Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Que puis-je faire pour vous ?

Benjamin Weger, biathlon, Oberhof
Benjamin Weger (SUI) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon : les atouts suisses pour les championnats du monde de Pokljuka

BIATHLON – Jamais médaillée, la Suisse, portée par Benjamin Weger, tentera encore une fois sa chance à Pokljuka (Slovénie) à partir de mercredi prochain dans le cadre de la 57e édition des championnats du monde de biathlon. 

 

Biathlon : Weger, l’espoir de tout un pays

Le 17 janvier dernier, le Valaisan Benjamin Weger, 31 ans, renouait avec le podium en coupe du monde à l’occasion de la mass-start d’Oberhof (Allemagne). Le tout neuf ans après sa dernière boîte au plus haut niveau : « C’est incroyable d’être de retour sur le podium après si longtemps », écrivait-il alors sur Instagram.

 

Benjamin Weger, biathlon, Oberhof

Benjamin Weger (SUI) – Manzoni/NordicFocus

 

Celui qui sera le plus gros espoir de médaille pour la Suisse lors des championnats du monde de biathlon de Pokljuka (Slovénie/10-21 février) qui débutent la semaine prochaine, était, au début des années 2010 après des débuts tonitruants en coupe du monde, comparé à un certain Dario Cologna. C’est que, lors de l’hiver 2011/2012, il signait trois podiums. Malheureusement, sa confiance s’est ensuite étiolée malgré de régulières places d’honneur : il a accédé à 38 tops 10 entre ses deux derniers podiums ! Cette saison, il brille avec un tir retrouvé à 88%, l’un des meilleurs du plateau le plaçant aux portes du top 15 du général.

L'article continue sous la publicité
pub

« Il tire plus rapidement qu’auparavant, confirme à Nordic Magazine Manuel Köng, commentateur suisse du biathlon sur la SRF Sport avouant que la Nati a connu un début d’hiver compliqué. Il dit qu’il ressent beaucoup de confiance avec son tir et que cette confiance arrive grâce à la vitesse. Par contre, sur les skis, il n’est pas aussi rapide qu’il y a quelques années. S’il veut gagner une médaille aux Mondiaux, Benjamin doit vraiment réaliser des tirs parfaits. » Des passages derrière la carabine qui pourraient faire de Weger le premier médaillé mondial suisse en biathlon.

 

Selina Gasparin, biathlon, Antholz

Selina Gasparin (SUI) – Manzoni/NordicFocus

 

Jeremy Finello, qui a participé à des compétitions jeunes sous la combinaison française avant de prendre la nationalité sportive suisse, est l’autre belle cartouche helvète en individuel, porté par une belle vitesse de déplacement. « Mais il a un énorme problème au tir debout, tempère Manuel Köng. Il s’entraîne beaucoup et faire des exercices supplémentaires pour tenter de régler ce problème avec ses coachs. » Jamais dans les points cet hiver, les trois autres suisses engagés devront réaliser un exploit pour accrocher un bon résultat à Pokljuka.

 

« Aita a eu beaucoup de problèmes à l’estomac »

Chez les féminines, le début de saison n’a pas été des plus réussis puisque Lena Haecki, première Helvète du général, n’est que quarantième devant les sœurs Gasparin : Selina 44e, Aita 45e et Elisa 60e. Irene Cadurisch, 52e, s’intercale et va participer à ses premiers Mondiaux depuis 2016. « Lena, qui avait prévu de commencer doucement l’hiver pour monter en puissance jusqu’aux Mondiaux, est celle qui a le plus gros potentiel pour jouer devant », assène notre observateur privilégié du biathlon suisse. Chez les féminines, ce sera le relais qui sera surveillé de près : l’hiver passé, les sœurs Gasparin et Lena Haecki étaient montés sur trois podiums !

