Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski nordique

Biathlon : les mass-starts encore plus spectaculaires dès l’année prochaine ?

BIATHLON  – Parmi les nouveautés en biathlon, l’IBU envisage une nouvelle formule pour les mass-starts. 60 biathlètes au départ de la course pour un format encore plus spectaculaire.

Un nouveau visage à la course du « départ groupé »

C’est à l’occasion de son congrès annuel à Porec en Croatie, que les instances du biathlon ont annoncé quelques changements.

Parmi les nouveautés, l’idée de doubler le nombre de participants au départ des mass-starts. En effet, aujourd’hui les 25 premiers du classement général, plus les cinq meilleurs biathlètes sur le week-end, sont qualifiés.

Avec un départ à 60 biathlètes, la première session de tirs se décomposera en deux groupes. Après une première boucle les dossards 1 à 30 effectueront leur première salve aux cibles, tandis les dossards 31 à 60 entameront un second tour.

Les 30 premiers, eux, s’engageront sur leur second tour après leur premier tir. Rejoignant ainsi le deuxième groupe à la sortie de leur premier couché. La course reprendra ensuite son déroulé classique.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

pub

Photo : Manzoni/NordicFocus.

Un test effectué en mars prochain

Ce nouveau format sera testé en IBU Cup sur le denier week-end de compétition en mars 2019.

De plus, il faut noter que les mass-starts  au nombre de quatre la saison dernière (sans compter celle des Jeux olympiques), le nouveau calendrier en compte désormais six, plus celle des championnats du monde. Ce format de course avec confrontations directes donne toujours un spectacle fort en émotion pour les biathlètes et les spectateurs. Johannes Thingnes Boe a été un des premiers à réagir a cette nouveauté : «Un sport qui ne fait pas d’innovations perd de l’intérêt», a-t-il déclaré.

 

Photo : Agence Zoom

 

 

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Grand-Bornand, Annecy Le Grand Bornand, Coupe du monde
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Saut à ski, Combiné nordique, Ski nordique, Nordic Magazine, Nordic Mag, Saut spécial, fond, Combiné
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

17:13. Absents des gradins des coupes du monde de biathlon depuis les Mondiaux 2020 d’Antholz (Italie), les fans vont pouvoir revenir dans les tribunes...

Ski de fond

Les organisateurs de la coupe du monde de ski de fond de la Station des Rousses (Jura) viennent de dévoiler les horaires précises des...

Biathlon

Camille Bened, biathlète de Châtel (Haute-Savoie) de 21 ans, connaît des problèmes de respiration à un mois du lancement de l'hiver.

Ski nordique

07:42. Encore quelques semaines, et la coupe du monde débutera à Ruka (Finlande). Actuellement, indiquent nos confrères d’Iltalehti, aucune restriction n’est envisagée concernant le...

Magazine

La Tribu Nordic réunit quatre-vingt-dix portraits publiés entre 2011 et 2021.

Biathlon

Pour Nordic Magazine, le Jurassien Quentin Fillon-Maillet revient sur son titre national d'été de la poursuite et l'ambiance d'Arçon (Doubs).

Biathlon

Evgeniy Garanichev, 33 ans, explique pourquoi, malgré des résultats individuels en berne, il n'a pas mis un terme à sa carrière.

Ski nordique

La flamme olympique de Pékin 2022 est arrivée il y a quelques heures sur le sol chinois. Elle va y rester jusqu'à son extinction...