Biathlon : le Norvégien Christiansen s’entraîne seul en Italie

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – Le biathlète norvégien Vetle Sjaastad Christiansen est passé outre la recommandation de son gouvernement ne pas quitter son pays à cause du coronavirus. Il s’entraîne en altitude en Italie.

 

Biathlon : stage à 1 800 mètres d’altitude

Le biathlète norvégien Vetle Sjaastad Christiansen est arrivé en Italie. Il séjourne à Lavazè, à 1 800 mètres d’altitude, dans la région du Trentin-Haut-Adige dans le nord-est de l’Italie. Le sportif n’a donc pas suivi les recommandations de sa Première ministre Erna Solberg qui a demandé à ses concitoyens de s’abstenir de quitter le pays en raison du coronavirus.

« Je me suis senti obligé de venir ici. J’en ai besoin, et je m’améliore tellement à chaque entraînement intensif en altitude », justifie Vetle Sjaastad Christiansen à la recherche de conditions d’entraînement identiques à celles qu’il rencontrera lors des compétitions olympiques de Pékin en 2022.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Vetle Sjaastad Christiansen (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

Deux ans avant la date fatidique, l’équipe de biathlon de Norvège devaient se rendre en altitude. Mais la crise sanitaire a bouleversé le programme.

De l’autre côté des Alpes, c’est sans ses coéquipiers que le Scandinave profite d’une nouvelle piste de ski-roues et d’un pas de tir. « Je porte le masque presque partout. Je l’enlève uniquement quand je m’entraîne », indique-t-il à nos confrères de TV2. Il annonce aussi qu’il s’imposera une quatorzaine à son retour.

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.