Biathlon : l’équipe russe interrogée par la police autrichienne

BIATHLON - A Pokljuka, Quentin Fillon-Maillet s’est offert une superbe deuxième place avec un magnifique 20/20 sur cette poursuite remportée par Johannes Boe qui a profité de la malchance d’Alexander Loginov.
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – La police autrichienne a profité de l’étape d’Hochfilzen de la coupe du monde de biathlon pour interroger athlètes et membres de l’encadrement russes. Ceux-ci sont soupçonnés de « fraude grave liée au dopage » et « d’usage de substances et méthodes interdites liées au dopage ».

 

Mercredi, le parquet autrichien a ouvert une enquête judiciaire visant l’équipe russe de biathlon pour des soupçons de dopage lors des Mondiaux de février 2017 à Hochfilzen. Dix membres de l’équipe sont concernés. L’information a été rendue publique par un communiqué de presse.

En fait, l’étape de coupe du monde qui se déroule actuellement dans le Tyrol a donné l’occasion aux enquêteurs d’interroger athlètes et membres de l’encadrement. Mais aucune perquisition n’a été menée.

« Hier, on m’a accusé, et pas seulement moi, d’une espèce de machination à la transfusion sanguine et d’autre chose encore. Et tout ça remonte à février 2017 », a dénoncé Alexander Loginov sur son compte Instagram.

La participation des sportifs aux épreuves inscrites au programme est maintenue.

Rappelons que la fédération russe de biathlon (RBU) a été rétrogradée au statut de membre provisoire de l’IBU en décembre 2017.

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

Ski de fond, ski nordique, biathlon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.