Biathlon : les Russes continuent de s’entraîner malgré la quatorzaine

Alexander Loginov, biathlon
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – En quatorzaine depuis la fin de la coupe du monde, les biathlètes russes n’ont pas cessé l’entraînement. Pendant ce temps, la fédération prépare la prochaine saison.

 

Le 25 mars, lors d’une allocution télévisée, Vladimir Poutine a annoncé de nouvelles mesures pour ralentir la propagation du coronavirus. A partir de lundi, les frontières du pays seront fermées. Hier, les restaurants et la plupart des commerces ont été fermés, avant une semaine chômée. Aucun confinement obligatoire pour l’instant.

Ce n’est pas le cas pour tout le monde. Les biathlètes russes suivent eux une quatorzaine. Celle-ci a débuté à leur retour de la dernière étape de la coupe du monde à Kontiolahti. Cet isolement qui s’impose aussi aux juniors et aux entraîneurs doit finir le 31 mars.

Pour autant, Alexander Loginov et ses coéquipiers continuent à s’entraîner, comme l’a indiqué le président de l’Union russe de biathlon (RBU) Vladimir Drachev à l’agence de presse Tass : « Les gars sont à la maison, ils sortent pour s’entraîner, si possible en forêt, puis rentrent chez eux. Deux fois par jour, le matin et le soir, la température des athlètes et des entraîneurs est vérifiée. »

A noter que la fédération russe a temporairement modifié son logo pour encourager les gens à ne pas quitter leur domicile.

Biathlon, Coronavirus, Russie, logo

Sur les réseaux sociaux, Drachev a par ailleurs indiqué que la crise sanitaire n’empêchait pas le staff de travailler : « Jusqu’à présent, tout le monde est en quarantaine !  Mais nous discutons des projets et du plan de préparation de la nouvelle saison ! Les athlètes n’en seront que plus forts ».

 

 

Photo : Nordic Focus

3 Commentaires

    Laissez un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.