Biathlon : les ambitions des Plans d’Hotonnes par Christophe Lebesgue

biathlon, rollerski, ski-roues, Les Plans d'Hotonnes
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – La semaine dernière, les équipes de France de biathlon se trouvaient en stage sur le stade des Plans d’Hotonnes (Ain). Christophe Lebesgue, directeur d’exploitation du site, fait le point pour Nordic Magazine sur cet outil tout juste rénové et apprécié des athlètes.

 

Depuis quelques semaines, et la livraison définitive du nouveau stade de biathlon des Plans d’Hotonnes (Ain), Christophe Lebesgue, le directeur d’exploitation du site, est un homme heureux. « On a l’impression que c’est lancé, ça fait vraiment plaisir de revoir du monde sur le stade, que ça fonctionne », confie-t-il à Nordic Magazine. Il faut dire que, immense coup de pub pour la station du Plateau de Retord, les équipes de France de biathlon masculines et féminins y ont passé six jours la semaine passée.

Contacté par la Fédération pour accueillir ce camp d’entraînement, Christophe Lebesgue s’est empressé d’accepter : « Le stage, pour nous, s’est très bien déroulé. On s’est adaptés à leurs désidératas en essayant de rendre leur séjour le plus agréable possible. Les équipes ont vraiment apprécié le stade », se réjouit-il. Les champions français ont ainsi logé à La Grange des Plans, « un gîte de groupe situé à deux minutes du stade ».

 

biathlon, rollerski, ski-roues, Les Plans d'Hotonnes

Photo : Facebook L’Ain, le Département

 

Deux ans de travaux pour faire du stade une infrastructure quatre saisons

Ce qui a permis ce succès d’estime pour la station aindinoise, fief du Bugiste Simon Desthieux, c’est une rénovation quasi totale du stade, qui a duré, au total, deux ans. « Tous les enrobés existants ont été repris : ces dernières années, avec un asphalte détérioré, on avait de moins en moins de stages, détaille Christophe Lebesgue. Une extension de la piste, d’environ 700 mètres, a également été effectuée. La ciblerie a été remplacée et les bâtiments ont été agrandis avec la création de salles multifonction et de musculation. »

Ces longs travaux enfin achevés permettent aux Plans d’Hotonnes de bénéficier d’un outil performant adapté à la neige, au ski-roues mais aussi à d’autres événements : « Sa principale mission est d’être un stade quatre saisons qui nous apporte beaucoup hors période hivernale, notamment au niveau de l’hébergement. C’est quelque chose d’important pour nous », affiche encore Christophe Lebesgue.

 

biathlon, rollerski, ski-roues, Les Plans d'Hotonnes

Photo : Facebook L’Ain, le Département

 

« Le QG de l’équipe de France de sport adapté »

Le renouveau du stade du Plateau de Retord lui apporte un nouvel avantage : « Il a été orienté vers le sport adapté, handicap. L’équipe de France devrait y établir son QG. Il y a notamment un pas de tir à 10 mètres laser et un autre pour les malvoyants », dépeint le directeur d’exploitation du site.

 

biathlon, rollerski, ski-roues, Les Plans d'Hotonnes

Photo : Facebook L’Ain, le Département

 

Enfin, concernant l’hiver, l’étape du Samse National Tour, prévue les 14 et 15 janvier, avait était délocalisée à Bessans à cause du manque de neige : « Pour toute l’énergie que les clubs locaux mettent dans l’organisation, c’était une immense déception, déplore-t-il. Mais un club a postulé pour accueillir une étape du Summer Tour à l’automne 2021. » La rénovation du stade international de biathlon des Plans d’Hotonnes pourrait donc vite porter ses fruits. Et pas seulement pour les stages des équipes de France, des comités et des clubs.

 

Photos : Facebook Quentin Fillon-Maillet et L’Ain, le Département.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.