Biathlon : l’heure des règlements de comptes en Russie

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

BIATHLON – Dans une lettre rendue publique, plusieurs personnalités du biathlon russe ont réclamé la démission du président de la fédération.

 

À l’origine, il y a une lettre rendue publique. Plusieurs personnalités du biathlon russe ont adressé un courrier au président de la fédération, Vladimir Drachev, pour lui demander de quitter son poste. « Selon nous, vous ne méritez pas la confiance de la famille du biathlon. Au cours des deux dernières années, non seulement vous n’avez pas respecté les promesses que vous aviez faites lors de votre élection, mais de surcroît, les problèmes se sont aggravés. »

Les signataires – parmi lesquels d’anciens champions et médaillés olympiques tels qu’Alexander Tikhonov, Anatoli Alyabyev, Victor Mamatov, mais aussi des entraîneurs régionaux -, parlent ensuite d’une « atmosphère malsaine. »

Vladimir Drachev, également député à la Douma, a réagi : « Ils sont nombreux ceux qui veulent profiter de nos échecs. Ce serait mieux s’ils nous aidaient. Ils se réjouissent quand nous avons des succès, mais lorsque quelque chose ne fonctionne pas, tout le monde prend ses distances et affirme qu’il n’y est pour rien. » Il n’a aucunement l’intention de démissionner. « Nous continuons à travailler », assure-t-il.

La Russie a connu une saison compliquée. À titre d’exemple, elle a passé l’hiver sans intégrer le top trois d’un relais masculin. Dans les disciplines mixtes, elle n’a pas fait mieux. Quant à l’équipe féminine, elle n’a pas non plus réalisé une bonne moisson. Elle est montée une seule fois sur le podium le 14 décembre dernier à l’occasion de l’étape d’Hochfilzen (Autriche).

Sans parler de l’affaire Alexander Loginov en plein Mondiaux. Parmi ceux qui ont apposé leur paraphe au bas de la missive, il y  a justement Alexander Kasperovich, dont la fausse accréditation à Antholz-Anterselva avait conduit la police italienne à effectuer une descente dans l’hôtel de l’équipe russe.

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.