Biathlon : l’équipe de Norvège annule son stage prévu à Bessans

biathlon, Norvège, Kontiolahti
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – Échaudés par la résurgence du coronavirus sur le territoire français, les décideurs de l’Association norvégienne de biathlon ont décidé de zapper le stage prévu en octobre à Bessans (Savoie). Ils pourraient se retourner sur l’Italie et le col de Lavazè.

 

Biathlon : le col de Lavazè plutôt que Bessans

Après l’équipe de Suède de ski de fond qui a décommandé son camp d’entraînement de Font-Romeu, voilà maintenant que les biathlètes norvégiens annulent leur stage prévu à Bessans (Savoie) en octobre. C’est la situation sanitaire sur le sol français qui a dicté le choix des Scandinaves : « Depuis que la France est repassée en rouge, nous regardons plutôt vers l’Italie, avoue Per-Arne Botnan, président de l’Association norvégienne de ski, dans les colonnes de VG. Là-bas, cinq personnes sont infectées par le coronavirus pour 100 000 habitants. Nous allons rencontrer l’équipe de santé pour voir s’il est possible de mener un rassemblement où nous pouvons appliquer les mêmes règles là-bas que chez nous. »

Le dirigeant norvégien n’exclut pas, si les conditions ne sont pas réunies, de laisser ses athlètes à la maison. « Il ne sert à rien d’effectuer un stage en altitude si les athlètes doivent être mis en quarantaine à leur retour », explique, rationnel, Botnan. Pour éviter cela, les Norvégiens comptent tout mettre en place pour assurer un voyage safe : selon VG, après avoir pris un vol Munich/Oslo, ils se rendront au col de Lavazè (1 800 mètres d’altitude), dont les installations rénovées sont biens connues de Patrick Oberegger, coach du tir des féminines, en voitures individuelles.

 

Patrick Oberegger, Annecy, Le Grand-Bornand, biathlon

Patrick Oberegger (ITA) – Manzoni/NordicFocus

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.