Biathlon : les projets de Fourcade

BIATHLON – Martin Fourcade l'assure : malgré son petit retard au classement général de la coupe du monde de biathlon (en retirant les deux moins bonnes courses), rien n'est fait dans la course au globe. « Tout se jouera sur les deux prochaines semaines ».
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – Que devient Martin Fourcade ? Dans L’Équipe, l’ancien biathlète dit avoir une « vision assez claire sur les quatre prochaines années ».

 

La star du biathlon parle CIO, IBU et Paris 2024

Depuis quelques jours, Martin Fourcade rencontre les médias nationaux à l’occasion la sortie de son livre, Un dernier tour de piste, paru aux Editions Marabout. On l’a vu sur la plateau de Yann Barthès, on l’a entendu sur l’antenne de France Inter s’entretenir avec Charline Vanhoenacker et Juliette Arnaud.

Vendredi matin, il a droit à une page dans le journal sportif L’Equipe. C’est l’occasion pour l’ancien biathlète d’évoquer ses projets. Ceux-ci sont de trois ordres.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Tout d’abord, le quintuple champion olympique entend « s’investir plus » dans Paris 2024. En mars 2018, Tony Estanguet avait souhaité qu’il le rejoigne au Comité d’organisation des Jeux olympiques qu’il préside, au même titre que le patron de l’organisation de Roland Garros Guy Forget, la boxeuse  Sarah Ourahmoune, la triple championne olympique d’athlétisme Marie-José Pérec.

Lors du processus de candidature de la capitale française, il avait déjà animé l’un des premiers ateliers de réflexion autour de la jeunesse. Dans cette instance, Martin Fourcade a une voix délibérative (sur 34). Il préside aussi la commission des athlètes. Il avait succédé à Teddy Riner qui avait rempli cette mission tout au long du processus qui avait conduit le CIO à choisir Paris.

Autre objectif : la commission des athlètes du Comité olympique international. L’élection aura lieu en 2022, au moment des JO d’hiver de Pékin.

C’est en septembre 2019 que les 15 membres de la commission spéciale du Comité International Olympique et Sportif Français (CNOSF) l’avait choisi pour succéder à un autre multiple champion olympique, Tony Estanguet (3 médailles d’or), dont le mandat doit officiellement prendre fin à Tokyo, en 2020.

 

BIATHLON - Martin Fourcade a remporté, de main de maître, la mass-start du premier Martin Fourcade Nordic Festival. Voilà le quintuple champion olympique de biathlon rassuré sur son état de forme.

Photo : Martin Fourcade Nordic Festival

 

Sur le papier, il était opposé au perchiste Renaud Lavillenie, champion olympique à Londres, en 2012. Martin Fourcade entend aussi être davantage présent à l’IBU, la fédération internationale de biathlon.

Il parle aussi de ses projets « professionnels » – « Je continue avec les partenaires qui m’accompagnent » — et « un peu plus personnels ». Entendez le livre dont il fait actuellement la promotion et le Martin Fourcade Nordic Festival, show privé dont la première édition s’était déroulée en septembre 2019 à Annecy. À cause du coronavirus, l’événement a dû être annulé en 2020.

 

Photos : Nordic Focus et Martin Fourcade Nordic Festival. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.