence de presse très attendue, la Slovène Anamarija Lampic a expliqué les raisons de son passage du ski de...

Biathlon

6:14. Vendredi, les biathlètes allemands Antonia Fraebel, qui a décidé, ce printemps, de quitter le giron du ski de fond pour celui du biathlon,...

Ski de fond

La semaine dernière, la Haut-Savoyarde Julie Marciniak a été retenue au sein des collectifs de l'équipe de France de ski de fond. Pour Nordic...