Biathlon : les doutes de Vetle Christiansen en vue des Mondiaux de Pokljuka

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – Lors des Mondiaux de biathlon de Pokljuka (10-21 février), l’équipe de Norvège, la plus performante du plateau depuis le début de saison, devra faire des choix difficiles pour récolter le plus de médailles. Vetle Sjaastad Christiansen pourrait en faire les frais.

 

Biathlon : embouteillage pour la Norvège à l’approche des Mondiaux

Alors que les Mondiaux en Slovénie approchent à grands pas, les deux prochaines semaines risquent d’être décisives pour bon nombre de biathlètes, notamment pour les Norvégiens. Tous ne pourront pas participer à ce rendez-vous annuel tant attendu. Pour faire un choix, les sélectionneurs se baseront sur les performances d’ensemble des athlètes depuis la première étape à Kontiolahti (Finlande) jusqu’à celle d’Antholz (Italie) qui débutera le 21 janvier prochain.

La Norvège possède quatre billets individuels pour Pokljuka. Des tickets à distribuer pour l’enchaînement sprint/poursuite et pour l’individuel. Sur la mass-start, les Scandinaves, grâce au titre mondial décroché par Johannes Thingnes Boe l’hiver passé dans le Tyrol, auront cinq sésames.

 

BIATHLON - Cette dernière course des mondiaux de biathlon a offert une nouvelle bagarre épique entre Français et Norvégiens. Retour en images sur la course qui a apporté deux nouvelles médailles dans le clan tricolore avec l'argent pour Quentin Fillon-Maillet et le bronze pour Emilien Jacquelin.

Johannes Thingnes Boe (NOR) – Modica/NordicFocus.

 

Qui dit choix, dit désillusion pour certains coureurs. Et justement, en Norvège, l’éclosion du très jeune Sturla Holm Lægreid ainsi que la confirmation du très haut niveau de Johannes Dale risque de provoquer des exclusions inattendues en début de saison. Le premier qui devrait en faire les frais est nul autre que Vetle Sjaastad Christiansen. Le biathlète de 28 ans a participé aux deux dernières éditions des championnats du monde pour un total de trois médailles, dont deux en or et une en argent. Cet hiver, il performe moins que ses compatriotes.

Dernièrement, sa 66e place sur le sprint d’Oberhof ne lui est pas favorable dans l’optique des Mondiaux. Il en est conscient : « Le niveau des autres membres de l’équipe est meilleur, en particulier avec ce que Sturla Holm Lægreid et Johannes Dale montrent. Tarjei Boe a, lui, deux places sur le podium. Il est donc normal qu’ils soient en avance sur moi », expliquait-il à nos confrères de la NRK.

pub

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Vetle Sjaastad Christiansen (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

Le natif de Ringerike doute donc quand à salégitimitéet à sa capacité à faire partie des quatre heureux élus. Et la sortie de son directeur sportif Arne Botnan ne devrait pas le rassurer : « Les autres coureurs ont des podiums et des victoires, pas Vetle. Il va devoir se battre cette semaine à Oberhof, être sur le podium ou même gagner pour pouvoir prétendre à une de ces places. Ce n’est pas impossible, mais cela sera très difficile. » On le comprend donc, les dernières courses disputées à Oberhof (Allemagne), à commencer par le sprint de mercredi, seront décisives pour Christiansen qui pourrait passer du statut de cadre qu’il possédait l’an passé à celui de simple joker derrière Lægreid et Dale.

 

Bjoentegaard également en grande difficulté

Mais le double champion du monde du relais n’est pas le seul qui risque l’éviction du groupe à l’approche des Mondiaux de Pokljuka. C’est également le cas de Erlend Bjoentegaard. Après un début de saison catastrophique en terme de résultat, qui plus est jonché par une blessure au dos qui lui a fait manquer deux semaines de coupe du monde, le trentenaire Norvégien ne croit absolument plus en sa sélection : « Être aux Mondiaux relève pour moi de la Mission Impossible ! Même si je gagnais une course ce week-end je ne pense pas que ce sera suffisant », soupirait-il ce mardi matin dans les colonnes de la NRK.

 

Erlend Bjoentegaard, biathlon, Kontiolahti

Erlend Bjoentegaard (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.