Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Emilien Claude, Florent Claude, Fabien Claude, biathlon, Oberhof
Fabien Claude (FRA), Florent Claude (BEL), Emilien Claude (FRA) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon : les trois frères Claude ensemble en coupe du monde

Pour la première fois, Emilien, Fabien et Florent Claude vont disputer, ce vendredi à l’occasion du sprint d’Oberhof (Allemagne), la même coupe du monde de biathlon. La concrétisation d’un vieux rêve pour trois frères aux parcours semés d’embûches. 

Biathlon : la fratrie Claude sur la ligne de départ d’une coupe du monde

Ils en rêvaient. En février 2015, dans un portrait que Nordic Magazine avait consacré à la fratrie Claude pour son quatorzième numéro, Fabien, le cadet de la famille, songeait à partager une coupe du monde de biathlon avec ses frères, Florent et Emilien : « Ce serait la plus belle chose… L’espoir fait vivre, mais nous n’allons pas nous emballer et continuer à travailler. » Du travail, depuis presque six ans, il y en a eu. Beaucoup. Et des péripéties, aussi, pour arriver à ce sprint d’Oberhof (Allemagne), le temple de leur sport, du 8 janvier 2021.

La première d’entre elles, et qui a permis cette suite heureuse, c’est le passage de Florent de l’équipe de France à l’équipe de Belgique à l’été 2017. Écarté du collectif fédéral, le jeune homme de Basse-sur-le-Rupt ne souhaitait pas mettre fin à sa carrière, à seulement 26 ans. C’est alors qu’André Dehottay, le père d’un licencié belge de son club vosgien, lui propose de rejoindre le giron du royaume : « J’ai pris cette proposition comme une seconde chance et, aujourd’hui, je suis ravi de participer au développement du biathlon en Belgique et à celui d’une équipe qui construit un projet sur le long terme », expliquait-il à Nordic Magazine à l’automne 2017.

Florent Claude, biathlon, Hochfilzen

Florent Claude (BEL) – Nordic Focus

La disparition de Gilles, le papa

Aligné à quelques reprises en coupe du monde sous les couleurs françaises, l’aîné de la fratrie se retrouve propulsé leader de l’équipe belge aux côtés de la légende Michael Roesch, Allemand et champion olympique du relais dans une première vie. Ce qui lui permet de participer à la coupe du monde, aux Jeux olympiques de Pyeongchang ainsi qu’aux championnats du monde sans « l’épée de Damoclès des sélections au-dessus de la tête ».

C’est d’ailleurs lors des Mondiaux d’été de Chaikovskiy (Russie), en août 2017, qu’il dispute ses premières courses avec la combinaison belge sur le dos. 531 jours après sa dernière compétition internationale… une troisième place lors du relais mixte simple de l’IBU Cup de Martell (Italie) obtenue avec une certaine Julia Simon !

« On est content de cette nouvelle situation car la compétition permanente au sein même de l’équipe de France aurait pu, à terme, nous nuire, témoignait alors Florent sur son hypothétique relation avec Fabien au sein du collectif français. On est frères avant d’être adversaires. » Cette situation tant redoutée à l’été 2017 doit être gérée, depuis quelques jours, par Fabien et Emilien Claude, tous deux appelés en équipe de France pour la coupe du monde d’Oberhof (Allemagne).

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine
Fabien Claude, Florent Claude, biathlon, Antholz

Fabien Claude (FRA), Florent Claude (BEL) – Manzoni/NordicFocus

Avant d’en arriver à disputer la même coupe du monde, les trois frères Claude ont dû traverser une terrible épreuve inattendue que personne n’est préparé à vivre. Le 22 janvier 2020, les frangins apprenaient que Gilles, leur papa, avait disparu au Canada après un accident de motoneige. Un coup de massue alors que Fabien et Florent se trouvaient à Pokljuka (Slovénie) dans le cadre de la coupe du monde de biathlon. Le lendemain, courageusement, les deux sportifs prenaient le départ, avec leur père dans un coin de leur tête.

Fabien Claude, biathlon, Pokljuka

Fabien Claude (FRA) – Manzoni/NordicFocus

Une sélection officialisée la veille de Noël

« Je voulais uniquement prendre le départ pour notre père, expliquait Fabien à Nordic Magazine au printemps dernier. Quarante-cinq minutes avant le départ, j’étais en pleurs aux essais de tir lorsque la chanson You’ll Never Walk Alone [Tu ne marcheras jamais seul, ndlr.] a retenti dans le stade. Je ne savais pas où j’allais et si j’allais être capable de rallier le premier tir… »

Finalement, avec un 20/20 sorti du fond de ses tripes, le Vosgien terminait troisième, derrière les monstres Johannes Thingnes Boe et Martin Fourcade, signant son premier podium en coupe du monde. « J’étais poussé par une force extérieure », expliquera-t-il joliment dans nos colonnes en novembre.

Depuis ce 23 janvier 2020, Fabien Claude est installé en équipe de France. Cet hiver, il est même le onzième meilleur biathlète de la planète après neuf étapes. Le temps d’une course, il a même porté le dossard rouge de leader de la poursuite, laissé à Emilien Jacquelin pour cette étape d’Oberhof (Allemagne).

Pendant ce temps-là, Emilien, le petit dernier de la famille, se faisait les dents, faute d’IBU Cup, sur les chronos de sélection de Bessans (Savoie), mais surtout de Prémanon (Jura) à l’issue desquels il décrochait, après Martin Perrillat-Bottonet sur Kontiolahti (Finlande) et Oscar Lombardot à Hochfilzen (Autriche), son ticket pour la coupe du monde d’Oberhof (Allemagne).

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

Une officialisation effectuée par la Fédération française de ski le 24 décembre. Comme un cadeau de Noël pour la fratrie Claude réunie dans les Vosges autour de leur maman Christine. Avec une pensée pour le père disparu.

Emilien Claude, Florent Claude, Fabien Claude, biathlon

Fabien Claude (FRA), Florent Claude (BEL), Emilien Claude (FRA) – Manzoni/NordicFocus

À lire aussi :

Photos : Nordic Focus.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine
Sport Passion, Ski nordique, Biathlon, Ski de fond

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

En Norvège, Johannes et Tarjei Boe intéressent le public. Après le livre consacré aux deux frères, c'est un documentaire qui leur est consacré.

Biathlon

Le biathlète Patrick Braunhfer, 23 ans, incarne le futur du biathlon italien. Dans une interview, il a déclaré avoir Lukas Hofer comme modèle.

Biathlon

10:31. Le 1er janvier 2022, Hartwig Birrer succédera à Gion-Andrea Bundi au poste de chef de la relève du biathlon suisse. Âgé de 58...

Biathlon

Les noms de cinq des six biathlètes masculins russes sélectionnés pour les premières levées de la coupe du monde 2021/2022 sont d'ores et déjà...

Planète Blanche

Toutes les semaines, retrouvez, dans la Planète Blanche, l’actualité – qui se veut la plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine.

Biathlon

Les championnats de Pologne de biathlon d'été prennent fin ce dimanche à Duszniki-Zdroj avec des poursuites. À suivre en direct sur Nordic Magazine.

Biathlon

Les athlètes de la région de Sverdlosk, chez les dames, et de celle d'Ugra, chez les hommes, sont sacrés champions de Russie de relais...

Biathlon

Matvey Eliseev, en conflit ouvert avec l'entraîneur Yuri Kaminsky, affirme que tout n'a pas été dit dans cette affaire.