Biathlon : les stats du début de saison exceptionnel des bleus

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – Dans le sillage de son incroyable leader Martin Fourcade, les dames de l’équipe de France ont également épaté. Bilan après la première période de coupe du monde.

 

 

 

Un festival de victoires et de podiums ! Ces mois de novembre et décembre resteront sans doute comme parmi les plus prolifiques pour le biathlon tricolore. Passage en revue des résultats de l’équipe de France.

 

 

Martin Fourcade stratosphérique

A tout seigneur, tout honneur. Martin Fourcade a réalisé une entame de saison tout simplement étincelante… Il a commencé la coupe du monde par… une victoire partagée avec sa voisine de Villard-de-Lans Marie Dorin-Habert ! Ce qu’on n’imaginait pas forcément, c’est la série qui allait suivre : victoires sur l’individuel, puis le sprint avant de décrocher la troisième place de la poursuite. Cette dernière course fut la seule que Martin Fourcade ne gagna pas sur les trois premières étapes de l’hiver !

Au final, 9 victoires en 10 courses si l’on prend en compte les deux relais. Avec 468 points au compteur, le numéro un mondial depuis cinq saisons désormais compte 158 points d’avance sur son premier concurrent le Russe Anton Shipulin. Outre un niveau de ski parmi les meilleurs du circuit, Martin Fourcade s’appuie sur la meilleure statistique (partagée avec le Russe Tsvetkov) de tir à 93% de réussite. C’est précisément sur le pas de tir qu’il fait la différence sur ses adversaires directs : Shipulin à 90%, Simon Schempp à 88%, Emil Svendsen et Johannes Boe à 87%…

Au delà des statistiques, on retient aussi la domination psychologique de Fourcade sur ses adversaires en ce début d’hiver. Rien ne semble franchement pouvoir l’atteindre quand il pratique son art à la perfection.

 

 

 

Un groupe féminin épatant

Dans le sillage du leader mondial de la discipline, Marie Dorin-Habert a signé elle aussi l’entame parfaite avec une victoire en relais mixte simple et une autre sur le sprint d’Ostersund. Mais déjà en Suède, les filles de Julien Robert plantaient le décor en affichant un collectif d’une rare homogéniété au plus haut niveau.


Anaïs Bescond a ainsi démarré l’année par un podium sur l’individuel d’Ostersund avant de connaître une suite un peu plus compliquée, la faute à quelques petits pépins physiques.

 

La troisième Française à monter sur le podium cet hiver fut Justine Braisaz, 2e du sprint de Pokljuka ! L’actuelle numéro 5 mondiale, juste derrière Dorin-Habert se prend d’ailleurs au jeu, visant le top 5 ou mieux sur chaque course désormais.

Enfin, pour compléter ce feu d’artifices féminin, c’est Anaïs Chevalier qui s’offrait coups sur coup son premier podium et sa première victoire en coupe du monde à Nove Mesto devant 30 000 personnes ! Si on ajoute à cela la seconde place décrochée sur le relais en Slovénie et quelques très belles places d’honneur pour Célia Aymonier qui a clairement le podium dans les jambes, on obtient cinq tricolores dans le top 19 de la coupe du monde !

 

 

Fillon-Maillet et leurs autres Français en quête de résultats

Si Martin Fourcade écrasé la concurrence pour le plaisir des supporters du biathlon de plus en plus nombreux, les autres coureurs de l’équipe de France sont encore en quête de gros résultats. Le premier du genre est toutefois arrivé à Nove Mesto avec le podium de Quentin Fillon-Maillet suite à une poursuite rondement menée à 20/20.

 

Jean-Guillaume Béatrix avait lui aussi le podium en vue avant de commettre une erreur en partant tourner sur l’anneau. Simon Desthieux a signé des top 10 également, mais le biathlète d’Hauteville-Lompnes rêve de mieux que ça, de podiums. Il peut le faire.

Simon Fourcade lui a connu une période difficile après, pourtant, un début de saison en fanfare du côté de Sjusjoen en Norvège, sur une mass-start. Le patron du biathlon Stéphane Bouthiaux s’attend à une réaction d’orgueil de ses hommes sur les prochaines compétitions prévues à Oberhof du 2 au 8 janvier, Ruhpolding, Antholz puis sera déjà venu le temps des championnats du monde à Hochfilzen.

 

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.