Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Quentin Fillon-Maillet, biathlon, Antholz
20.01.2021, Antholz, Italy (ITA): Quentin Fillon Maillet (FRA) - IBU World Cup Biathlon, training, Antholz (ITA). www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Biathlon

Biathlon : l’état d’esprit de Quentin Fillon-Maillet avant l’étape d’Antholz

BIATHLON – Cet hiver, le Jurassien Quentin Fillon-Maillet visait le gros globe de cristal. S’il a levé les bras lors de la poursuite d’Hochfilzen (Autriche) en décembre, il n’est plus vraiment dans le match du général. Avant l’étape d’Antholz (Italie), il explique à Nordic Magazine vouloir terminer l’hiver en « retrouvant le sourire ».

 

Biathlon : « C’est des fois un peu tristounet »

En novembre dernier, au moment d’entamer ce nouvel exercice, Quentin Fillon-Maillet, 28 ans et libéré de l’ombre envahissante de Martin Fourcade, affirmait ses ambitions : il jouerait le gros globe de cristal face au Norvégien Johannes Thingnes Boe. Malheureusement, entre des soucis de concentration en tir, une ultra domination impressionnante de la Norvège et un physique à parfaire, son objectif, avant les courses d’Antholz et les Mondiaux de Pokljuka (Slovénie/10-21 février), semble être tombé à l’eau. C’est que le Jurassien pointe actuellement à 214 longueurs du maillot jaune.

 

Quentin Fillon-Maillet, biathlon, Antholz

Quentin Fillon Maillet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

« C’est vrai que le général s’éloigne un petit peu, avoue Quentin Fillon-Maillet, tout de même vainqueur de la poursuite d’Hochfilzen (Autriche) en décembre, à Nordic Magazine. Malgré tout, il y a les championnats du monde lors desquels je peux faire de super choses. »

L'article continue sous la publicité
pub

 

pub

 

Il est vrai que cet hiver, perturbé, mais moins que redouté, par la Covid-19, est encore long avec quatre étapes de la coupe du monde en plus du rendez-vous mondial slovène. « J’aimerais finir cette année particulière avec le sourire, reprend-il. Il n’y a pas le public donc on n’a pas l’atmosphère de d’habitude ni autant de résultats dans l’équipe… C’est des fois un petit peu tristounet donc j’aimerais bien qu’on réussisse davantage la suite de la saison, même collectivement. »

 

Aligner les planètes

Fillon-Maillet, qui se dit extrêmement déçu de sa forme sur les skis depuis le début de l’hiver, commet également des erreurs inhabituelles au tir, ce qui l’empêche « d’aller jouer devant ». Comme lors de la mass-start d’Oberhof (Allemagne) disputée dimanche dernier : fautif à deux reprises sur le premier couché à cause de points techniques non respectés, il a skié après le temps pendant toute la course, finissant dixième. « Je collectionne les tops 10 mais ce n’est pas ça qui me donne des émotions comme un podium ou une victoire, avoue le natif de Champagnole (Jura). C’est ce que je vais essayer d’aller chercher à Antholz sur un site qui me convient mieux que celui d’Oberhof. »

 

Quentin Fillon-Maillet, biathlon, Antholz

Quentin Fillon Maillet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Cette semaine, la terrible montée de l’Arena am Rennsteig laisse effectivement place aux pistes moins vallonnées, et demandent d’autres qualités, de la Südtirol Arena : « J’affectionne cette piste qui demande de skier régulièrement, se réjouit Fillon-Maillet. Et puis, c’est en altitude où je me sens bien voire très bien. » S’il court après la forme qui l’avait porté à Pokljuka et à Antholz l’hiver dernier, le Franc-Comtois voit actuellement des « choses intéressantes » dans son biathlon. « Maintenant, il faut aligner les planètes pour que tout fonctionne », termine le champion du monde du relais, espérant se mettre en confiance avant la grand-messe slovène.

L'article continue sous la publicité
pub

 

pub

 

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Tout l'été, les nordiques réalisent les Selfskis© de Nordic Magazine. Une nouvelle fondeuse, Félicie Chappaz, se prête aujourd'hui à ce petit jeu.

Biathlon

Un tapis de ski-roues. C'est le nouveau jouet que le biathlète suédois Sebastian Samuelsson s'est récemment offert. Un outil de travail qui devrait lui...

Ski nordique

Ce jeudi, les équipes de France de biathlon et de ski de fond, mis à part le groupe distance masculin, prennent la direction de...

Biathlon

Brillant vainqueur du City Biathlon Wiesbaden (Allemagne) l'année dernière, le Jurassien Quentin Fillon-Maillet ne s'y rendra pas le 15 août prochain pour défendre son...

Ski de fond

Tout l'été, les nordiques réalisent les Selfskis© de Nordic Magazine. C'est au tour de Samuel Ikpefan, fondeur franco-nigérian du Team Nordic Panthers, d'y passer.

Biathlon

18:50. Jusque-là, aucune Française n’avait été confirmée au départ de la mass-start de biathlon du Martin Fourcade Nordic Festival. Ce mercredi soir, les organisateurs...

Biathlon

15:06. Ce mercredi midi, Anton Babikov est devenu champion de Russie d’été de la mass-start sur le stade de Demino, situé dans la région...

Ski de fond

Tout l'été, les nordiques réalisent les Selfskis© de Nordic Magazine. C'est au tour de la fondeuse Tania Kurek de se prêter au jeu.