Biathlon : Les 3 infos à retenir d’Östersund

BIATHLON - Références du jour sur la piste et solides sur le pas de tir, les Norvégiens des frères Tarjei et Johannes Boe ont devancé une équipe de France offensive sur le relais hommes d’Östersund. Les Italiens complètent le podium.
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – Pendant 15 jours, la première étape de la coupe du monde de biathlon a souri à l’équipe de France hommes et dames. Qu’en retenir avant de rejoindre l’étape 2 à Hochfilzen…

 

Östersund, c’était bien mais c’est terminé. La première étape de la coupe du monde de biathlon a duré une quinzaine de jours et les bleus en ont profité pour signer quelques performances exceptionnelles et monter sur six podiums. Le débrief des 5 infos à retenir :

 

Les bleu(e)s ne craignent personne

Les hommes de Vincent Vittoz ont signé un exploit historique en réalisant le quadruplé sur l’individuel d’Östersund. En ajoutant Fabien Claude, 7e et auteur de sa meilleure performance en coupe du monde, au top 4 composé de Martin Fourcade, Simon Desthieux, Quentin Fillon-Maillet et Emilien Jacquelin, les bleus ont envoyé un message fort à la concurrence qui n’a pas manqué de saluer cet exploit, tout en fair-play.

https://www.nordicmag.info/?s=Martin+Fourcade/

Martin Fourcade (FRA), Simon Desthieux (FRA), Quentin Fillon Maillet (FRA), Emilien Jacquelin (FRA) © Nico

Depuis la saison en demi-teinte de l’an passé pour le chef de file du biathlon français Martin Fourcade, ses lieutenants Quentin Fillon-Maillet et Simon Desthieux, respectivement 3e et 4e du précédent général, ont éclos en pleine lumière. Et montrent, dès cette première étape, qu’ils composent sans doute le meilleur collectif de la coupe du monde avec la Norvège. De là à écrire que la concurrence pour Fourcade viendra, cette année encore, de ses coéquipiers… il faudra patienter au moins jusqu’à la fin de la première période après le Grand-Bornand pour faire un premier bilan !

Après ce quadruplé, c’est un doublé tout aussi réjouissant signé Justine Braisaz et Julia Simon qui a tenu en haleine les supporters français.

 

Profitant, au delà d’un tir solide dans des conditions de vent compliquées, d’un excellent matériel, les deux fusées des Saisies ont surtout, dès cette rentrée, atteint un objectif très élevé : la gagne pour Braisaz et le premier podium pour Simon ! Une réussite qui devrait les délivrer pour la suite des compétitions…

 

Les Norvégiens tiennent la baraque sur les relais

Quand il s’agit de relais hommes et dames voire mixtes, on peut toujours compter sur la Norvège pour briller. Sans doute piqués au vif par la réussite incroyable des bleus sur l’individuel, les frères Johannes et Tarjei Boe aidés de leurs coéquipiers, ont construit une victoire solide lors du relais hommes… devant la France justement ! Ce fut d’ailleurs l’occasion d’un premier duel à distance et à couteaux tirés entre les deux meilleurs biathlètes du monde, Fourcade et J. Boe qui compte chacun une victoire sur le circuit !

https://www.nordicmag.info/?s=Martin+Fourcade/

Johannes Dale (NOR), Erlend Bjoentegaard (NOR), Tarjei Boe (NOR), Johannes Thingnes Boe (NOR), © Manzoni/NordicFocus.

 

Vainqueur du relais dames, du relais hommes, 3e du relais mixte simple et 2e du relais mixte, les Norvégiens impressionnent d’entrée de jeu par leur force collective et leur vitesse à ski globale : ils rappellent aussi à la concurrence que leur razzia collective aux derniers mondiaux d’Östersund ne devait rien au hasard !

Côté français, les relais mixtes et dames n’ont pas donné une franche satisfaction (hormis le relais hommes de dimanche, couvert d’argent). Les prochains relais sont programmés dès ce week-end prochain en Autriche (samedi les dames, dimanche les hommes).

 

Martin Fourcade retrouve son maillot jaune

Vendredi 13 décembre à l’occasion du sprint d’Hochfilzen, Martin Fourcade s’élancera en jaune ! Le quintuple champion olympique, heureux comme un gamin après sa victoire sur l’individuel, a en effet profité de la course moyenne de son rival Johannes Boe pour retrouver son précieux maillot de leader du classement général.

BIATHLON – Antonin Guigonnat signe la plus belle performance de sa carrière en coupe du monde de biathlon en prenant la 2e place du sprint de Pokljuka derrière un impressionnant Johannes Boe. 24e place et incompréhension pour Martin Fourcade.

Martin Fourcade (FRA) retrouvera son dossard rouge sur le sprint d’Hochfilzen (ici à Pokljuka l’an passé) © Manzoni/NordicFocus.

Au-delà de cette tunique symbolique perdue l’an passé après l’étape d’Hochfilzen justement, le Français a surtout montré et assuré qu’il « avait retrouvé ses armes » et qu’il était prêt pour jouer aux avant-postes cette saison. Certes, seules deux courses individuelles ont eu lieu en Suède, donc tirer des enseignements au long cours serait aller (beaucoup trop) vite en besogne.

Mais il est clair que le leader tricolore a retrouvé des couleurs, de l’envie, du plaisir et de l’ambition pour cette nouvelle saison ! Et pour ses adversaires, notamment français, ce n’est pas franchement une bonne nouvelle.

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.