Biathlon : le Norvégien Christiansen veut aller dans les Alpes

Rollerski, Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – Le biathlète norvégien Vetle Sjaastad Christiansen veut s’entraîner en altitude. Il a d’ores et déjà réservé un billet pour rejoindre les Alpes, malgré le contexte lié au coronavirus.

 

Biathlon : la quête de l’altitude

Comment préparer au mieux les prochaines échéances figurant au calendrier du biathlon ? Le Norvégien Vetle Sjaastad Christiansen s’est posé la question. À 28 ans, il entend mettre toutes les chances de son côté. Notamment en prévision des prochains Mondiaux de Pokljuka qui se situent à environ 1300 mètres d’altitude et des Jeux olympiques de Pékin qui se disputeront à 1 700 mètres d’altitude.

Sans le coronavirus, les Scandinaves auraient pris la direction des Alpes, probablement de l’Italie où ils ont leurs habitudes. Mais les restrictions de circulation en cours compliquent les choses.

 

Rollerski, Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique

Vetle Sjaastad Christiansen (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

Vetle Sjaastad Christiansen va tout de même tenter sa chance. Aussi a-t-il réservé un billet d’avion pour Munich pour ensuite rejoindre les Alpes. Sans assurance que le vol sera maintenu, ni que la frontière sera ouverte au moment de son voyage.

Il quitterait la Norvège après le Blink Festival, a-t-il annoncé à la NRK. Soit le 12 août. Or, pour le ministère norvégien des Affaires étrangères, il ne vaut mieux ne pas quitter la Scandinavie avant le 20 août, sauf pour motif impérieux.

En fait, Vetle Sjaastad Christiansen espère que, le 20 juillet, son gouvernement assouplira les restrictions de voyage.

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.