Biathlon : le téléphone de Bjoerndalen sous surveillance

BIATHLON - Mercredi, Ole Einar Bjoerndalen a révélé à la télévision norvégienne TV2 que son téléphone avait été mis sous surveillance à plusieurs reprises depuis dix ans.
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – Mercredi, Ole Einar Bjoerndalen a révélé à la télévision norvégienne TV2 que son téléphone avait été mis sous surveillance à plusieurs reprises depuis dix ans.

 

Dans le biathlon, le Norvégien Ole Einar Bjoerndalen est un mythe. « Mon téléphone a certainement été surveillé à quatre reprises », a-t-il déclaré, mercredi, à la chaîne de télévision privée TV2.

Cela s’est produit dans des pays différents, précise-t-il, dont la Norvège. Mais pas en Chine. Le Scandinave entraîne actuellement des biathlètes chinois, dans la perspective des Jeux olympiques d’hiver de 2022.

« La dernière fois, c’était il y a un an et demi. La première fois voilà dix ans. »

Il en a notamment la certitude après avoir a vu des conversations privées se retrouver publiées dans les journaux.

Ce n’est pas la première fois que la presse scandinave évoque ce genre d’affaires.

Bjoern Kaare Ingebrigtsen, ancien entraîneur de l’équipe nationale de combiné (dont Magnus Moan, Jarl Magnus Riiber et Joergen Graabak), avait également déclaré à TV 2 en février dernier que son téléphone portable avait probablement été piraté et vidé de son contenu lorsqu’il entraînait des athlètes chinois. « Bien sûr, il est techniquement possible que je l’ai fait par accident, mais je suis sûr à 99% que ce n’est pas le cas », avait-il alors confié à nos confrères.

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.