L'article continue sous la publicité
pub

 

Lena Haecki, biathlon, Antholz

Lena Haecki (SUI) – Manzoni/NordicFocus

 

Mais ce n’est pas le cas cette année alors qu’Aita a été sortie de l’équipe. « Elle a eu beaucoup de problèmes d’estomac, renseigne Manuel Köng. Ce qui fait qu’elle n’a pas pu s’entraîner pendant plusieurs semaines. C’est la raison pour laquelle elle a perdu en performances par rapport à la saison dernière. » C’est donc Irene Cadurisch, 29 ans, qui a intégré le relais après deux hivers pourris par des problèmes aux pieds, qui ont dû être opérés : « Elle est maintenant assez rapide et tire mieux qu’avant », renseigne le journaliste helvète.

 

Pokljuka, un site aimé des Suisses

Le stade de Pokljuka rappelle de bons souvenirs aux Helvètes puisque c’est là-bas que Benjamin Weger, le 16 décembre 2010, y a décroché son premier podium en coupe du monde, terminant deuxième de l’individuel derrière l’Autrichien Daniel Mesotitsch. C’est également à Pokljuka que, huit ans plus tard, Elisa Gasparin, Lena Haecki, Benjamin Weger et Jeremy Finello prenaient la deuxième place du relais mixte.

 

L'article continue sous la publicité
pub
Lena Haecki, Selina Gasparin, Jeremy Finello, Benjamin Weger, biathlon, Pokljuka

Jeremy Finello (SUI), Lena Haecki (SUI), Elisa Gasparin (SUI), Benjamin Weger (SUI) – Manzoni/NordicFocus

 

C’est d’ailleurs par un relais mixte que cette cinquante-septième édition des championnats du monde de biathlon débutera mercredi prochain : Jeremy Finello, Benjamin Weger, Lena Haecki et Selina Gasparin y seront alignés. Ce sera l’une des plus grandes chances de médaille pour la Suisse, si Selina Gasparin ne plante pas le relais. « Elle a eu beaucoup de problèmes dans les relais, rappelle Manuel Köng. Selina a 37 ans donc je ne sais pas à quel point on peut s’attendre à une amélioration de son côté… Si elle est dans une bonne journée, qu’elle se sent bien et qu’il n’y a pas de vent sur le pas de tir, elle peut encore faire dans courses exceptionnelles comme nous l’avons vu à la fin de la saison dernière quand elle était montée sur le podium de la mass-start de Kontiolahti. »

 

La sélection suisse pour les championnats du monde de Pokljuka (Slovénie)

Femmes

  • Aita Gasparin
  • Elisa Gasparin
  • Irene Cadurisch
  • Lena Haecki
  • Selina Gasparin

Hommes

  • Benjamin Weger
  • Jeremy Finello
  • Martin Jaeger
  • Niklas Hartweg
  • Serafin Wiestner

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter cet article

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski nordique, saut à ski, Vu de Norge, Norvège, Biathlon, Ski de fond, Combiné nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, vol à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

A LIRE AUSSI

Biathlon

Revenue des championnats du monde de Pokljuka (Slovénie) sans médaille, une première depuis 2012, l'Italie a été lâchée par ses cadres, comme Dorothea Wierer...

Ski de fond

Jeudi matin, les qualifications du sprint classique ont vu Johannes Hoesflot Klaebo et Johanna Hagstroem signer les meilleurs temps. Trois Français participeront aux finales.

Ski de fond

Tous les matins de cette première semaine des championnats du monde d'Oberstdorf (Allemagne), la jeune fondeuse libanaise Huguette Fakhry, 21 ans, prend la plume...

Ski de fond

Après les qualifications des courses individuelles disputées ce mercredi matin, les championnats du monde de ski de fond d'Oberstdorf (Allemagne) débutent réellement ce jeudi...

Ski de fond

C'est le grand jour ! Le moment DU sprint de la saison à Oberstdorf pour lancer les championnats du monde. À cette occasion, l'entraîneur...

Biathlon

Lou Jeanmonnot, 22 ans, va découvrir la coupe du monde de biathlon en ce début de mois de mars sur les pistes de Nove...

Biathlon

Dans un long entretien accordé à Nordic Magazine, Stéphane Bouthiaux, le directeur du biathlon et du ski de fond à la Fédération française de...

Ski de fond

10:25. Six semaines après s’être cassé la jambe lors d’un entraînement de ski de fond, Mikael Gunnulfsen est de retour sur les skis. Ce...